Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 25.

18 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-18-20h00m26s15.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 25. The Shock of Being Seen.


J'avais peur que la fin de la saison 1 de Switched At Birth soit aussi mauvaise que le creux de la saison. Et après les deux épisodes précédents, je me suis finalement dit que la série était de retour sur de bonnes bases. Malheureusement, on peut pas dire que "The Shock of Being Seen" était le meilleur épisode développé pour le moment. Il y avait de très bonnes choses, mais ce soit toujours les mêmes bonnes choses d'épisodes en épisodes (il y a donc un manque assez flagrant de créativité qui m'embête un peu). Je pense notamment aux scènes entre Emmett et Daphne. C'est des scènes touchantes, voire même magnifique. Jouant sur le silence et le côté mignon des dialogues, je suis séduit, mais Switched At Birth pourrait jouer la carte de l'innovation. Car elle tente de nous avoir par les sentiments avec les mêmes choses chaque semaine. Déjà la semaine dernière elle avait exploitée le filon. Il faudrait donc trouver un moyen d'utiliser de nouvelles scènes puissantes émotionnellement mais faites différemment pour que je suis un peu plus sous le charme.

Dans ce nouvel épisode, Daphne continue de tenter d'impressionner le chef du restaurant (et ce sera avec un plat végétarien). Etonnamment impressionné, il va lui donner sa chance dans les cuisines sauf que Daphne a un petit coup de foudre pour le garçon. Il faut dire qu'il a tout pour lui Justin Bruening mais bon, elle ne doit pas abuser. Les scènes entre les deux personnages sont assez amusantes et pas trop mauvaises même si je m'attendais quand même à bien mieux. Daphne est un bon personnage et son intrigue peut être un gros piège qui montrera surement très rapidement des signes de faiblesse. Dans un registre différent, Bay continue de faire évoluer sa créativité d'artiste de rue sauf que moi, je commence à en avoir plein les fesses. Désolé pour la vulgarité, mais franchement, c'est se moquer de la tête des téléspectateurs que de nous proposer une intrigue aussi ennuyeuse et pompeuse à la fois. Bay tente de se faire des amis dans le monde des artistes de rue, et va profiter de l'avantage qu'elle a sur Angelo pour se faufiler et faire le mur.
vlcsnap-2012-09-18-20h24m28s100.pngLà aussi, rien de bien passionnant jusqu'à la confrontation avec ses parents finalement. Mais cela manque de structure. Sans compter que Bay en aérosol, moi cela me donne le tournis. Pendant ce temps, Katherine et Regina sont interviewée pour le fameux livre sorti sur l'échange de leurs deux enfants et comment elles cohabitent désormais sous le même toit (c'était l'une des intrigues du milieu de la saison pour ceux qui auraient oubliés). Finalement, là encore je trouve que cela rame pas mal. Même si mettre les deux mères en duo était une bonne idée, je pense que le tout manquait là aussi d'un peu de piment de la part des scénaristes. Au final, ce nouvel épisode de Switched At Birth m'a déçu. Notamment parce que Bay m'énerve de plus en plus alors que j'apprécie l'actrice et que j'aimais bien ses histoires de coeur auparavant… Mais il n'y a plus rien de bien nouveau dans la série qui utilise le pire pour tenter d'en faire le meilleur…

Note : 4/10. En bref, bof.

Commenter cet article