Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 13. Like a Snowball Down...

1 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-26-00h11m49s36.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 13. Like a Snowball Down a Mountain.


L’intrigue d’Emmett a bien évolué. En effet, c’est totalement différent de ce que l’on aurait probablement pu imaginer. En effet, la série nous apprend dans cet épisode après les recherches d’Emmett et Bay que Matthew est en fait amoureux d’Emmett. Tout cela est très cohérent par rapport à ce que la série avait pu faire par le passé au sujet de ce personnage mais d’un autre côté je suis presque déçu qu’ils ne puissent pas vraiment aller au bout de cette aventure. Emmett n’est pas gay et du coup, on n’aura jamais de relation entre lui et Matthew ce qui ne va bien évidemment pouvoir que transformer Matthew en quelqu’un de triste. Je sens déjà presque venir la tentative de suicide ou quelque chose de ce genre là mais je fais confiance en Switched at Birth afin qu’elle puisse faire les choses dans le bon sens. C’est le genre d’intrigue qui en tout cas pourrait très bien tomber dans quelque chose de problématique si la série ne sait pas utiliser les personnages dans le bon sens. J’ai envie de croire en tout cas que c’est possible de voir cette histoire ne pas se terminer de façon terriblement mauvaise. Notamment car je vois bien Switched at Birth gérer tout cela avec un angle émotionnel fort.

Mais ce qui pourrait être problématique c’est le fait qu’un personnage gay de la série est outé de façon aussi vilaine que ce qu’il a pu faire à Emmett. Surtout que Matthew ne s’est pas arrêter à Mandy, il s’en est aussi pris physiquement à lui. Je peux comprendre qu’être amoureux pour donner envie de faire des choses terribles mais d’un autre côté, c’est tout de même assez radicale. C’est peut-être pourquoi il va falloir que Switched at Birth fasse vraiment attention avec la manière dont tout cela va être révéler et les conséquences que cela aura sur les personnages. Heureusement que pour le moment tout est fait de façon ultra respectueuse envers les personnages. Sinon Switched at Birth aurait déjà subit l’un de ses premiers échecs depuis son retour (et ce n’est que le second épisode jusque là). Bay de son côté se rapprocher logiquement d’Emmett dans cet épisode. Tout ce que je pouvais attendre de la part de la série car j’adore tellement cette relation. Je suppose que la série va encore attendre afin de les mettre ensemble, sans compter que c’était un épisode important pour ces deux là. Ce n’est donc pas étrange de dire que cet épisode était un solide épisode de la série. Ces deux là ont toujours su incarner à merveille le caractère de la série et ce qu’elle peut-être de mieux.
vlcsnap-2014-06-26-00h06m35s229.jpgBay doit en plus de ça gérer (encore oui….) le fait qu’elle a couché avec Emmett alors qu’elle était encore avec Tank. Elle va donc devoir admettre ce qu’elle a fait, dans un premier temps envers Tank mais aussi envers John. Mais c’était tout de même bien fait car la série organise le tout de façon à ce que Bay ne soit pas la vilaine de l’histoire. Au contraire, personne n’est vilain et c’est certainement ce qu’il y a de plus agréable à voir là dedans. Ce qu’il y a de bien dans Switched at Birth c’est le fait qu’elle sait très bien gérer ses personnages dans leurs intrigues personnelles car c’est une série humaine. Pour ce qui est de Campbell et Daphne, je dois avouer que je suis bien plus septique. Je n’attendais rien de la série de ce point de vue là et la série m’ennuie encore avec quelque chose que je n’ai pas envie de suivre. Surtout que l’on ressent énormément la faiblesse de cette intrigue quand à côté Emmett et Bay délivrent quelque chose de très bon. Même Angelo était en dessous des attentes. Le problème c’est que j’ai énormément de mal avec ce personnage. Pourtant il est important dans la famille mais c’est un peu comme si Switched at Birth ne savait pas trop comment se servir de lui.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Switched at Birth.

Commenter cet article