Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Surviving Jack. Saison 1. Episodes 2 et 3.

18 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Surviving Jack

vlcsnap-2014-04-13-23h14m14s235.jpg

 

Surviving Jack // Saison 1. Episodes 2 et 3. Gonna Make You Sweat / How Do You Talk to an Angel.


Je n’aurais jamais cru que Christopher Meloni puisse être aussi drôle et pourtant, c’est bel et bien le cas. Cela me fait un peu penser à Garret Dillahunt. Ce dernier avait l’habitude des rôles dramatiques et puis s’est présenté à lui Raising Hope dans laquelle il a tout simplement brillé dans le rôle d’un père de famille déjanté. Jack est un père de famille déjanté mais dans un genre très différent. Au travers de ces deux épisodes j’ai retrouvé ce que j’avais déjà bien aimé dans le premier épisode. Autrement dit, c’est un très bon signe pour la suite de la saison. Surviving Jack fait donc partie pour le moment de mes comédies préférées de la saison (ce n’était pas trop difficile vu le peu de bonnes séries qu’il y a eu dans le genre cette saison). La famille Dunlevy a énormément de potentiel et Jack a toujours cherché à prouver à ses enfants qu’ils peuvent être forts et pas des lavettes. Enfin, c’est ce que je ressens. Il y a quelques scènes plutôt amusantes dans cet épisode, que cela soit Jack qui simule une crise cardiaque ou encore toute la séquence d’entrainement (même si cela ne vaut pas la scène de sport dans The Goldbergs sur « Eye of a Tiger » cette année).

« Gonna Make You Sweat » n’était pourtant pas le meilleur épisode que j’ai pu voir cette année d’un point de vue d’une comédie mais je ne sais pas pourquoi, j’ai réussi à apprécier tout ce que j’ai pu voir. Jack va donc aider son fils et ses amis à passer des essais pour l’équipe de baseball de l’équipe. J’ai cependant largement préféré l’histoire de Rachel. Cette dernière et sa vie amoureuse était tout de même sacrément ravagée. Mais cela me rappelle d’autant plus The Goldbergs qui a aussi utilisé les relations de la fille de la famille en guise d’intrigue. Joanne dans tout était plutôt à sa place dans le rôle de la mère de famille un peu trop proche des relations de sa fille. La conclusion de l’épisode où le petit ami de Rachel fond en larmes était drôle. C’était tellement ridicule que l’on avait l’impression de voir une parodie mais je pense aussi que c’était plus ou moins le but de cet épisode. Pendant ce temps, Jack accepte plus ou moins tout ce qui se passe autour de sa fille alors qu’il fait vivre un enfer à son fils. Je ne sais pas trop quoi attendre de Surviving Jack si ce n’est qu’elle nous fasse aussi un peu plus de références aux années 90. Ce sont les premières années que j’ai pu voir dans ma vie alors forcément j’aimerais bien en voir un peu plus.
vlcsnap-2014-04-13-23h22m40s174.jpgEt il n’y a pas énormément de références. Mis à part le walkman (même si c’est déjà très années 80), les coiffures et les costumes, etc. Ensuite il y a « How Do You Talk to an Angel ». J’ai adoré la manière dont Jack ruine la première fois où Frankie semblait oser parler à la fille qu’il aime bien. Il aimerait bien lui demander de sortir avec lui mais forcément elle va déjà avoir un rencard pour le bal de la promo avec un autre garçon. J’ai eu de la peine pour Frankie à ce moment là car Surviving Jack est aussi une comédie avec plein de bons sentiments. Le but est clairement de ne pas trop forcer sur la comédie afin que l’on puisse passer un agréable moment d’un point de vue purement plus familial et dramatique. Le fait que Jack tente d’aider son fils mais ne sache pas tellement s’y prendre c’est touchant tout en restant particulièrement drôle. Car c’est aussi ça le but de Surviving Jack. Cela me rappelle un peu les débuts de Raising Hope. Cette dernière n’était pas encore une comédie bourrée de références mais une comédie simple qui ne voulait pas trop se prendre la tête et qui délivrait donc des moments amusants avec les personnages. La bonne question est de savoir si cette relation peut réellement évoluer dans le bon sens.

Je ne sais pas trop où est-ce que Surviving Jack veut réellement en venir mais peu importe puisque le but est de nous offrir des tranches familiales sans trop de complexes. Il en va de même pour l’histoire de Jack qui force sa fille Rachel à conduire George à l’école en guise de punition. C’était une très bonne idée de punition tout de même. Plutôt que de punir simplement, Jack choisi des choses beaucoup plus sympathiques et humiliantes. Finalement, ces deux épisodes de Surviving Jack délivrent ce que l’on peut attendre de la part d’une telle comédie. Il n’y a pas vraiment de surprises au premier abord mais globalement le tout fonctionne suffisamment bien pour que l’on passe un agréable moment. Sans compter que Christopher Meloni est vraiment excellent. Je sais que c’est un bon acteur mais je ne connaissais pas du tout ses talents dans ce registre là. On suppose qu’il s’est inspiré de sa propre vie de famille pour incarner ce rôle de père. On sent derrière le père de famille qui veut protéger ses enfants, tout simplement.

Note : 5.5/10 et 6/10. En bref, deux épisodes plutôt sympathiques, drôles et amusants.

Commenter cet article