Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 3. Episode 2. Victor Ha.

23 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2014-01-23-19h31m15s143.jpg

 

Suburgatory // Saison 3. Episode 2. Victor Ha.


Je pense que cette année, Suburgatory part encore une fois du bon pied. Après un premier épisode plutôt sympathique, je retrouve ici encore une fois ce qui me fait adorer cette série et ce qui lui donne également tout son charme. Je ne pouvais donc pas rêver mieux tout simplement. « Victor Ha » est un épisode qui cherche à associer tout un tas de bonnes choses aux personnages de la série et ce qui est absolument bon c’est que cela fonctionne très bien. J’ai bien aimé ce moment où George débarque à l’école afin d’amener à Tessa son déjeuner et tombe sur Dalia qui va avoir pitié d’elle alors qu’il découvre qu’elle ne mange pas. Encore une fois Jane Levy était au sommet de sa forme cette semaine, prouvant à quel point cette actrice est une bonne actrice en plus d’incarner un très bon personnage. Car contrairement à l’héroïne d’Awkward par exemple (pour prendre une série qui ressemble plus ou moins à Suburgatory), elle n’est jamais devenue antipathique. Du coup, cela donne encore une fois l’occasion pour les scénaristes de s’éclater avec les personnages à merveille, comme je pouvais l’attendre en tout cas.

Si le départ de certains personnages aurait très bien pu nous donner l’impression que Suburgatory s’est vidée de la moitié de son casting, ce dont je me rends compte avec cet épisode c’est que ce n’est pas du tout le cas. Bien au contraire, je n’ai pas l’impression que quoi que ce soit ait changé dans la série. Ce qui est d’ailleurs une excellente nouvelle. La série est toujours pleine de bons personnages, de bonnes séquences et ce, sans jamais devenir trop ou bourratif. La série trouve donc un équilibre intéressant entre tout ce qui fait son succès. L’épisode ne cherche pas uniquement à donner de la visibilité à George, Dalia et Tessa, mais aussi aux autres personnages que cela soit Fred et Sheila, vrais moteurs comiques cette semaine encore dans la série et puis Lisa. Dalia a toujours été l’un des éléments les plus drôles de la série, notamment en jouant à la femme forte et méchante au sang froid. Cela se ressent mais c’est même ce qui la rend attachant. Rien que le cold-open est là pour nous le prouver.
vlcsnap-2014-01-23-19h34m43s168.jpgPour ce qui est des Shay, encore une fois Suburgatory est pleine de ressources pour nous montrer à quel point Lisa pourrait vraiment avoir honte d’avoir des parents comme Fred et Sheila. Cependant, a quoi bon avoir honte quand finalement elle aussi est parfois légèrement noeud-noeud. Cet épisode était vraiment hilarant, enchaînant les très bonnes séquences d’humour comme on pourrait enchainer des petits fours délicieux à un buffet (et Dieu sait à quel point les petits fours sont mes ennemis… ne jamais m’en mettre sous le nez, ils ne font jamais long feu). Chatswin ne nous donne donc pas l’impression d’être une ville moins remplie. Au contraire tout le monde est là et parvient clairement à donner un sens de l’occupation assez passionnant. Je dirais même que Suburgatory a bénéficié du départ de Alan Tudyk et sa femme. Sans qu’ils soient vraiment encombrant, l’histoire avec Carmen était un tantinet ridicule et ennuyeux à un moment donné de la saison 2. La saison 3 pourrait également brosser les choses beaucoup plus rapidement en attendant que peut être Ryan revienne…

Note : 8.5/10. En bref, du très bon Suburgatory.

Commenter cet article