Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 2. Episode 7.

20 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-20-21h59m05s113.png

 

Switched At Birth // Saison 2. Episode 7. Drive in the Knife.


Si dans les épisodes précédents, Switched At Birth jouait la carte de l'histoire. Cette fois ci ce n'est plus vraiment le cas. J'aime bien quand Switched At Birth tente d'être touchante car elle réussie plus ou moins à l'être. Les circonstances font que c'est même plutôt réussi. Notamment vis à vis des relations entre les divers personnages. Comme Emmett qui va embrasser Bay comme le baiser de la dernière chance pour lui, afin de prouver à Bay qu'au fond elle n'en a pas encore fini avec Emmett. Ce qui est vrai et nous le savons depuis le moment où ils se sont séparé. Mais Bay a d'autres choses en tête entre Noah qui lui prend une partie de ses échanges (linguaux) et l'affiche qu'elle doit faire pour son père pour sa campagne. John aimerait bien ue sa fille soit celle qui fasse l'affiche de sa campagne, un joli honneur qu'il lui fait. Mais le meilleur moment ce n'est pas tant ce qu'il lui demande mais la fin de l'épisode quand il finit par lui dire que même s'il perd, il veut que cela soit fait avec coeur cette campagne et non pas quelque chose de marketing et d'ennuyeux. Il veut donc le dessin de sa fille car c'est ce en quoi il croit, et pas ses conseillers.

Je n'ai jamais été un grand fan des intrigues politiques dans les séries familiales. Cela a bien fonctionné dans Brothers & Sisters avec Kitty qui soutenait son mari, mais cela a moyennement fonctionné dans beaucoup d'autres et le gros raté que j'ai encore en tête c'est la politique dans Nashville. "Drive in the Knife" ne se concentre pas que sur cet aspect des intrigues de la saison. Daphne va pouvoir enfin mettre en prison celui qui l'a agressé dans son food truck. Sauf que Travis ne veut pas reconnaitre qui était réellement le jeune homme tout cela pour venger l'honneur de Daphne. C'était une jolie preuve d'amour mais qui peut avoir de terribles conséquences pour lui si jamais il se faisait attraper. En tout cas, la série joue avec cette intrigue de façon astucieuse. D'une part car cela permet de mettre les deux personnages face à face mais aussi car Travis ne servait pas encore à grand chose jusque là aux côtés de Daphne mais maintenant nous avons en quelque sorte le potentiel dont il est capable.
vlcsnap-2013-02-20-21h55m02s238.pngDe son côté, Regina commence un nouveau boulot alors qu'elle est de nouveau plongée dans l'alcool. Je trouve que l'alcoolisme a toujours été une intrigue passionnante dans une série. Cela avait été le cas dans Desperate Housewives par exemple avec Bree. Cette intrigue m'avait tout simplement fasciné car c'était si bien joué et juste. On avait l'impression de voir un vrai drama. Le problème avec Regina c'est que je ne me sens pas concerné avec son alcoolisme. C'est quelque chose qui n'a jamais été très bien définit dans la série et malheureusement, ce n'est pas à la seconde saison de le faire. Pour le moment je demande donc à voir car l'on n'a pas vu grand chose mais j'ai peur. Toby va quant à lui faire la rencontre de la fille de l'opposante de son père (sauf qu'il ne le savait pas quand il l'a rencontré). Ils vont passer du bon temps ensemble et elle va lui faire comprendre que si elle sort avec lui, cela n'a rien à voir avec embêter sa mère mais bel et bien car elle l'apprécie. Bof. Je n'y crois pas à ce petit jeu là.

Note : 5.5/10. En bref, quelques intrigues battent de l'aile mais c'est globalement toujours aussi agréable.

Commenter cet article