Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 1. Episode 10. Driving Miss Dalia.

6 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2012-01-06-22h37m00s205.png

 

Suburgatory // Saison 1. Episode 10. Driving Miss Dalia.


Après quelques moments de battement pour la série, elle retrouve avec cet épisode ce que j'aimais bien au début, cette candeur et cette fraicheur dans les personnages. Ce n'est pas forcément la série la plus poilante qui existe dans ce bas monde et au fond ce n'est pas bien grave, mais en tout cas, j'aime bien ce qui se déroule. C'est efficace par moment et surtout très sympathique sur d'autre aspects. En tout cas, Suburgatory c'est typiquement le genre de série qui a du mal car il y a peu de sujets à traiter. Ou en tout cas, la série ne trouve pas vraiment de quoi nous surprendre. Le premier sujet c'est bien sûr pour Tessa qui obtient son permis de conduire et qui va être alors engagée par Dalia afin qu'elle la conduise proche de son coup de foudre de ces derniers temps : Scott Strauss. L'idée est judicieuse puisque les scènes entre les deux jeunes filles sont terriblement efficace.

Notamment celle du rentre dedans dans la voiture de Scott (sauf pour le placement de produit Audi, ça c'est moins cool, mais bon, depuis le début Suburgatory est une grande publicité pour toute sorte de produits. Le premier était bien sûr le Red Bull si vous vous souvenez bien). Bref, Dalia est toujours aussi cynique et intéressante. Le personnage, vraie bitch en chair et en os arrive à nous offrir de très bons dialogues (les meilleurs de l'épisode). Ce n'est pas forcément très réfléchi mais bon, on ne demande pas de réfléchir devant une série comme Suburgatory. Loin de là même. Par ailleurs, l'autre intrigue de l'épisode c'est celle de George et Noah dont la relation est mise en compétition quand George décide qu'il veut rejoindre le Country Club local (et que l'on sait pertinemment qu'il faut être soutenu par un membre actuel du Country Club pour y pénétrer).
vlcsnap-2012-01-06-22h53m31s136.pngL'idée est bonne puisque les scènes sont cocasses et puis Noah et George jouent réellement aux grands gamins. Ce qui rend les moments entre les deux personnages crétins mais bon, on ne peut pas dire que ce soit non plus une mauvaise idée). Au final, ce nouvel épisode de Suburgatory était correctement écrit, et l'on ne peut pas lui faire reproche, sauf ce sempiternel sentiment que la série ne fait pas vraiment avancer son histoire et qu'elle stagne dans des épisodes stand-alone aux intrigues filiformes. Car au fond, tout se ressemble plus ou moins, malgré quelques bons petits dialogues d'une efficacité bien foutue. Je me lassais petit à petit de la série, mais cet épisode a réellement relancer mon intérêt. Et puis comme on le dit "Drive or die trying".

Note : 7/10. En bref, il était temps que cette sitcom retrouve de bons moments (même si c'est loin d'être poilant).

Commenter cet article