Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 15.

1 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-01-20h12m28s159.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 15. Expulsion From the Garden of Eden.


J'aime bien la petite Switched at Birth et chaque semaine elle nous offre son lot de moments sympathiques même si à certains moments je me demande encore pourquoi les intrigues avancent aussi doucement. Je veux bien croire que c'est parce qu'il faut étaler sur 22 épisodes le reste de la série. Mais voilà, la série manque carrément de punch par moment. Ce n'est pas pour autant que les bons sentiments ne sont pas là. Dans ce nouvel épisode, on va enfin comprendre Melody et pourtant elle est si protectrice avec son fils Emmett. Puisqu'en effet, on rencontre le père de ce dernier. Et on ne peut pas dire que c'est de la tarte. On nous présente donc enfin à son père, ce que j'attendais depuis pas mal de temps maintenant. Je dois bien avouer que j'en attendais un peu plus de cette partie là de l'épisode. Je suis déçu du comment tout se goupille. Le fait que Emmett soit en admiration devant son père, et que Bay soit là sans vraiment agir. D'ailleurs, un point intéressant de l'épisode, être vierge c'est être végétarien maintenant. Oui, cela vient d'une mal compréhension de signe de la part de Bay. Et c'était assez marrant à voir.

En effet, Bay est encore vierge et elle serait prête à le faire avec Emmett mais bien évidemment il va falloir attendre car tout le drama qui entoure les deux personnages reste assez flou. Sur le sexe entre les adolescents, la série fait preuve de légèreté certes mais surtout de beaucoup trop de vieux jeu. De nos jours, une fille comme Bay n'est plus vierge. On est dans un moins très aseptisé des fois dans Switched at Birth et c'est dommage car si elle lâchait un peu de leste, je pense qu'elle serait encore plus fun tout en gardant son côté tendre également. Car c'est ce que j'aime ce côté là de la série et si il n'y étais plu, ce serait trop dénaturer ce trop plein de sentiments. Les échanges entre Bay et Emmett sur le sujet n'étaient donc pas mauvais en soit mais manquaient clairement d'évolution. Je veux pas que les deux personnages restent à ne rien faire durant des années. Ce serait vraiment ennuyeux à mourir. Oui, une relation amoureuse sans sexe, sérieusement ? Du côté de Regina, ses sentiments pour Angelo semble refaire surface. Ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais le cliffangher sur Angelo apporte du bon pour la suite de la série à mon avis.
vlcsnap-2012-02-01-19h30m28s46.pngPar ailleurs, l'histoire avec la journaliste a son petit potentiel, tout comme le procès. Mais ce ne sont encore que les prémices donc j'aimerais attendre de voir ce que la suite de la série va nous offrir. Tant que cela n'arrive pas en juin… La scène finale entre John et sa vraie fille Daphne était très touchante. J'ai vraiment été ému par les deux personnages et leur petit dialogue. La scène est réaliste et surtout nous donne quelques bonnes idées pour la suite. John qui promet ) Daphne de ne jamais la laisser tomber c'est une grande promesse du coup, je ne sais pas trop où tout cela va nous mener mais je suis curieux. La relation entre les deux personnages évoluent enfin alors que l'on avait tenter de développer (en vain) dans l'épisode précédent celle de Daphne et de Kathryn. Ainsi, ce nouvel épisode de Switched at Birth était plutôt pas mal foutu, et surtout avec des bonnes scènes malgré quelques intrigues un peu trop faibles pour le moment pour vraiment replonger la série dans ce qu'elle était l'été dernier.

Note : 6/10. En bref, Switched at Birth revient petit à petit à un bon niveau...

Commenter cet article