Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 10. The Ambush.

6 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-19-01h12m17s121.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 10. The Ambush.


Cet épisode fonctionnait surtout grâce à diverses petites scènes qui ne forment pas un tout. Disons que l’épisode était globalement assez décousu, tout cela fin de créer du drame comme Switched at Birth sait très bien en faire. Cela commencer par Nikki qui débarque à l’improviste afin de rendre une petite visite à Toby. Enfin, ce n’est pas vraiment une visite mais surtout une dernière visite. La scène de rupture à la fin de l’épisode et accessoirement de divorce était très bonne mais aussi bouleversante. Le pauvre Toby mine de rien. Ce personnage ne sert pas à grand chose habituellement dans la série mais force est de constaté qu’ici il m’a touché, tout simplement. Je ne sais pas cependant si c’est réellement décevant de les voir se séparer étant donné que l’on n’a jamais vraiment eu l’occasion de partager quoi que ce soit de la vie de couple de Nikki et Toby. Les deux personnages étaient destinés à se séparer. Ce qui est presque ironique c’est que Toby et Nikki divorcent mais Kathryn et John se sont retrouvés alors que pour ces deux derniers, c’était presque mort. Ensuite nous avons Bay et Daphne et leurs problèmes de relation avec des garçons. Daphne est toujours tiraillée entre Jorge et Campbell.

Si au fond Daphne a envie de Campbell (comme le lui fait remarquer Kathryn), il y a la dimension Jorge qui est toujours là. Je ne sais pas ce que j’ai envie de voir par la suite pour Daphne. Ce que j’ai du mal à comprendre c’est pourquoi cette dernière ne cherche pas à évoluer. Depuis quelques temps j’ai l’impression que Switched at Birth est engoncée dans le même rôle encore et encore. Alors que le personnage avait largement de quoi faire pour justement éviter d’être engoncé. Pendant ce temps, Bay et Tank ont du mal à évoluer eux aussi. Si Bay est une grande fille et qu’elle est capable de faire ses propres choix, dans sa relation avec Tank il y a la barrière du sexe qui commence à se mettre entre les deux personnages. De toute façon je ne comprends pas pourquoi Bay est avec Tank. Ils ne vont pas du tout ensemble ces deux personnages. La série est maligne voire même perverse avec le téléspectateur, alors que dans cet épisode aussi, Switched at Birth nous rappelle que Bay et Emmett ne sont que des amis. C’est difficile de voir où est-ce que la relation entre Bay et Tank va mais pour le moment elle va quelque part.
vlcsnap-2014-03-19-01h12m43s130.jpgDe toute façon, rien ne vaut les scènes entre Vanessa Marano et Sean Berdy. Ils sont tellement bien ensemble. C’est là que l’on se rend compte à quel point les deux personnages sont vraiment fait pour être ensemble. L’alchimie qu’il y a entre les deux acteurs est palpable et c’est tout ce que l’on peut demander de la part de Switched at Birth. Malgré tout, j’aimerais peut-être voir un peu plus, quelque chose de légèrement plus ambitieux ailleurs. On a l’impression de stagner encore et encore. Même l’intrigue de Regina n’a riens e bien intéressante. Surtout que même s’il y a anguille sous roche et que je sens encore Regina prendre pour les autres, il n’y a pas de vraie direction. Du coup on sent que les scénaristes laissent le personnage nager ici et là sans réellement savoir où il doit aller. Finalement, cet épisode était en demi-teinte. D’un côté j’ai beaucoup aimé certaines scènes dont une rupture particulièrement émouvante mais d’un autre côté j’ai trouvé le tout balourd et j’ai l’impression qu’il ne se passe plus grand chose de bien intéressant dans Switched at Birth par moment. Je dis bien par moment car je suis toujours attaché aux personnages.

Note : 4.5/10. En bref, il faudrait peut-être donner plus de clarté aux personnages.

Commenter cet article