Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 13.

18 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-18-19h30m32s122.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 13. Self Portrait With a Bandaged Ear.


Après deux épisodes assez moyens pour le retour de Switched At Birth, voilà que la série nous offre enfin un épisode plus passionnant avec moins d'intrigues ennuyeuses et qui n'avancent pas. En tout cas, j'étais ravi de quelques scènes bien foutues qui nous offrent de bons sentiments. Car le but de Switched At Birth c'est bien évidemment de nous offre un drama avec des moments sympathiques entre les personnages. On nous laissait dans le noir avec l'épisode précédent : pourquoi Emmett pouvait bien être arrêté ? On le découvre très rapidement dans ce nouvel épisode. En effet, il a été arrêté pour dégradation de bien public. Ce qui est bien avec la série c'est qu'elle n'a pas oublié les intrigues des dix premiers épisodes (et elle fait tout dans cet épisode pour nous le rappeler). On se souvent du dessin de Bay sur le mur par exemple. Cela va amener de bons moments avec Emmett et Bay. Pour de belles retrouvailles à la fin de l'épisode (bon, ok, j'ai aussi découvert que l'on faisait des vidéo-projecteur qui fonctionnent sans être branché… c'est le futur non ? Et-on dans l'autre univers de Fringe peut-être ?).

Mis à part ça, les petites scènes entre Bay et Emmett ne manquaient pas d'enfin faire évoluer leur relation et de les rapprocher un peu plus. Ce n'était donc pas de refus. Pendant ce temps, bien évidemment, Alejandro tente toujours de développer une relation entre lui et sa vraie fille, Bay. Cela donne des scènes pas vraiment utile mais cela permet à Gilles Marini de revenir. D'une part pour révélé qu'il est parti parce que Daphne était devenue sourde, pour nous chanter une chanson bien débile (et française) sur les Cro-cro-crodiles… (vous comprendrez si vous avez vu l'épisode) et pour danser la rumba avec Regina et surtout rentabiliser les cours de danse que Gillou a suivi pendant des années. Non mais oh ! En tout cas, le rapprochement entre Alejandro et Regina peut avoir du bon car d'une part cette dernière ne sera plus vieille femme mais aussi parce qu'il fallait un intérêt amoureux et que tous ceux qu'on a pu lui collé étaient mauvais comme des cochons. Quant à Daphne elle veut en savoir un peu plus sur son "père" Alejandro. Même si c'était assez peu utile, il y avait quand même la révélation au bout.
vlcsnap-2012-01-18-19h30m12s173.pngPendant ce temps elle tente de se faire une place dans son équipe de tennis et va très vite découvrir qu'elle a été engagée parce qu'elle était sourde. Elle était donc rouge la petite Daphne, pas contente. Cette partie de l'épisode était pour justifier la présence de l'autre actrice ancienne bitchette de Desperate Housewives dont j'ai oublié le nom. Donc, pas grand chose de passionnant. Cependant, deux scènes avec la jeune femme étaient bonnes. La première elle celle avec Emmett bien évidemment. Je l'ai trouvée touchante (surtout que Emmett qui avoue qu'il n'aime pas être sourd, même si l'on s'en doute, c'était quand même très touchant une fois sorti de sa bouche). Mais c'est également la scène avec Alejandro qui était très sympathique et bien interprétée. Les sentiments étaient là. Pour que tout le monde ne soit pas en reste, Kathryn écrit donc le livre sur l'échange ce qui ne plaît pas vraiment à Regina. Peut importe ce qui va en ressortir, c'est pour le moment pas bête du tout. Dans l'idée en tout cas. Aller, on va rester dans les parages pour voir la suite car la suite de la saison démarre enfin.

Note : 6.5/10. En bref, des bons personnages pour de bonnes interactions. Une bonne histoire et quelques couacs légers et n'empêchant pas de prendre un malin plaisir à suivre les nouvelles aventures de nos "switched at birth".

Commenter cet article

Chouchette 19/01/2012 11:44


Coucou,


Je lis souvent tes critiques séries (et je ne suis pas toujours d'accord avec tes analyses, mais les critiques sont là pour ça )


Cependant, relis toi un peu dès fois avant de publier, le père de Bay s'appelle Angelo il me semble et non Alejandro, et Daphne joue au basket et non au tennis.


Sans rancune et au plaisir de lire tes critiques ;)

William Benjamin Oz Wolf 18/01/2012 22:36


Le nom du père c'est Angelo, pas Alejandro. Je vois que tu as toujours Desperate dans la tête ^^ Et le nom de l'actrice je crois que c'est Maiara Walsh (de Desperate donc et aussi Cory in the
House, spin-off de So Raven). On a tous un cadavre Disney dans le placards ^^^


Sinon la chanson sur les crocodiles était franchement... innatendu. Je me souviens que l'acteur est français vu qu'il était dans Brothers & Sisters là je ne m'y attendais pas du coup j'ai
pris un fou rire sur le coup en chantant cette chanson idiote.


Sinon je ne sis pas si c'est moi mais Daphné, ça devient dur à certains moments. J'avais nvie de voir Wilke apparaitre pour qu'elle arrete de faire la moue. Mais bon, bonne nouvelle, Toby a pu
être plus présent.