Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 2. Episode 4.

2 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-02-20h49m48s111.png

 

Switched At Birth // Saison 2. Episode 4. Dressing for the Charade.


Je crois que Switched at Birth est pour le moment sur une bonne lancée. Les épisodes sont plus fluides et plus passionnants, de plus on retrouve ce que j'attendais de la part de la série : des intrigues centrées sur les personnages et non plus sur quoi que ce soit d'autre (du genre de l'intrigue de l'art de rue ou de la cuisine par exemple). On se concentrant sur les personnages, la série est à la fois plus intéressante et plus touchante. On avait pu le voir avec la rupture entre Bay et Emmett à la fin de l'épisode précédent. Durant cet épisode, Bay ne va pas nous parler de ses intrigues de coeur mais plutôt familiale en parlant à Lana. Cette dernière était une plaie dans le premier épisode de la saison, et une sorte de ressort scénaristique afin de nous offrir un cliffangher catastrophique. Et puis finalement, dans cet épisode elle permet d'apporter le meilleur de l'épisode. Notamment vis à vis de Bay qui haie maintenant son père. Ou encore avec les affaires de l'immigration qui vont mettre un vrai souk dans toute cette histoire.

Tout le passage avec l'immigration était même réellement palpitant. J'ai cru qu'il allait arriver quelque chose à Angelo et Regina. Disons que leur secret (celui de l'immigration) parvient à apporter quelque chose à la série. Je ne m'y attendais pas vraiment, surtout que depuis le début de la saison Switched at Birth n'ait pas revenue sur le sujet mais finalement, c'est un très bon accessoire que l'on peut ressortir souvent sans ennuyer le téléspectateur. "Dressing for the Charade" doit certes beaucoup à l'immigration mais je ne pense pas que ce soit que ça. En effet, d'autres intrigues sont intéressantes comme celle de Daphne et de Travis. Les deux personnages parviennent à former un duo assez touchant, notamment vis à vis de l'histoire de Travis qui n'est pas de tout repos. Le pauvre a vécu tellement de choses. Mais Switched at Birth s'amuse avec brio avec cette relation. Il y a quelque chose qui se construit et qui a du potentiel pour la suite de la saison (et puis c'est quand même mieux que la relation qu'elle entretenait avec son cuisinier, vous ne trouvez pas ?).
vlcsnap-2013-02-02-20h43m04s166.pngToby de son côté va causer plusieurs problèmes dans l'épisode alors qu'il invite Lana à dîner afin que Bay puisse la rencontrer. Bien que cela soit assez médiocre au premier abord (notamment car Toby est celui qui amène l'histoire à l'épisode), je me suis vraiment laissé prendre au jeu. Ainsi, ce nouvel épisode de Switched at Birth, beaucoup plus centré sur la famille et l'union des personnages fonctionne très bien. J'ai même trouvé cela encore mieux que l'épisode précédent. Sauf sur le plan émotionnel puisque celui ci n'avait pas de scène aussi forte que celle de la rupture d'Emmett et de Bay. Mais finalement, les silences sont toujours efficace. Switched at Birth est parvenue à faire d'un handicap l'un des plus bel atout émotionnel qu'une série pouvait avoir. Je ne m'y attendais pas du tout lorsque j'avais découvert le pitch de la série (qui m'avait réellement laissé de marbre). Puis une fois les dix premiers épisodes engloutis, j'étais tombé sous le charme.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Switched at Birth permettant de changer un peu la série d'orientation. Elle en avait bien besoin.

Commenter cet article