Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 4. It Hurts to Wait...

8 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-05-00h38m26s116.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 4. It Hurts to Wait With Love If Love is Somewhere Else.


Je me demandais combien de temps Switched at Birth allait tenir sans faire revenir le sujet « Ty » sur le tapis. Cela n’a pas duré bien longtemps mais c’est pour mieux faire décoller la série dans une nouvelle direction. En effet, on sent lors de la scène finale de l’épisode que Bay tourne maintenant la page et qu’elle est prête à trouver quelqu’un d’autre. Cet épisode de Switched at Birth était assez réussi de ce point de vue là, cherchant à créer des histoires de relation. Je pense même que la relation entre Emmett et Bay est l’exemple parfait de la manière dont la série aime raconter ses histoires, ses relations, etc. Je pense d’ailleurs que la relation entre ces deux personnages est la plus symbolique. Ce n’est pas pour rien qu’elle est à mes yeux ma préférée de toute la série. Et que j’espère encore et toujours qu’elle sera de nouveau d’actualité. Leur relation, devenue amicale après avoir été amoureuse, s’est transformée en quelque chose d’assez réaliste et même troublant. En tout cas, Bay a dû apprendre à vivre avec ses erreurs. Emmett est certes un personnage secondaire, voire très secondaire par moment mais dès que la série trouve le moyen de le faire revenir c’est généralement grâce à Bay.

Je dis bien généralement car il y a bien eu cette histoire de groupe de musique complètement ratée durant la saison 2. Cependant, Emmett est quelqu’un que j’aime beaucoup car il est touchant de nature. Cela donne ainsi quelque chose d’assez singulier à l’écran, toujours prêt à réconforter Bay quand elle ne va pas bien, à lui demander ce qui se passe. Il joue le rôle d’un vrai ami. J’ai l’impression que Bay n’a vraiment pas de bol. La pauvre on la trompe à tout va. Que cela soit Emmett durant la première saison ou Ty à l’issue de la saison précédente (nous expliquant ainsi son départ précipité de la série). Pendant ce temps, j’aime bien que Switched at Birth tente de faire également avec Daphne. Son histoire est compliquée. Que cela soit d’un point de vue personnel ou bien d’un point de vue de ses relations amoureuses. Elle a connu des déboires elle aussi, notamment avec son cuisinier l’an dernier. Nous avons donc un tout nouveau triangle amoureux avec Jorge et Campbell. J’aime bien sa relation avec Campbell, surtout que ce dernier fût capable de quitter sa petite amie de longue date, simplement pour se donner une chance avec Daphne.
vlcsnap-2014-02-05-00h25m29s26.jpgSi ça ce n’est pas un geste d’amour. Même si je ne conçois pas vraiment le fait qu’il puisse délaisser une petite amie de longue date comme ça, il fait un très joli geste et surtout un geste de sincérité. Daphne va en tout cas devoir choisir la relation qu’elle veut. C’est assez complexe mine de rien mais aussi intelligent de la part de la série. Par ailleurs, je ne sais pas trop quoi attendre de la part de Regina. Son histoire avec Wes commence sérieusement à me courir sur le haricot. C’est légèrement pompeux de voir que Regina ne sert pas à grand chose. Sa relation manque de personnalité et de fond. Alors qu’elle avait si bien développée, on sent que cette histoire est déjà vouée à l’échec. Sans parler du retour d’Angelo sur le devant de la scène, une idée encore bien mauvaise de la part des scénaristes qui ne sert pas vraiment le récit. Qu’attendre de la suite de la saison ? Je ne sais pas trop. J’ai bien envie de me dire que Switched at Birth va aller beaucoup plus loin maintenant et faire des choses que l’on aurait pu penser qu’elle ne ferait pas mais étant donné qu’elle a encore pas mal d’épisodes à remplir… il va falloir être très patients.

Note : 6.5/10. En bref, Daphne et Bay forment un très joli duo d’intrigues. Le reste manque de personnalité et de fond.

Commenter cet article