Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 2. Your Body is a Battleground.

29 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-21-17h30m39s232.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 2. Your Body is a Battleground.


Ce que je trouve d’assez plaisant dans ce nouvel épisode de Switched at Birth c’est la manière dont la série tente de se renouveler en donnant l’occasion à ses personnages de faire d’autres choses. Ce n’est pas nouveau mais c’est bien fait cette année alors on ne va pas bouder notre plaisir. J’aime bien le fait que Bay tente de nouvelles choses et notamment qu’elle se mette au sport. Cela change de ses délires artistiques et de son dessin. C’est une bonne chose car Bay a besoin de changer d’air tout simplement. Sa relation avec Tank est toujours aussi plaisante elle aussi bien que je ne sois pas un grand fan de l’acteur et que pour le moment leurs niaiseries de classe d’art manque d’envergure. Je pense qu’il faut aussi laisser le temps à Switched at Birth de s’adapter à sa nouvelle situation. En se concentrant légèrement plus sur la vie du lycée et de Bay et Daphné dans ce lycée, on se rend compte à quel point c’est ce qui manquait. La série a trop voulu faire de ces deux jeunes filles des adultes rapidement alors que ce n’est pas du tout ce que je recherchais personnellement. Maintenant que Switched at Birth tente de nouvelles choses avec elles, je pense sincèrement qu’il y a de quoi faire.

Le twist autour du hockey était une bonne idée également permettant encore une fois de montrer à Bay qu’elle doit apprendre de ses erreurs. J’ai été légèrement déçu par l’histoire autour d’Emmett. Ce moment où il découvre sur la vidéo qu’il a filmé quelqu’un qui crève des pneus. Il découvre à la fin de l’épisode qu’il s’agit de Natalie. Encore une histoire qui ne mène à rien et qui en plus de ça sert de cliffangher. Certes, personne ne s’attend à ce que cela soit elle mais peu importe, on s’ennui un peu. J’aime bien Emmett, et j’aimais bien sa relation avec Bay encore l’an dernier. Je trouve dommage que Switched at Birth ne cherche pas à se renouveler de ce point de vue là. De son côté, Regina va rencontrer quelqu’un sur son chemin alors qu’elle commence à travailler à son compte (gratuitement… la pauvre). Wes, de son prénom, est un personnage qui promet d’apporter un peu de fraicheur autour d’un personnage qui commençait sérieusement à ronronner. Son histoire avec son Angelo commençait à sérieusement me taper sur le système l’an dernier. Du coup, de voir Regina tenter d’aller de l’avant, je suis plutôt content du résultat.
vlcsnap-2014-01-21-17h16m04s184.jpgUn peu plus septique vis-à-vis de Renzo. Ce dernier a beau avoir été assez bien introduit, cet épisode me prouve à quel point il ne sert vraiment à rien. Disons qu’il devient rapidement ennuyeux et Rex Lee ne donne rien de spécial à son personnage. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi on semble vouloir faire vivre des horreurs au couple Kathryn / John alors qu’ils ne méritent pas du tout ça à mon humble avis. Bien au contraire, ils méritent tous les deux d’être heureux. Finalement, ce nouvel épisode de Switched at Birth nous offre une nouvelle perspective d’un coup et cela fonctionne même assez bien. Peut-être qu’ils pourraient aussi creuser un peu plus certains autres personnages qui sont plus ou moins laissés tomber dans cet épisode. Mais comme je suis habitué avec le fait que Switched at Birth prend son temps avec ses histoires tout en renouvelant le tout régulièrement, je ne m’en fais pas trop pour la suite. Il faut juste attendre quelques épisodes que cela se décante et si cela ne fonctionne pas, cela ira rapidement à la poubelle.

Note : 5/10. En bref, toujours sympathique cette petite série.

Commenter cet article