Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 15. And we Bring the Light.

13 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-08-23h19m32s104.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 15. And we Bring the Light.


Je trouve dommage que cet épisode ait joué le retour de Toby. Entre son collier et toute cette histoire, je dois avouer que je n’en avais strictement rien à faire. Sans compter que Bay sans Emmett c’est bien trop pour mon petit coeur. Cet épisode ne cherche pas vraiment à faire quoi que ce soit autour de la famille Kennish et je leur en veux presque. Je dis presque car au fond Switched at Birth s’en est plutôt bien sortie dans un registre totalement différent et je parle bien évidemment des Sorrento-Vasquez. Toute l’histoire de Daphne, de Regina et aussi d’Angelo fonctionne. Et pour une fois que je ne trouve pas Angelo complètement mou je dois avouer que c’est une sorte de petite victoire pour la série. En tout cas, je ne pouvais pas demander mieux si ce n’est qu’ils continuent de faire quelque chose d’aussi bon dans le prochain épisode. Le fait que Angelo ait eu un accident est forcément intéressant mais je suis persuadé qu’il ne va pas mourir. Ce serait bête de tuer un personnage comme celui-ci maintenant. Bien que je puisse en comprendre l’intérêt (l’implication émotionnel que cela aurait sur les deux femmes de la série, sur Bay mais aussi sur Daphne, etc.), ce n’est pas quelque chose dont j’ai envie. Notamment car je préfère largement que ce personnage, bien que médiocre, puisse encore faire des apparitions ici et là.

Comme dans ce nouvel épisode. Ici il trouve tout simplement une place judicieuse. Et l’on ne pouvait pas en demander mieux de la part des scénaristes de Switched at Birth. En tout cas, j’ai aussi apprécié ce que la série tente de faire avec Daphne qui commence enfin à se reprendre sans compter le petit face à face familial à la fin de l’épisode qui permet aussi de confronter un peu plus les problèmes de cette famille qui ne fonctionne plus du tout comme avant. C’est assez amusant tout de même de voir que finalement Daphne peut enfin évoluer dans une bonne direction cette année. Depuis le retour de Switched at Birth, je dois avouer que je n’ai pas été très touché par l’histoire de cette dernière, c’est même tout le contraire qui s’est malheureusement passé. Alors c’est appréciable de voir que la série peut faire encore de belles et bonnes choses. Surtout que le potentiel de Switched at Birth s’écrit aussi du point de vue des Vasquez. L’appartenance de Daphne à la communauté latino dans l’épisode précédent était déjà une belle preuve. Mais cet épisode creuse un peu plus et transforme forcément l’essai en quelque chose de plutôt efficace en soi. En tout cas, je ne pouvais pas demander mieux.
vlcsnap-2014-07-08-23h14m52s129.jpgAngelo et Regina de leur côté restent un couple que j’aime bien. Ils ont beau être très mal défini en tant que couple / relation, je trouve qu’il y a une vraie alchimie qui s’est installée au fil des épisodes dans cette série. Le seul problème c’est que l’on ne sait pas trop où ces deux personnages vont et comment ils peuvent encore évoluer. C’est le plus gros problème de Switched at Birth. Finalement, j’aurais bien aimé que les Kennish soient eux aussi au rendez-vous. Autant dire que le retour de Toby passe complètement à l’as et devient même l’une des intrigues boulets de la saison. C’est bien la preuve qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas toujours là dedans. Peut-être que Switched at Birth n’avait pas besoin de Toby (ou plus besoin du tout de ce personnage). Son retour est assez mal amorcé, comme si la série n’était pas parvenue à faire quelque chose de bon. En tout cas c’est ce que je ressens et que je trouve de vraiment dommage. Ce qui serait maintenant dommage c’est que Angelo meurt alors que je commençais juste à l’apprécier. Ce serait ballot tout de même vous ne trouvez pas ?

Note : 4.5/10. En bref, dommage que les Kennish m’ennuient autant dans cet épisode.

Commenter cet article