Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 3. Episode 7. I'm Just Not That into Me.

13 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2014-03-13-14h17m03s5.jpg

 

Suburgatory // Saison 3. Episode 7. I’m Just Not That Into Me.


Suburgatory continue cette année d’être sur une très bonne et belle lancée. Je ne sais pas pourquoi mais disons que cette comédie est tellement drôle. Elle arrive à faire des trucs que l’on ne retrouve pas dans beaucoup de comédies actuelles. C’est aussi pour ça qu’elle fait partie de mes comédies préférées du monde. Ecrit par Andrew Guest, cet épisode permet d’un côté à Dallas de se transformer en quelqu’un d’autre (sa transformation physique était tout de même hilarante) sans parler de Tessa qui va rencontrer la version masculine d’elle-même et va voir en lui un potentiel petit ami. J’ai beaucoup aimé toute leur histoire durant cet épisode. Que cela soit leur rencontre où ils vont bizarrement dire tous les deux la même chose au même moment (« Problem Child 2 wasn’t any better than Problem Child 1. I can’t believe they made three of those movies ») ou encore leur rendez vous. Mais c’est même plus intéressant que ça. En effet, la série est vraiment drôle et parvient à faire des choses intelligentes en créant des relations entre les personnages. Comme par exemple Lisa qui demande des conseils à George pour sa relation avec Malik, posant même des questions saugrenues (« And why do you think your marriage failed? »).

Cet épisode est donc un épisode sur les rencontres amoureuses. Pour ce qui est de Tessa, elle va rencontrer un garçon qui est donc identique à elle. Le côté assez bizarre et étrange du truc rend cette rencontre particulièrement drôle. Surtout quand ils se retrouvent à faire les mêmes choses, aimer les mêmes choses ou encore commander les mêmes choses à manger. Mais au fond personne ne veut sortir avec un double de lui-même. Car l’on ne peut que s’ennuyer quand on est d’accord sur tout. C’était un moyen pour Suburgatory de montrer qu’il y avait quelque chose à démontrer de ce point de vue là. Mais ce n’est pas tout, l’épisode se concentre également sur Dallas qui va sortir… avec elle-même. Mais littéralement puisqu’elle va sortir toute seule afin de partir à la rencontre de qui elle est réellement. Le rendez-vous était un désastre pour elle mais à la fin de l’épisode tout va bien évidemment s’arranger pour elle dans le meilleur des mondes. C’était tout ce que j’attendais de la part de Suburgatory. Enfin il y a Lisa. Ce que j’aime bien chez elle c’est dans un premier temps sa relation avec Tessa. Elles sont toutes les deux meilleures amies mais l’on ne le dirait pas nécessairement au premier abord.
vlcsnap-2014-03-13-14h13m43s54.jpgDu coup, leur petite discussion à la fin de l’épisode était mignonne comme tout et permet de conclure les choses dans le bon sens du terme. Malik et Lisa par ailleurs forment un duo que j’ai du mal à cerner. Et enfin il y a Dalia qui va tenter d’aider sa mère et elle-même (« I just want a really cute boy to rub in Tessa Altman’s face ») en partant pour son propre cas à la rencontre d’un « matchmaker » (« I don’t know who that bitch is, but I hate her already. »). Le relooking de son côté était certainement l’un des meilleurs moments de l’épisode, jusqu’à la réflexion de Dalia, elle aussi excellente « You look like a New Yorker cartoon ». Finalement, ce nouvel épisode de Suburgatory était particulièrement réussi et efficace dans son ensemble. Le tout fonctionne d’un point de vue humoristique mais aussi d’un point de vue plus dramatique. C’est un mélange qui a toujours servi la série et ses personnages. Tout ce que je pouvais demander de la part de cette comédie. J’aimerais bien cependant que cela se poursuive car j’ai toujours peur quand une comédie atteint un très haut niveau que tout d’un coup elle me déçoive par la suite.

Note : 9.5/10. En bref, un très bon épisode de Suburgatory, hilarant et équilibré en bons sentiments.

Commenter cet article