Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 1. Drowning Girl.

21 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-16-01h05m12s155.jpg

 

Switched At Birth // Saison 3. Episode 1. Drowning Girl.


Switched at Birth c’est la série que je n’attends pas du tout mais qui trouve malgré tout le moyen de me séduire avec ses personnages attachants et son univers assez mignon. Tout cet épisode gère donc en partie les conséquences de la fin de la saison 2 et les nouvelles pistes pour cette saison. En effet, Carlton ouvre ses portes aux élèves qui n’ont pas de handicap auditif. C’est un moyen pour l’école de gagner de l’argent forcément et pour le téléspectateur d’apprécier une nouvelle dynamique avec de nouveaux personnages et l’on ne peut pas dire que les nouveaux élèves de Carlton soient le genre d’élèves que l’école avait l’habitude d’accueillir. La série adopte donc un ton beaucoup plus léger et moins drôle dans ce premier épisode et à Carlton. J’avais toujours trouvé cette école assez froide finalement et là c’est l’occasion de lui donner quelques couleurs. Avec entre autre l’arrivée de R.J Mitte (Breaking Bad) ou encore Max Adler (Glee). Ces deux personnages ne sont pas forcément intéressants au premier abord et j’ai beaucoup de mal avec celui de Max Adler mais on va laisser les choses évoluer. Ce n’est pas comme si l’on avait 20 épisodes pour qu’ils développent tout ça.

Mais l’épisode ne s’arrête pas sur ces personnages. En effet, Daphne qui doit faire des travaux d’intérêt général va accessoirement découvrir que les nouveaux élèves de Carlton sont tous les élèves dont les autres écoles de la région n’ont pas voulu. Peu importe leur pedigree alors forcément, ce n’est pas très accueillant. Switched at Birth ne revient malheureusement pas sur la relation que j’ai envie de voir entre Bay et Emmett même si elle nous offre un petit hashtag en début d’épisode qui lançait les hostilités. Du coup, pas de #Bemmett (ou quelques dialogues échangés) dans cet épisode. Dommage. Pendant ce temps, Bay doit gérer sa rupture avec Ty. Une rupture qui devait de toute façon avoir lieu mais elle ne l’a pas encore dit à ses parents (jusqu’à ce que Regina le découvre - c’est sa mère biologique au fond, il fallait forcément qu’elle le découvre d’une manière ou d’une autre). J’ai bien aimé la petite scène entre Daphne et Toby quand elle commence à dire qu’elle a peur que John ne l’aime plus comme avant car elle n’a plus la même relation avec lui depuis ce qu’elle a fait.
vlcsnap-2014-01-16-01h16m37s94.jpgJ’ai trouvé ce moment touchant. C’est l’une des forces de Switched at Birth, que de faire des épisodes de cet acabit une vraie réussite. Du côté des adultes, eux aussi ont des choses à nous dire. Que cela soit Regina qui a envie de racheter son business maintenant qu’elle se sent beaucoup plus responsable (même si Angelo veut dans un premier temps lui faire comprendre qu’il faut qu’elle le mérite et pas qu’elle prenne les choses à la légère) et Kathryn va se découvrir un nouvel ami incarné par Red Lee (Suburgatory). Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à voir cet acteur dans Switched at Birth mais bon, pourquoi pas. Il faut cependant que cette relation soit plus intéressante que ce que l’on a pu en voir pour le moment. C’est assez superficiel et il n’y a pas vraiment d’alchimie entre les deux personnages. Je suppose qu’il va falloir attendre que cela se décante mais bon, je ne vois pas ce que cela peut apporter. Kathryn n’a pas du tout besoin de ça à mon humble avis. J’aurais préféré qu’elle commence à parler du business de Regina et qu’elle y participe (pourquoi pas après tout).

Note : 5/10. En bref, toujours mignonne, Switched at Birth se renouvelle plutôt correctement avec ce season premiere.

Commenter cet article