Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 2. Episode 18. Brown Trembler.

28 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2013-03-28-15h11m11s251.png

 

Suburgatory // Saison 2. Episode 18. Brown Trembler.


L'humour de Suburgatory est toujours aussi déjanté et c'est aussi ce qui permet à la série de réussir à séduire les téléspectateurs. En tout cas, je trouve que "Brown Trembler" parvient à exploiter avec efficacité les meilleures points de la série, sans pour autant que cela soit le meilleur épisode de la saison. Disons qu'il y a quelques intrigues un peu moins bonnes. J'ai notamment bien aimé Chris Parnell dans l'épisode. Comme toujours, la famille Shay est complètement cinglée. Cette semaine Fred tente de trouver un moyen de gagner plus et mieux. Sauf que pour cela il doit se renouveler. L'idée était assez amusante et efficacement écrite. Chris Parnell n'a peur de rien, même pas de se ridiculiser. Entre ses tweets, son look de hipster, tout était particulièrement bien travaillé pour faire rire les téléspectateurs. En tout cas, cela fonctionne avec moi et j'aurais presque espéré qu'ils aillent encore plus loin. Même les scènes en noir et blanc au début et à la fin de l'épisode étaient excellentes. Suburgatory n'ose pas que dans les dialogues, elle tente aussi des choses avec sa mise en scène.

Shay forme cependant un duo intéressant avec Tessa. Mais c'était aussi l'occasion de revoir Sheila. Et elle aussi je la trouve excellente. Suburgatory n'a jamais abusé des Shay et c'est peut être pour cela que ce sont les personnages les plus drôles. En effet, ils sont mis en scène à de rares occasions ce qui rend le tout forcément bien plus intéressant. On attend donc à chaque fois qu'ils soient plus présents. Pendant ce temps, George va tenter d'aider Noah à aller mieux alors que son divorce l'a complètement anéanti. J'ai trouvé cette intrigue assez cocasse dans son ensemble même si elle réutilise des choses que l'on a déjà vu dans les épisodes précédents. En effet, le running gag de Noah qui tombe amoureux des femmes de chambre de son hôtel rappelle bien évidemment les épisodes précédents quand il était tombé amoureux de sa femme de ménage. J'ai trouvé ça dommage bien évidemment que Noah ne soit pas plus original mais le duo qu'il forme avec George reste assez efficace.
vlcsnap-2013-03-28-15h08m50s122.pngJe pourrais presque dire que George a été sauvé par Noah durant une bonne partie de la saison. Sa romance avec Dallas reste assez bien développée et du coup, il n'y avait rien d'autre à dire pour le moment sur le sujet. Du coup, George a trouvé dans cette bromance qu'il vit avec Noah une sorte de nouvelle jeunesse. Durant la première saison j'avais détesté sa relation avec la folle Eden. Je suis donc content qu'ils n'aient pas renouveler une telle intrigue dans cette seconde saison. Enfin, la relation mère / fille entre Dalia et Dallas reste assez amusante sans pour autant parvenir à surprendre. J'ai trouvé ça assez médiocre dans son ensemble. Notamment vis à vis du running gag du kangourou qui ne fonctionne pas du tout, ou encore les expressions faciales de Dalia qui n'ont eu aucun effet comique. Finalement, Suburgatory s'en sort avec des choses bien différentes et notamment les Shay et George et Noah. Le reste manque un peu de surprises.

Note : 6/10. En bref, cela reste du bon Suburgatory mais je pense qu'ils auraient pu être encore plus originaux dans la folie. Fort heureusement que les Shay sont là.

Battlefield 4

Commenter cet article