Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episode 5. Have You Really the Courage ?

20 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-11-23h23m04s211.jpg

 

Switched at Birth // Saison 3. Episode 5. Have You Really the Courage ?.


Depuis le début de la saison 3, j’ai l’impression que Switched at Birth prépare la séparation de John et Kathryn Kennish. Ou en tout cas une tempête s’approche de plus en plus de ce couple et ce n’est pas la fin de l’épisode qui va me faire changer d’avis. D’un côté nous avons Kathryn qui commence à vouloir écrire un nouveau livre et qui traine avec de nouveaux amis. Des amis qui l’empêchent plus ou moins de voir son mari. Elle n’est plus à la maison quand John en aurait justement besoin. Du point de vue de John, les choses sont différentes et sa solitude va amener quelque chose que Regina n’aurait pas dû voir. Je me demande ce que cette dernière va faire avec ce baiser. Va t-elle le confier à Kathryn ou bien va t-elle garder le secret ? C’est une question que je me pose mais au fond quand les gens gardent des secrets, c’est pour mieux les servir par la suite. En tout cas, j’ai hâte de voir ce que la suite de la saison nous réserve car c’est la première fois depuis belle lurette que ce couple m’intéresse. D’autant plus un couple avec John dedans (alors que ce dernier était certainement l’un des personnages que je détestais le plus).

La mère de Nikki : Jenice, n’est certainement pas le genre de personnages que j’aurais aimé voir faire plus ou moins tomber John mais pourquoi pas. Après tout, cela pourrait aussi être l’opportunité de montrer que les Kennish aussi peuvent travers des passes difficiles. Il n’y a pas que Regina et Angelo dans cette histoire. Si Bay pense que Tank a des sentiments pour lui, au fond les deux personnages ne sont pas du tout sur la même longueur d’ondes. Mais le plus important à mes yeux ce n’est pas Tank mais plutôt la relation entre Bay et son frère, Toby. J’ai largement préféré ça et cela n’avait pas vraiment été exploité depuis assez longtemps. Pourtant, Toby et Bay c’est une valeur sûre. Il y a toujours quelque chose qui est là soit pour les réunir soit (et plus souvent) pour les éloigner l’un de l’autre. Pour cet épisode c’était encore cette histoire d’équipe de lacrosse. Surtout que l’on sent qu’il y a une animosité ambiante. Toby n’a pas envie d’avoir sa soeur dans les pattes et cela peut se comprendre. Elle a un don pour donner la poisse à pas mal de gens si l’on regarde bien son évolution au fil des saisons.
vlcsnap-2014-02-11-23h08m53s155.jpgMais Bay est bonne sur le terrain et je pense que c’est tout ce qui devrait compter pour Toby. Pour ce qui est de Daphne, son histoire avec Sharee évolue dans une toute nouvelle direction dans ce nouvel épisode. La relation entre les deux personnages me plait elle aussi et permet de voir les choses dans une toute nouvelle direction. L’histoire de la mère de Sharee (incarnée par Erica Gimpel), qui a des gros problèmes mentaux, permet aussi de revenir sur l’identité même de Switched at Birth. Cette série a toujours parlé des problèmes et des handicaps des gens avec une telle légèreté. Sans parler de l’univers qui est finalement assez touchant. L’épisode en lui-même était très réussi et je ne m’attendais pas nécessairement à être surpris dans le bon sens du terme. Mais c’est arrivé et c’est une très bonne et belle chose. Finalement, Switched at Birth délivre ici quelque chose que j’ai beaucoup aimé et qui fonctionne efficacement. C’était touchant et même légèrement plus engageant que le reste de la saison. On est sur la bonne voie.

Note : 6.5/10. En bref, un solide épisode de Switched at Birth.

Commenter cet article