Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 4. Episode 4. Leveraged.

11 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-11-17h54m45s51.jpg

 

Suits // Saison 4. Episode 4. Leveraged.


Cet épisode tente plus de changer énormément de choses dans l’histoire de la série et je trouve ça tout de même assez culotté. Notamment du point de vue de l’histoire de Rachel et Logan. Rachel et Logan vont donc se retrouver à travailler ensemble ce qui va parvenir à raviver plus ou moins la flamme entre les deux personnages. Je me demande comment tout cela va évoluer mais l’on sent que maintenant Rachel a des doutes. On sait que Logan n’a cessé de l’aimer mais Rachel doit maintenant se poser des questions sur sa relation avec lui et avec Mike (doit-elle lui dire ce qui s’est passé ?). Tout cela est une bonne idée même si je trouve un peu dommage que cela arrive à ce couple là dans le sens où c’est un couple que Suits a enfin formé après tant d’années d’attentes. Pendant ce temps, Mike continue de faire son boulot et bien. C’est donc maintenant qu’il se retrouve encore une fois félicité de toutes parts sauf celle de Harvey qui n’a pas envie de perdre bien évidemment. Je me demande ce que cela va donner par la suite car Mike est tout de même très intelligent. Il sait aussi comment fonctionne Harvey, il va se retrouver face à Louis afin de sauver encore une fois son boulot, etc. Tout cela est excellent car c’est aussi la preuve que les scénaristes savent ce qu’ils veulent faire de leurs personnages et de l’histoire de la série.

Je me demande par ailleurs comment Harvey et Mike vont parvenir à s’entendre par la suite. On a l’impression que leur relation n’est plus du tout complice comme à l’époque où ils travaillent ensemble. C’est presque se demander si finalement Harvey et Mike étaient de vrais amis. Ils étaient seulement de bons collègues si l’on regarde bien avec un homme qui voulait devenir Harvey. On voit de plus en plus Mike se transformer en son mentor et j’aime bien ce que Suits tente de faire de ce point de vue là d’ailleurs. Car en plus du fait que cela fonctionne, on sent que finalement il se passe quelque chose de brillant. Les scénaristes s’amusent et l’on ne pouvait pas en attendre plus de leur part. Bien au contraire, on a ici tout ce qu’il faut et même encore plus encore. Toute l’aventure autour du SEC est un peu moins captivante pour le moment. Disons qu’il y a toujours cette volonté de faire tomber quelqu’un et je suis persuadé que cela n’aura rien de bon pour Pearson Specter car au fond ce sont eux qui prennent les risques et personne d’autre. Mais peu importe, Jessica et Jeff sont maintenant sur le devant de la scène, à la fois sur le plan professionnel mais aussi sur le plan privé.
vlcsnap-2014-07-11-17h57m06s176.jpgJe n’aime pas vraiment cette relation dans le sens où Jeff n’est pas quelqu’un de net et Jessica mérite bien mieux. C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir. Avec des tas de retournements de situation dans les relations des personnages, Suits tente donc une nouvelle approche. Créer du remous où il n’y en avait pas afin de créer de nouvelles façon de nous surprendre. Le tout fonctionne plutôt bien de ce point de vue là alors que je dois avouer que je ne m’y attendais pas nécessairement. Après quatre saisons, Suits sait toujours comment séduire ses téléspectateurs. En créant le doute chez nous mais aussi chez eux, les personnages, on sent qu’il y a une volonté de renouveler un peu l’air de la série. Cela fonctionne terriblement bien de ce point de vue là et je me demande comment va évoluer notamment Mike par la suite. C’est le poulain de la série. Par ailleurs, j’ai presque eu de la peine pour Louis qui continue encore et encore d’être le souffre douleur de la série. C’est dommage car je suis persuadé qu’il pourrait être tout aussi bien heureux. Mais apparemment, Suits ne cherche pas vraiment à le rendre heureux pour le moment. J’ai hâte de voir ce que la suite de la saison va donner pour lui.

Note : 6.5/10. En bref, les situations changent et les personnages évoluent.

Commenter cet article