Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 3.

21 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-06-21-19h39m32s92

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 3. Portrait of My Father.


Après avoir présenté la série dans des conditions plutôt sympathique et une suite assez mauvaise car trop juge et partie, finalement, ce nouvel épisode rempli les conditions que la série s'était posée au début de son premier épisode. "Portrait of My Father" n'a pas vraiment de morale très américaine et puriste derrière, au contraire, le tout est plutôt décontracté, ce qui rend la série au final plutôt agréable. Je n'ai rien contraire Switched At Birth, bien au contraire puisque ce qui fait le succès de cette série, c'est son côté familial (bon, on est sur ABC Family, quoi de mieux que de représenter la marque de la chaîne) mais aussi au casting assez bon pour que l'on croit aux histoires que l'on nous raconte.

Alors que Regina et Daphne ont maintenant emménagés chez les Kennish, des amies de Katheryn commencent à se poser des questions et surtout, des rumeurs se répandent comme de la poudre. Le développement de l'histoire de l'intégration de Regina et Daphne au sein de la famille est maintenant plutôt bien acquis, ce qui rend l'ensemble intéressant et sympathique. On découvre alors que John va se mettre en tête d'aider l'équipe de basket de Daphne. Il va y rencontrer Melody, la meilleure amie de Regina et mère d'Emma. L'histoire m'a un peu saoulé sur son côté mièvre et passable mais le personnage de Melody était sans mauvaise surprise et plutôt correctement introduit.
vlcsnap-2011-06-21-20h23m17s236.pngBay devient la victime des ragots du quartier. Je ne sais pas trop où l'on va avec cette histoire mais j'ose espérer que ce côté sous-Newport Beach (le parallèle avec Ryan qui vient habiter chez les Cohen est édifiant) ne soit pas trop mal exploité par la suite. J'espère voir apparaître des scènes avec les voisins, et pas trop de rédemption en forme de coeur en chamallow ce qui serait pour moi décevant. Bay veut connaître son père biologique (ce qui est normal) et elle va alors demander conseil à Daphne. Je n'ai qu'un seul regret : que le premier indice n'arrive qu'à la fin de l'épisode. J'ai l'impression que ça va trainer en longueur.

Au final, "Portrait of My Father" permet de reprendre la série sur de bons emplois de personnage et surtout des intrigues plutôt corrects. Côté coeur chez Bay et Daphne c'est sans prise de tête et cela me rappelle la seconde partie de la saison 1 de Pretty Little Liars (donc, pas forcément un super bon souvenir, mais ça passe sans trop de problème). Un épisode qui se digère sans digestif. C'est plutôt pas mal comme début.

Note : 5.5/10. En bref, un nouvel épisode correct, sans trop de manière sur les bords puritains, et avec des personnages et un casting qui reste simpliste.

Commenter cet article