Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 4. Episode 2. Breakfast, Lunch, and Dinner.

19 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-19-16h52m44s165.jpg

 

Suits // Saison 4. Episode 2. Breakfast, Lunch, and Dinner.


Pauvre Louis. Encore une fois, il se retrouve lésé par ses pairs, simplement car ils se retrouvent encore une fois dans la mouise. Car oui, Jessica bien été obligée de mettre Jeff Malone à la place de senior partner qui était disponible car ce dernier doit enquêter. Mine de rien, j’aurais été Jessica et Harvey, j’aurais bien envie de monter un petit coup afin qu’il s’en aille tissa mais bon, pour le bien du scénario de la première partie de la saison, apparemment ce n’est pas encore au programme. C’est peut-être le plus gros problème de la saison à mon goût et c’est bien dommage car finalement il y avait largement de quoi faire. J’ai eu autant de peine pour Louis dans cet épisode que dans la saison précédente quand il avait été trahi par Mike et sa relation avec Harvey. Ce n’était pas aussi fort émotionnellement parlant mais disons qu’il y avait un petit quelque chose là dedans qui ne trompe pas. Mais cet épisode parvient à faire quelque chose d’assez intelligent avec ses personnage encore une fois, notamment au travers de la relation entre Harvey et Mike qui est en train plus ou moins de s’étioler. Au fond, je suis persuadé que Harvey en veut à Mike d’être parti (et ce même s’il lui avait donné sa bénédiction pour faire ce qu’il veut et que cette offre était une belle opportunité).

Les petites scènes entre les deux personnages sont piquantes comme tout car l’on sent à quel point Mike est en train de changer et de devenir plus ou moins une sorte de nouveau Harvey. Notamment la petite critique par rapport au costume d’Harvey alors qu’ils sont en train de prendre un café ou encore le face à face lors de la réunion de l’affaire Logan Sanders, sans parler du petit face à face qui va par la suite va tenter de remettre les choses en place puisque Harvey n’est pas non plus là pour se faire marcher dessus. Au fond, Mike veut devenir quelqu’un d’importe, être Harvey. C’est ce que l’on avait pu ressentir à la fin de la saison précédente quand celui-ci n’avait pas pu accéder à un poste plus intéressant dans la société. En tout cas, je suis très heureux de voir que les scénaristes parviennent à donner aux personnages de Jeff Malone et de Logan Sanders quelque chose d’intéressant à jouer. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Jeff puisse être un partenaire de jeu idéal avec Louis (la paire est vraiment réussie) et de l’autre Logan Sanders, de par son ex relation avec Rachel va pouvoir pimenter un peu l’exercice, surtout avec Mike au milieu de tout ça qui va pouvoir plus ou moins lui rendre la monnaie de sa pièce. C’est tout ce que j’espère bien entendu.
vlcsnap-2014-06-19-16h54m06s214.jpgPour ce qui est de l’affaire de la semaine, je dois avouer que celle-ci n’est pas totalement ratée non plus. Il y a quelque chose d’assez sympathique grâce au duo Louis / Jeff mais ce n’est pas non plus totalement réussi. Disons que le cas n’était pas suffisamment fort pour être efficace à mon goût. Mais finalement, ce nouvel épisode de Suits parvient à générer pas mal de bonnes choses sauf du point de vue de Logan et Rachel, je ne sais pas ce que veut Logan mais je sens déjà venir Logan voulant tout faire pour gagner le coeur de Rachel à nouveau, quitte à transformer Mike en monstre à ses yeux. C’est prévisible donc j’espère que Suits va choisir de faire les choses différemment. Ce serait une bonne chose en tout cas à mes yeux. La suite de la saison fait aussi de belles promesses avec les nouveaux personnages qui nous donnent l’impression que la série n’a pas fini de tourner autour d’eux. Mike dans sa nouvelle configuration étant aux anges et un homme beaucoup plus puissant et nouveau. Que demander de plus ? Je ne sais pas trop, peut-être qu’ils passent un agréable moment. Ce ne serait pas une mauvaise idée non plus je suppose. Enfin, c’est comme que je le vois.

Note : 6.5/10. En bref, un petit épisode amusant et efficace.

Commenter cet article