Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 26.

26 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-25-23h35m50s129.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 26. Tree of Forgiveness.


Cette série avait tellement bien débutée il y a plus d'un an maintenant. Sauf que les scénaristes ont tout détruit en l'espace de quelques épisodes. Switched At Birth est aujourd'hui devenue une série assez ennuyeuse et surtout peu passionnante. J'espère qu'elle saura redonner de l'intérêt à ses intrigues et rapidement car c'est assez catastrophique. Vous vous en doutez, je n'ai pas trouvé cet épisode particulièrement bon. Il y a de bonnes choses, notamment les retrouvailles entre Bay et Emmett, mais voilà, j'ai cette mauvaise impression que l'on tourne autour du pot et en rond avec les personnages. Les histoires ne se recyclent donc jamais et l'on se retrouve avec des choses aussi mauvaises que la pauvre amitié qui se développe entre Bay et cette artiste de rue qu'elle a rencontrée quelques épisodes plus tôt. Le problème de Bay artiste c'est qu'au fond, on s'en fout complètement. C'est en tout cas mon ressenti. Je suis certain que Switched At Birth a encore le potentiel de nous surprendre avec des épisodes (l'épisode 21 n'était trop mauvais par exemple), mais il faudrait qu'elle donne de vraies directions à ses personnages.

Dans ce nouvel épisode, Angelo tente de faire un effort envers Daphne (qui n'est pas sa fille, mais qui est malgré tout celle de Regina si l'on peut encore le dire). Angelo n'est pas le personnage le plus passionnant de la série même si son "Mais je suis con" bien français et pas censuré était marrant. Gilles Marini, je ne l'aime pas vraiment. C'est sûrement pour ça le problème que j'ai avec Angelo. Pendant ce temps, le carwash de John organise un show de moto. Autant dire tout de suite qu'Emmett était surexcité. Même si je m'attendais à quelque chose d'un peu plus intéressant, cela permet à Emmett de voir qu'il y a aussi des filles à son goût qui on le même problème médical que lui. Mais ce n'est malheureusement pas ce qu'il y a de plus inspiré non plus. Emmett a toujours les fesses entre deux chaises. D'un côté il est bloqué, et de l'autre il aime toujours Bay mais cette dernière elle ne sait pas encore si elle est prête à se remettre avec lui (Bay a déjà oubliée son étranger, en un épisode il a disparue sans que dans mes souvenirs on l'ait fait quitter la série).
vlcsnap-2012-09-25-23h26m27s129.pngLe fait qu'Emmett rencontre une nouvelle fille aurait pu enfin faire avancer le Schmilblic mais non, Switched At Birth reste confinée dans son cycle automatique et redondant. C'est tellement dommage de voir tout ce potentiel gâché. Pendant ce temps, Bay se retrouve dans la mouise. La pauvre va avoir des problèmes avec la police et elle aurait du dire à son père qu'elle faisait ce genre de tags dans la rue (et accessoirement sur le mur du carwash de John). Bref, finalement je n'ai pas été plus emballé que ça par cet épisode de Switched At Birth. J'en attendais surement un peu trop de la part de la série (même si ce n'est pas une surprise qu'elle n'est plus sur la bonne route pour me séduire). J'espère que les derniers épisodes de la saison sauront remonter le niveau (notamment parce qu'il y aura une seconde saison derrière, il est donc assez important de voir ce que Switched At Birth a dans le ventre afin que l'on ait envie de voir la suite). Pour le moment, les triangles amoureux fonctionnent mal, et les diverses intrigues aussi. Comme la partie avec Toby (surement la pire de l'épisode) avec sa mère.

Note : 4/10. En bref, encore une déception.

Commenter cet article