Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 2. Episode 20.

11 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2013-04-11-12h27m52s45.png

 

Suburgatory // Saison 2. Episode 20. Go, Gamblers.


Cette semaine était donc centrée sur les couples et leur manière d'interragir les uns avec les autres. Et je dois avouer que j'ai bien aimé. Notamment car c'était amusant et frais à la fois. D'une part pour Dallas et George. Ce dernier demande enfin à Dallas s'ils peuvent emmenager ensemble. Mais dans quelle maison ? Forcément celle de Dallas. Du coup, celle de George peut être mise en vente pendant que quelqu'un est déjà sur le coup pour l'acheter. Le tout était assez fun, notamment car Suburgatory vise le too much. Mais le too much efficace comme elle sait le faire depuis toujours. Je ne suis donc pas déçu par la manière dont les choses évoluent. Bien que cela pose des questions légitimes aux personnages (et que cela soit plus ou moins bien exploités), j'ai aussi beaucoup aimé le fait que Dallas se demande si George ne s'est pas senti obligé de passer à l'acte. Le moment le plus touchant de l'épisode reste celui de la rupture entre Ryan et Tessa. Ryan apprend que Tessa a poussé Ryan a aller dans l'université qu'il voulait.

En effet, alors qu'il aurait pu choisir en tirant au sort, Tessa a tout fait pour qu'il tombe sur l'université qu'il voulait. Sauf que ce n'est pas assez proche de celle de Tessa. Je me demande d'ailleurs comment ils vont gérer Tessa à l'université la saison prochaine. Cela ne pourra pas être comme maintenant. C'est intéressant à voir en soit et je trouve même intelligent de mettre en péril l'univers d'un personnage comme celui ci. Chatswin a apporté une certaine stabilité à tous les personnages de Suburgatory et c'est peut être ce qu'il y a toujours de très cocon dans cette comédie. C'est cette petite communauté qui fait tout le charme de la série. Bref, la rupture de Tessa et Ryan était inévitable (même si j'avais envie qu'ils restent ensemble). C'était un amour de lycée, et cela ne pouvait pas aller plus loin. L'inévitable est arrivé. Il y avait pourtant tant de choses encore à faire autour de ces deux personnages que je suis encore plus déçu.
vlcsnap-2013-04-11-12h17m55s227.pngMais ce que j'ai aussi adoré c'est la dernière scène de l'épisode, celle où Tessa commence à se rendre compte que Dalia est la vilaine de l'histoire. En effet, elle va se rendre compte que c'est Dalia qui a vendu la mèche à Ryan et que c'est donc pour cela qu'ils ont rompu. A la fin de l'épisode précédent nous découvrions que Dalia avait le béguin pour George. Je ne serais donc pas étonné que dans le dernier épisode de la saison Lisa aide Tessa en utilisant cette information pour la détruire sur place. Je me demande au fond ce que recherche Dalia.
I just hope one day I can return the favor and get involved in something you might not want me involved in. That’s all.”
Dalia est transformée en cette fin de saison en personnage étrange que l'on finit par ne pas reconnaitre. Mais a t-on déjà vraiment connu Dalia ? Je me le demande encore car tout ce qui arrive maintenant autour du personnage ne semble pas tombé comme un goutte d'eau.

Finalement, ce nouvel épisode introduit avec intelligence le season finale (qui durera une heure et donc deux épisodes). J'ai hâte de voir ce qu'ils nous réservent. La bataille entre Dalia et Tessa promet d'être épique mais le couple Dallas et George peut-il survivre cette saison ? Je vois bien Suburgatory déconstruire plus ou moins tout ce qu'elle a construit cette saison alors qu'elle a déjà fait rompre son couple vedette.
Okay, so these are the California schools. How do you feel about California?
You mean sexually?
Forcément il y a toujours de belles lignes de dialogues très drôles et les scénaristes savent comment faire en sorte que l'on ait une bonne dose de sourires. Car mine de rien, certaines choses sont déprimantes.

We also have two Netflix accounts. I mean, who are we, Jay-Z and Beyonce?

Note : 7/10. En bref, en plus d'être drôle et bon l'épisode parvient aussi à introduire des étrangetés et de la finesse dans un récit too much.

Commenter cet article