Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 4. Episode 1. One-Two-Three Go...

14 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-13-21h00m32s131.jpg

 

Suits // Saison 4. Episode 1. One-Two-Three Go…


L’issue de la saison précédente changeait complètement la dynamique de la série et tout cela se faisait pour le meilleur bien évidemment. En effet, Mike Ross et Harvey Specter étaient séparés par l’envie de Mike d’évoluer. Il ne voulait pas rester l’homme que l’on envoie au front sans jamais le récompenser. Du coup, dans son nouveau job, Mike parvient à nous offrir quelque chose d’assez sympathique. C’est l’homme de la situation, celui qui peut changer la vie de tout un tas de gens, simplement car il a des connaissances et qu’il voit ce que d’autres ne voient tout simplement pas. Ce qui m’a le plus réjouit dans cet épisode c’est sûrement l’introduction sur « Love Me Again » de John Newman. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que la série s’ouvre de façon aussi énergique mais le titre collait parfaitement à ce que l’épisode tente de dépeindre. Tout simplement une nouvelle aventure, dans une nouvelle direction tout en conservant l’humeur, les personnages et la plupart des éléments de l’univers de la série. Sans Mike, Pearson Specter va forcément se retrouver à devoir faire des choses auxquelles ils n’avaient pas penser. Je suis même certain que cela va permettre à Mike de revenir rapidement et avec une promotion à la clé.

Mais pour le moment, Mike est remplacé par un enquêteur du gouvernement, Eric Woodall qui va se présenter d’emblée comme un véritable ennemi de la firme. Je dois avouer que je ne sais pas trop quoi attendre de la suite de la saison, mais je constate tout de même le fait que tout ça va permettre aussi à la série de développer un peu le personnage de Mike. Ce dernier est peut-être en train de devenir une sorte de nouveau Harvey. Que cela soit dans sa manière de faire ou encore son assistante qui est plus ou moins sa version de Donna. Même s’il est impossible de remplacer Donna de toute façon. D’ailleurs, j’ai adoré le moment où Mike fait une petite pique amusante à Donna. La manière dont l’univers de Mike nous est présenté me plait également. On sent tout de suite que Suits est en pleine vigueur, qu’elle a de nouvelles choses à nous dire et qu’elle ne nous ennuie donc plus. Car le problème de la saison précédente (malgré ses qualités) était qu’elle faisait dormir plus ou moins la plupart des choses que l’on avait déjà pu voir précédemment dans la série et cela donnait forcément des trucs ennuyeux à mon goût. Pour le coup, cet épisode c’est comme une sorte de nouvelle série qui débute.
vlcsnap-2014-06-13-21h10m21s135.jpgIl y a certes l’attachement du téléspectateur pour ce que l’on a pu voir précédemment mais le côté reboot s’avère être finalement beaucoup plus ambitieux que prévu, surtout si Suits conserve cette dynamique toute la saison (ou au moins la première moitié). J’ai envie de voir ce que Mike peut faire de son côté tout seul sans avoir tout le monde sur son dos mis à part lui-même. On sent qu’il est presque plus heureux. Pour ce qui est de l’arrivée de D.B. Woodside au casting de la série, je trouve qu’il colle parfaitement à l’univers de Suits. Il va sans aucun doute donner du fil à retordre à Jessica et Harvey mais tout cela est promis à un bel avenir. Pour une fois que Mike n’aura pas à justifier de quoi que ce soit. Pendant ce temps, tout ce qui est cas de la semaine n’est pas vraiment la tasse de thé. Je suis plutôt concentré sur le retour des personnages et la nouvelle manière de faire de la série. Après tout c’est totalement différent maintenant. Et puis il y a Gina Torres qui est tout de même un peu moins coincée, plus fraiche et plus libre. Comme quoi, cette nouvelle saison s’ouvre sous les meilleurs hospices. Il faut bien dire que de toute façon, vu la chanson choisie pour ouvrir l’épisode, il ne pouvait être que bon.

Note : 8/10. En bref, très bon retour pour Suits.

Commenter cet article