Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 9. BILAN.

10 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Supernatural_Season_9_Promo_Poster.jpg

 

Supernatural // Saison 9. 23 épisodes.
BILAN


Ce qu’il faut avant tout retenir de cette saison c’est le fait que le backdoor pilot pour Bloodlines, un spin-off de Supernatural que The CW préparait n’a pas été commandé. Je ne sais pas si c’est une mauvaise chose dans le sens où bien que le backdoor pilot m’ait donné envie d’en voir plus, ce n’était pas non plus aussi intelligent et intéressant que le pilote de Supernatural ne fût par le passé. Il y avait donc largement de quoi faire à mon humble avis. Par ailleurs, la prochaine saison a déjà recruté à plein temps Mark Sheppard (le Diable) et Misha Collins (Castiel). J’ai surtout hâte de voir ce qu’ils vont faire du Diable l’an prochain puisque Castiel est devenu au fil des années un personnage dont je ne suis plus très fan (et je sais bien que je dois être l’un des seuls). Il y a quelque chose que je regrette tout de même au fil des années dans cette série : le fait qu’elle ait plus ou moins abandonné les cas de la semaine afin de se concentrer sur des grands arcs saisonniers. Ce n’est pas une mauvaise idée mais disons que j’adorais tellement Dean et Sam dans leur splendide voiture sillonnant les Etats-Unis après avoir trouvé des cas de disparitions ou autres inexpliqués. Le concept avait pu montrer ses limites dans la saison 6 avant de reprendre du poil de la bête par la suite.

La saison 7, malgré toutes ses faiblesses est une saison que j’ai beaucoup aimé. Peut-être car je l’ai binge-watché tout simplement. Par la suite, la saison 8 marquait pour Supernatural un vrai changement de direction. La série était alors devenue beaucoup plus mature et tentait de changer sa façon de gérer ses histoires afin d’éviter le sentiment de répétition. J’avais logiquement trouvé la saison 8 particulièrement bonne. Cette année, j’ai donc décidé de regarder la série chaque semaine au rythme de la diffusion. J’ai été surpris dans le bon sens du terme au fil des épisodes grâce à de bonnes intrigues même si le début de la saison m’avait un peu perdu. Disons que ce n’est pas du tout ce que Supernatural a fait de plus intelligent mais je savais que les premiers épisodes de chacune des saisons de cette série ne sont pas les meilleurs épisodes. Le côté confus ne permet donc pas de passer un agréable moment. Il faut attendre quelques épisodes avant que la série ne parvienne réellement à se mettre en place et à délivrer le spectacle que tout le monde pouvait attendre. Jusqu’au bout, les personnages, les twists et la manière dont tout est mis en scène m’a énormément surpris.
Supernatural-season-9-episode-10-recap.jpgA l’issue de la saison 8, les anges avaient chutés du Paradis et avaient alors eu les ailes brulées. Et de son côté, Sam était dans le coma et devait alors lutter pour survivre. Ce qui est tout de même bien dans cette série c’est que chaque année ce n’est jamais le même frère qui se retrouve en danger. Du coup, l’an dernier c’était Sam et cette année c’est Dean. On pouvait déjà s’en douter étant donné que la série a plus ou moins réussi à installer une façon de faire assez prévisible. Il y a forcément des épisodes où durant cette saison j’ai eu l’impression que Supernatural ne savait pas trop quoi raconter ou bien comment aller au bout mais forcé de constater que finalement, toute l’histoire d’Abbadon et puis de Metatron donne lui à de très bonnes scènes. La vraie histoire de Metatron est qu’il s’agit d’un archange dans le judaïsme et dans le folklore chrétien. Metatron est aussi le Scribe de Dieu et forcément quelqu’un de bien plus dangereux que pas mal des méchants que la série a pu nous introduire au fil des années. Notamment le Diable. Ce dernier n’a jamais été le méchant que l’on aurait pu attendre au premier abord. Disons qu’au fil du temps il est à la fois devenu un ennemi et un allié des frères Winchester.

Je n’ai jamais su sur quel pied danser avec ce personnage mais c’est ce qui a toujours rendu le spectacle aussi efficace à mon goût. Mine de rien, Supernatural est une série perspicace qui trouve toujours un truc pour remettre en cause ce qu’elle a pu installé par le passé. Metatron est le parfait personnage pour changer la direction de la saison à sa guise. Curtis Armstrong était un joli choix de casting. Il a su installer petit à petit le climat du personnage et accessoirement son histoire. Au début ce n’était pas très simple de démêler tout ce que Supernatural voulait nous dire. Il y avait tellement de choses entre la vie personnelle des frères, Castiel, le Diable, les anges déchus, etc. Justement, dans tout cela il y a aussi des moments où j’ai ressenti un sacré coup de mou. Notamment autour de Castiel. Ce dernier n’était pas dans son assiette dans la première partie de la saison. Dommage car étant donné qu’en plus de ça je ne suis pas fan de ce personnage, il faut forcément que cela impute aussi sur ma vision des choses. Mais heureusement, je crois que j’ai bien plus apprécié ce que Supernatural tente d’en faire dans la seconde partie de la saison. Le personnage est plus présent et plus efficace à mon goût.
season-9-of-supernatural.jpgEnsuite il y a eu l’excellente Abbadon. Ce que j’ai adoré ce personnage mine de rien. De toute façon, tout comme l’histoire qui la lie à Cain, le côté des enfers a toujours été bien plus passionnant en termes de méchants que le côté Paradis. Même si les anges déchus était une base assez solide, la saison a aussi pu montrer des limites au milieu avant de reprendre du poil de la bête grâce à Metatron tout simplement. Je ne pense pas que sans lui la saison aurait été aussi efficace. Il faut bien avouer qu’il sait très bien s’y prendre quand il s’agit de nous surprendre. Mais pour en revenir à Abbadon, ce personnage nous offre une certaine féminité que Supernatural avait pu perdre au fil des saisons. Mine de rien, la série a surtout mis en scène des hommes et depuis un bout de temps les femmes ont été oubliées. L’issue de la saison donne envie de voir ce que Supernatural peut encore nous réserver et surtout ce que Dean va bien pouvoir devenir. Je ne suis pas sûr que sa mort puisse être aussi rapidement balayée. Il y a toujours un prix à payer et venant du Diable, cela ne peut pas être quelque chose de bon. Enfin, nous verrons bien l’année prochaine.

Note : 6.5/10. En bref, une saison assez efficace mais moins bien construite que la saison précédente. Se mêle malgré tout de bons personnages et une fin efficace comme il se doit.

Commenter cet article

opaline 30/01/2015 18:03

T es pas assez objectif dans ta chronique et y a trop de "mine de rien". T aurais pu l'appeler par son nom le diable: Lucifer. Bref chronique qui tourne en rond , un tour sur wikipedia et j'aurais pondu la même chose

delromainzika 01/02/2015 23:24

Toute critique est subjective. Il n'y a pas d'objectivité dans la critique car l'avis de personne n'est universel :)

delromainzika 11/06/2014 16:07


Je réfléchis encore à cette possibilité effectivement :)

Lexi 11/06/2014 16:06


Ravie de voir un article concernant Supernatural sur ce blog ( que je suis depuis quelques temps et que j'aprécie beaucoup au passage ) !


Je trouve ta critique très juste, Supernatural prouve que malgré son âge, elle est toujours capable de proposer des idées intéressantes ! Juste un détail dans ta critique: ce n'est pas le Diable
mais Crowley, le roi de l'enfer qui est associé à Dean et Sam, le diable ayant disparu à la fin de la saison 5 :)


Du coup, est-ce que tu comptes publier une critique épisode par épisode pour la saison 10 ?