Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 1. Episode 11. Out in the Burbs.

12 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2012-01-12-18h40m07s5.png

 

Suburgatory // Saison 1. Episode 11. Out in the Burbs.


"Out in the Burgs" fait parti à mon avis des meilleurs épisodes de cette nouvelle série à ce jour. Ce nouvel épisode était vraiment bien écrit, avec des bons moments très drôles. L'apparition de Dan Byrd que l'on connait pour son rôle de Travis dans Cougar Town (est-ce un des caméos des stars de Cougar Town prévu pour promouvoir la série auprès des fans ? Je me suis posé la question) est sûrement pour quelque chose. Tessa doit faire en sorte que le nouvel élève qu'il incarne, Josh Sherman, visite l'école et puis facilement s'intégrer. Elle va croire qu'il est gay alors qu'en fait il est simplement un flic sous couverture. L'idée est excellente et les quiproquos sont également de bonne facture. Notamment quand Lisa va croire qu'il y a une connexion entre ces deux là. Lisa est un personnage que j'aime tout particulièrement quand elle sait se débridée (le moment où elle se déguise en mec était hilarant. En tout cas, j'ai vraiment adoré).

Mais c'est justement ça dans cette série, elle utilise très bien ses personnages très souvent (mais je me souviens du gros passage à vide des épisodes 7 à 9 quand même). L'intrigue était très cocasse et Dan Byrd s'en sort plutôt bien, même si ce dernier doit carburer aux onions rings de Burger King vu qu'il gagne des kilos chaque année… et c'est même très effrayant. Mais bon, Suburgatory arrive à nous donner ce que l'on attend, aussi bien en terme d'humour que d'histoire. Même le directeur de l'établissement qui fait son coming out c'était fun. Du coup, Suburgatory passe pour l'une des séries les plus gay-friendly actuellement diffusée. Déjà que les précédents épisodes ne pouvait que le faire penser… celui ci ne fait que confirmer. Je regrette juste qu'il n'y ait pas eu trop d'allusion avec Josh. Il y avait moyen de réellement faire des trucs très cocasses en plus de ce qui est déjà fait. Mais Suburgatory ne veut pas choquer j'ai l'impression… "Out in the Burgs" développe également la relation très ambiguë de George et Dallas.
vlcsnap-2012-01-12-18h39m45s37.pngLe premier pense que sa voisine est complètement amoureuse de lui, sauf qu'en fait ce n'est pas le cas. Bien sûr, la série utilise des métaphores sexuelles (la banane, les melons, …) pour nous faire rire. Plus ou moins efficace. Petit à petit cette histoire prend forme et j'ai hâte de voir comment George va faire pour finir avec Dallas (car c'est bien ce qui nous attend il me semble). Au final, Suburgatory nous offre un de ses meilleurs épisodes. C'est un des plus drôles mais aussi un des plus fun. Les quiproquos sont le maître mot de toutes les histoires développées dans l'épisode du coup, l'humour est facilement amené et est d'autant plus efficace. Même si Suburgatory est une série facile (elle ne tente pas vraiment de trucs impossibles et hyper originaux) cela reste une sitcom qui nous laisse dans un univers que l'on connait bien ce qui nous permet de se laisser facilement prendre au jeu.

Note : 8/10. En bref, excellent épisode.

Commenter cet article