Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 1. Episode 4.

1 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-01-23h16m19s84.png

 

Switched At Birth // Saison 1. Episode 4. Dance Amongst Daggers.


Ce nouvel épisode jouait la carte de la soirée de charité. Encore un signe que la série sait y faire avec les messages républicains. Le plus intéressant ou pas de ce nouvel épisode c'est que tout avance un petit peu, chacun de son côté. La plus grosse des avancées reste Kathryn Kennish qui se décide enfin à dire la vérité sur Regina et Daphne et le fait qu'elles aient été échangés à la naissance. Ce que j'aurais aimé c'est ce que soit moins milieux que ça, car les voisins sont là et acquiès, aucun ne rechigne à dire que finalement, elles les ont bien eu, qu'elles ne doivent plus être amies, etc… C'est trop mièvre, et donc la série sent le pâté sans le vouloir vraiment. C'est dommage, il y a tellement de potentiel avec le côté bitchy et potins du quartier. Mais là, tout est tué dans le lard.

Daphne est toujours éprise de Liam mais Emmett aime Daphne secrètement. Ah l'amour. Bref, toute l'histoire autour de ces personnages est un peu farcie d'avance. Pas tellement de suspense sur la rupture de Daphne et Liam à la fin de l'épisode et puis on sent qu'il y aura de nouvelles choses autour d'elle et Emmett cette fois. Du côté de Bay rien à l'horizon. C'était assez mort et puis forcément son Ty n'était pas à la petite fête. Dommage, j'aurais aimé qu'il vienne un peu mettre le bazar, c'était presque quelque chose qui coulait de source. Enfin, on verra bien pour la suite mais je le sens pas trop ce personnage.
vlcsnap-2011-07-01-23h31m32s253.pngPetite apparition de Austin Butler dans un groupe de musique (bon, il est musicien aussi et a sorti des disques si l'on en croit sa bio Wikipédia). Bref, il est bassiste dans on groupe mené par Toby et joue ici Wilke. Quel nom. Bref, la musique est tout ce qu'il y a de plus passe partout, pas de quoi enflammer un chameau pour ça. D'ailleurs, le petit mensonge de Toby pour avoir une fille dans son lit va sûrement lui retombé dessus plus tard. Ca sent le roussi pour lui. Bref, ce nouvel épisode ne fait pas avancé plus que ça la relation des parents entre eux, j'aurais aimé de l'interaction, et ce n'est pas le cas.

Au final, "Dance Amongst Daggers" prouve une nouvelle fois que la série s'inscrit très bien dans la lignée des séries estivales qui ne mangent pas de pain. C'est ici correct, sans plus, disons qu'on ne foule pas trois pattes à un canard. J'ai malgré tout une petite envie de voir la suite, curieux que je suis et de savoir comment le tout va se dégoupillé. Je regrette la présence un peu trop poussive du sport au début de l'épisode, y'en a un peu marre des séries pour ados qui parlent de ça à longueur de temps même si c'est dans la culture américaine.

Note : 5/10. En bref, un épisode qui survit grâce à la partie "foundraiser", correct.

Commenter cet article