Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sweeps Series. Episode 3. Quand The Vampire Diaries tient des records...

10 Novembre 2009 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries


Suite avec l'épisode 3 des Sweeps et nos petits bilans des séries critiquées depuis le début de la saison.

The Vampire Diaries (Saison 1, Episode 8)
C'est vraiment mal réalisée ! Voilà ce que l'on se dit après chaque épisode de Vampire Diaries où Outre-Atlantique la série est devenue culte et un phénomène pour les ados. Les Nina Dobrev et Paul Wesley alors inconnu, commence à faire tourner la tête des ados pour le bien de The CW. Enfin bref, ce nouvel épisode marque l'arrivée d'une amie vampire à Mr Salvatore... (spoilers) et l'avancée peu scrupuleuse de l'intrigue de la série. Un épisode truffé, en bref de mimiques ridicules mais d'acteurs bien sentis tout drôle sorti d'une pub pour dentifrice.

Note : 7/10. En bref, une nouvelle histoire passionnante que l'on prend un malin plaisir à regarder !

Bilan de la saison : Avec un démarrage record pour The CW, la série dépasse même le lancement de 90210 l'an dernier. Sur 4,1 millions de téléspectateurs, plus de 80 % des téléspectateurs restent semaines après semaines pour suivre les aventures des deux frères Salvatore, haineux l'un envers l'autre. Présenté comme un Twilight sur petit écran, les deux font même figure de films et séries pour ados. Dernièrement, la série bat tous les records, enchaîne les performances en doublant de peu NBC sur les 18-49 ans ! En bref, le carton de l'année.
Pronostic season finale : 5 millions de téléspectateurs.

Modern Family (Saison 1, Episode 7)
Certains décrivent cette sitcom comme la meilleure jamais conçu, il ne faut pas poussée le bouchon trop loin non plus. IL est vrai que les créateurs ont fait un excellent travail, que ce nouvel épisode pose encore une fois LES questions de la famille qui fâchent ou pas entre le père déconneur utilisant ses enfants pour vendre des maisons ou une histoire de lutte avec une fille, cette série dépeint un paysage plutôt morose et hilarant de la famille type américaine, en éxagérant au mieux les détails.

Note : 8/10. En bref, toujours les questions qui fâchent et toujours aussi existentielles ! La famille recomposée nous fait pouffée de rire !

Bilan de la saison : Démarrage avec plus de 12 millions de téléspectateurs, ABC est aux anges. Elle à des raisons de l'être. La semaine suivante, même si les téléspectateurs ne sont plus que 8,7 millions à suivre les aventures de ces 3 familles hors du commun, le pari est réussit. La série arrive même à battre ou égaliser les scores commerciaux (18-49 ans) d'Esprits Criminels alors qu'elle avait bien du mal à trouver public l'an dernier avec Private Practice dans cette case à la même époque. La série a même réalisée une performance notable : alors que FOX diffusait un match de baseball il y a deux semaines, la série à gagner des téléspectateurs (+0,2 millions) alors que toutes les autres (y compris Esprits Criminels) chutait et atteignant parfois des pires historiques ou perf de la saison. Un vrai challenge, pari gagner.
Pronostic season finale : 11 millions de téléspectateurs.

Smallville (Saison 9, Episode 7)
Nouvel épisode, nouvelle intrigue. Alors que l'on se retrouve avec Zod et Jor-El en plein combat (attention spoiler), l'épisode manque énormément de rythme alors qu'il a été jugée comme important dans la saison. Depuis son déplacement au vendredi, la série n'est plus trop "fil rouge" et redevient la catastrophe de la saison 7. Dommage. Ce nouvel épisode qui aurait pu être emblèmatique, n'en ai rien qu'un épisode de plus à la longue liste des plus ringards.

Note : 6/10. En bref, un épisode sur lequel beaucoup d'espoirs ont été fondés et il a plutôt déçu !

Bilan de la saison : Cette année, the CW décide de laissée sa case du jeudi 20h à la nouvelle série The Vampire Diaries, certes un pari réussit mais pas pour Smallville, qui reléguée au vendredi réalisée des excellentes performances pour CW depuis plusieurs années et notamment sur les jeunes (16-24 ans, cible de CW) mais aussi sur les 18-49 ans. Avec un démarrage poussif à 2,6 millions de téléspectateurs, la série réalise des scores stables et convenables face à des séries comme Ghost Whisperer qui aurait pu canibalisée la série. De plus, Smallville s'est payée le plaisir de battre FOX une fois cette année !
Pronostic season finale : 3 millions de téléspectateurs.

Lie to Me (Saison 2, Episode 5)
Il ne faut pas abuser des bonnes choses. Après un épisode 4 "danger prise d'otage", l'épisode 5 met encore en scène une mise en danger du Dr Lightman avec la visite de l'un de ses vieux amis ou plutôt "partner in crime" anglais. Cet épisode démarre lentement mais sûrement avant bien sûr de faire de Tim Roth encore et encore le centre de l'épisode. Pendant ce temps, une autre intrigue démarre, plutôt inutile et gâchant le plaisir coupable de l'épisode. Lightman en danger c'est excellent quand c'est Tim Roth.

Note : 6/10. En bref, un peu de danger pour Lightman, avec un Tim Roth aussi bon dans son rôle, y'a de quoi regarder !

Bilan de la saison : La saison 1 avait réunit 9,9 millions de fidèles derrière American Idol et le retour de la série a déçu. En septembre, alors que la série est prévue avec en lead-in House, le lancement de la saison 2 est décevant avec seulement 7,5 millions de téléspectateurs. On pouvait bien sûr s'attendre à mieux mais la semaine suivante, la série enregistre déjà un pire historique. Une mort annoncée ? FOX a déjà commandée 3 épisodes supplémentaires, soit 16 au total pour la saison 2. A suivre...
Pronostic season finale : 6 millions de téléspectateurs (avec une diffusion les jeudis à 21h)

On a vu également l'épisode 2 de la saison 1 de The Beautiful Life : TBL, annulée après 2 épisodes par The CW. Pas de bilan à tiré de cette série sinon que ce fût le bide de l'année. Note : 3/10. En bref, la catastrophe de l'année a disparue depuis un petit moment mais maintenant que l'on a vu la suite, on ne sait pas pourquoi on l'a fait.



Commenter cet article