Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switch. Saison 1. Episodes 4 et 5.

21 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-11-18-23h09m15s138.png

 

Switch // Saison 1. Episodes 4 et 5. Four / Five.


Petit à petit, Switch parvient à faire son petit bout de chemin. Disons qu'avec ces deux épisodes elle est parvenue à trouver le ton juste contre comédie et drama. Il y avait quelque chose qui ne fonctionnait pas encore totalement durant les trois premiers épisodes, bien que j'ai généralement trouvé cette série honorable et surtout très appréciable. Pourquoi ? Parce que ses personnages sont globalement bons et qu'ils donnent envie de voir la suite. Je pense notamment à Stella cette semaine qui se fait avoir par les Kensington. Elles tentent de saborder le travail de Stella à son boulot afin de saborder l'anniversaire des sorcières. L'idée de base était bonne et l'exploitation de cette histoire également. J'aime bien l'univers de Grace et j'ai trouvé encore une fois qu'il y avait un truc en plus. Durant la pilote, ce qui m'avait déplu c'était le fait que la patron de Grace devienne complètement niaise. Avec cet épisode tout change et l'introduction d'une des Kensington (et ce malgré la grosse moralisation à la fin de l'épisode), j'ai trouvé ça plutôt bon dans son ensemble.

Pendant ce temps, Grace se fait agressée dans la rue, également à cause des Kensington. J'ai trouvé cette histoire beaucoup plus touchante et c'est ce que je voulais dire quand je parlais de drama plus équilibré. Grace est un bon personnage pour cette partie de l'épisode et globalement, les scénaristes ont su lui donner un intérêt assez différent. Surtout quand les filles lui donnent un petit coup de pouce dans sa vie alors qu'elle est complètement déprimée pour lui donner confiance en elle. Quant à Jude et Hannah, c'est au sujet de leur ligne de vêtement que l'épisode se développe. Un sujet assez moyen et traité malheureusement avec très peu d'intérêt. C'est dommage parce que j'aime bien le duo qu'elles forment. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé la relation entre Grace et son membre de groupe de rock. C'était tellement fun à suivre (et surtout dans l'épisode 5). Finalement, le quatrième épisode était plutôt bon dans son ensemble. La série multiple en plus de cela les références culturelles (autant dire de quoi me séduire un peu plus).
vlcsnap-2012-11-18-23h52m52s198.pngSwitch n'abuse de rien et c'est surement ce qui en fait son sel et son succès. Petit à petit elle est de plus en plus agréable à suivre, et fluide. Je ne m'ennuie pas et j'ai envie d'en voir plus (j'espère d'ailleurs que ITV2 saura lui accorder une seconde saison sans trop de difficulté car ce serait amplement mérité). Bien moins niais que beaucoup de séries de sorcières, Switch se concentre sur l'aspect humain de celles ci. L'épisode 5 nous le montrait encore une fois grâce à ses divers personnages. Switch est un vrai patchwork de scènes drôles, des moments plus doux et mignons ou encore quelques petits conflits gentils sans prise de tête. Le but n'est pas de complexifier les intrigues (alors qu'au départ c'était ce vers quoi je voulais que la série évolue) mais je me suis rapidement rendu compte qu'elle avait bien mieux à offrir que quelque chose de réfléchi sur les sorcières. C'est avant tout une histoire d'amitié finalement.

La petite histoire autour de Stella et du speed dating était amusante. Surtout car l'épisode enchaine les personnages incongrus et les scènes complètement folles grâce à des répliques efficaces. Mais ce que je retiens par dessus tout c'est Jude et Aaron. Ce dernier va débarquer en sortant "Someone ordered an érection ?" et partir dans les bras du meilleur ami gay de Jude. Franchement, cette histoire était assez folle mais efficace. Encore une fois, Switch prouve qu'elle sait très bien exploité ses personnages dans diverses intrigues. J'en veux encore et encore. Je me demande même si la série ne va pas assez loin justement. J'ai maintenant hâte de voir la suite de la saison et donc le dernier épisode. L'épisode 5 prouve qu'il y a un équilibre de trouvé et que la série sait où elle va et ce qu'elle semble vouloir nous raconter. Moi j'adhère de plus en plus et maintenant je ne peux que demander d'en voir un peu plus. ITV2 devrait donner une chance à la série et ce ne serait pas plus mal.

Note : 6/10 et 6/10. En bref, deux agréables petits épisodes. Switch c'est avant tout un patchwork de moments tendres et mignons, d'humour barré et de sorcellerie gentillette.

Commenter cet article