Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sweeps Series. Episode 10. Une Modern Family et des Heroes...

26 Novembre 2009 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries


Suite de nos critiques spéciales sweeps bientôt terminées... Episode 10.

Modern Family (Saison 1, Episode 8)
C'est un épisode facheusement cafardeux mais avec la présence d'Elisabeth Banks, dans un rôle de délurée complètement pétaradée nous fait perdre nos moyens. Un excellent divertissement à voir. Pour la prestation d'Edward Norton, on repassera. Cela s'avère en effet plus que décevant et ce malgré un personnage haut en couleur qui aurait pu nous faire rire à gorge déployé. Rien n'y fait, cette partie de l'épisode reste ratée.

Note : 8/10. En bref, sympathique et conviviale, une vraie hystérie de la famille incontrôlable ou recomposée. Un vrai miracle dans les sitcoms.

Fringe (Saison 2, Episode 8)
LObservateur est de retour sauf que ce n'est pas un mais plusieurs Observateurs que l'on découvre dans l'épisode. Même si l'on éclairci pas franchement le secret de ces personnages bizarres et nous tortille l'esprit sur le véritable origine, on adore cette histoire plutôt bien réalisée d'un Observateur qui à des sentiments... (spoilers ?). De plus, Walter en apprend un peu plus sur sa relation avec l'Observateur et pourquoi il a été sauvé d'un accident de voiture avec Peter, son fils il y a plusieures années déjà.

Note : 9/10. En bref, des Observateurs en veut-tu, en voilà. Les mystères de la série mis en avant, on a l'eau à la bouche rien que de parler de milk shake (Cf l'épisode).

Lie to Me (Saison 2, Episode 7)
Cette création de l'an dernier n'a vraiment rien à voir avec Fringe qui réalise pourtant de plus faibles scores. En effet, cette série policière ou cop show comme on le dit si bien aux Etats-Unis a juste l'avantage de ne pas être feuilletonnante. Ainsi, on peut regarder un épisode, décrocher 2 ou 3 et enfin regarder un autre épisode. Dans ce nouvel épisode, à l'affluence de la période des cadeaux de Noël à acheter fait un pas vers le progrès. Même si les personnages n'évoluent pas, le caractère de la série se saisi d'un scénario plutôt bon mais mal exploité.

Note : 6/10. En bref, l'exitation des fêtes de Noël s'en mêle, correct, sans plus !

Heroes (Saison 4, Episode 11)
Il faut sauver Heroes ? Pas vraiment, la série ne semble pas être en danger malgré sa chute d'audience pour être renouvelée la saison prochaine. Dans cet épisode spécial Thanksgiving, nos héros les plus charismatiques du monde se retrouvent autour de la fameuse dinde et dire ce qu'ils remerçient. Si l'épisode est la suite logique du précédent, il relève malgré tout un peu la tête de l'eau même si on en a marre de Heroes et sa Charlie, complètement useless (inutile). On regrette cependant le manque d'attraction avec l'histoire autour de Claire.

Note : 6/10. En bref, restant fidèle à elle même, Heroes arrive à nous intégré à cette histoire de Thanksgiving et surtout Claire et sa famille. Dernier épisode d'Adrian Pasdar (spoiler).

Dr House (Saison 6, Episode 9)
Manque de rythme ? Oh que oui. L'épisode est bien en dessous de ce à quoi la saison nous a habitué. Alors que l'équipe de House est désormais au grand complet après le départ d'un des personnages de la série (spoiler), il n'y a plus grand chose à faire et la révélation de Cameron fait un plouf dans la marre. Dommage, l'histoire d'amour de Cuddy aurait pu nous satisfaire mais il n'en ai rien. Plus que pas terrible, l'évincement de House du Thanksgiving est plutôt désolante. Entre mensonge et trahison, le jeu qui se joue entre House et Cuddy commence à nous courir sur le haricot.

Note : 6/10. En bref, quand House est là, c'est toujours pas le meilleur et pour le pire (comme ici). Une success story qui fonctionne pas moyennement ici !

On a également vu la série Pigalle la nuit (Saison 1, 8 épisodes) actuellement diffusée sur Canal +. La qualité est là mais le sujet l'est beaucoup moins aux côtés d'un casting correct mais ne déclanchant pas la flamme qu'avait déclarée Braquo le mois dernier. Note : 6/10. En bref, seulement si Pigalle vous branche.

Commenter cet article