Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 18.

22 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-22-18h48m42s31.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 18. The Art of Painting.


Après l'épisode très moyen de la semaine dernière qui nous a pompé l'air avec l'art et Bay qui peint des tableaux, on revient à quelque chose que Switched At Birth réussie bien mieux : toucher les téléspectateurs. En effet, cet épisode m'a beaucoup plus car j'adore le personnage d'Emmett et surtout à chaque fois que sa relation avec Bay devient compliquée. Ils sont amoureux d'un de l'autre mas il arrive toujours quelque chose qui les sépare presque. C'est notamment le cas dans ce nouvel épisode. Tout d'abord Emmett qui tente enfin d'apprendre à parler et les moindre scènes sont très touchantes. Car Emmett tente de toute faire pour faciliter sa vie mais aussi celle de sa chère et tendre. Mais Emmett n'est pas content de lui, et il veut y aller encore plus fort. Evidemment, tout ça ne va pas finir très bien. Emmett va également nous révéler son envie d'arrêter l'école pour toujours car il pense qu'il peut très bien faire ce qu'il veut sans diplôme et sans passer par la case université. Bay n'est pas super enjouée par cette idée et va donc voir Melody, la mère d'Emmett pour lui en parler ce qui va causer une petite dispute à la fin de l'épisode qui m'a là aussi très touché.

Je comprends ces deux personnages de plus en plus et je suis content qu'on s'y intéresse de plus en plus. Clairement, sans Emmett et Bay, la série n'aurait plus du tout la même saveur. Je pense même qu'elle serait très fade. C'est eux qui donnent à la série cette bonne cuillère de miel dont elle a besoin. Enrobant ainsi la plupart des intrigues et nous faisant par la même occasion oublié toutes les facilités qui les entourent. Daphne va pendant ce temps gagner le titre d'athlète du mois à Buckner et ce sera alors le moment pour elle d'entrer en contact avec des investisseurs qui sont là pour parler avant tout aux étudiants de Buckner mais Daphne va aussi rappeler que les écoles publiques ont elle aussi besoin de financement (et pas uniquement des écoles privées qui vont dépensées ça en sauna et autres fioritures). Bref, la cause est louable mais ce n'est pas ce qui fait l'épisode. Je n'ai donc pas été très touché par l'histoire que l'on nous raconte ici. Je dirais même qu'elle m'a bien ennuyé. Regina va donc pouvoir exposer son travail dans une galerie mais Patrick va utiliser l'histoire de Regina et de l'échange d'enfants pour attirer l'attention des visiteurs ce qui ne va pas plaire à Regina.
vlcsnap-2012-02-22-18h50m05s91.pngBien évidemment. Enfin, Kathryn va donner de l'argent à la femme qui s'est occupée de Bay et de Daphne à l'hôpital à l'époque. Ce pourrait même être elle qui est à l'origine de l'échange. Cette dernière s'est faite virée à cause de cette histoire et elle a du mal à joindre les deux bouts désormais. Là aussi c'est assez moyen. Disons que cela fait 18 épisodes que l'intrigue n'avance pas du tout et c'est très ennuyeux. Au final, ce nouvel épisode de Switched At Birth était très sympathique grâce à Bay et Emmett comme toujours finalement. Cela rend l'épisode mignon et touchant tout en ajoutant une tension assez dramatique. Ce qui me plait également avec cet épisode de Switched At Birth c'est que les scénaristes ont une facilité déconcertante pour nous offrir des moments terribles. Comme ici la dispute entre Bay et Emmett ou même les moments forts où il tente de dire ce qu'il veut dire.

Note : 6/10. En bref, parfois ce qu'il y a de plus touchant est aussi ce qu'il y a de plus simple.

Commenter cet article