Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 1. Episode 3. The Chatterer.

13 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2011-10-14-00h12m58s88.png

 

Suburgatory // Saison 1. Episode 3. The Chatterer.


Bon, trois épisodes et déjà que crois que j'aime de plus en plus. Je sais même pas vraiment pourquoi car au fond cette série mélange tout ce que l'on connaît déjà en terme de comédie. Un petit coup d'Awkward par là, un autre de Running Wilde (pour le côté sauvage à certains moments et les petites musiques d'ambiance du genre), un peu de … Des tas de petites choses se sont réunie pour donner Suburgatory. Je ne suis pas déçu, l'alliance est bien foutu, et les épisodes se savourent sans problème. Et encore mieux : c'est drôle. On parle de la renaissance de la sitcom depuis l'arrivée de Modern Family il y a trois ans et je suis assez d'accord, on a eu la petite pépite Raising Hope, ou encore Happy Endings et Cougar Town, en passant par Community et Parks & Recreation (je compte pas les multi-camera, c'est trop vieillot pour parler de renaissance).

Cet épisode se divise encore une fois en deux parties, la première donne son nom à l'épisode, The Chatterer, le nouveau journal du lycée. Tessa débarque donc dans le club journalisme du lycée et va aider Malik à trouver un moyen d'attirer plus de lecteurs. Et vous savez quoi ? C'est forcément les ragots qui attirent le plus les gens. Bizarrement, il me semble avoir déjà vu cette intrigue quelque part, surement dans une série pour ado (ou un film) et donc, l'histoire n'avait pas de secret mais la sympathie du duo Tessa / Malik fait son effet, sans compter que Tessa est un personnage qui parfois, est drôle sans le vouloir. Alors ça fait plaisir à voir. Pendant ce temps, George, son père, nous livre la seconde partie de l'épisode. Il rejoint le PTA (une sorte de groupe des mères des enfants du lycée, ça se fait beaucoup aux Etats-Unis) et devient très vite ami avec les autres femmes du groupe, et le tout étant là pour déstabiliser Sheila Shay.
vlcsnap-2011-10-14-00h24m07s126.pngAu détour d'un fan club de Medium (je savais pas que ça existait, et la référence était la bienvenue finalement, j'ai adoré) ou encore d'une canette de Red Bull dans le pilote (chose que j'avais trouvé exagéré et super mauvais), on a droit à de multiples tentatives d'utiliser les phénomènes de société dans une série qui tente de se faire une place dans la jungle des séries, tout comme George et Tessa respectivement dans la jungle de voisinage et du lycée. Il y a de bonnes petites histoires et même si la série pourrait être fondamentalement bien meilleure, elle n'en reste pas moins drôle. Cet épisode était certes moins bon que le précédent mais pour une nouveauté qui tente de trouver son chemin c'est plutôt bien réussi pour le moment et j'ai hâte de voir ce que la suite peut bien nous réserver. C'est sans compter le talent de Jeremy Sisto tout de même.

Note : 6.5/10. En bref, quand le nouveau voisin et la nouvelle lycéenne tente de se faire une place dans la jungle, cela fini toujours en bataille.

Commenter cet article

Clare 14/10/2011 14:13



J'ai pas encore vu l'épisode, mais rien que la photo où on voit Tessa, tranquille, qui a annexé les WC handicapés pour en faire sa tanière, ça m'a bien fait rire ! ^^