Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 2. Episode 1. Omega.

4 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

13-0120.PNG

 

Teen Wolf // Saison 2. Episode 1. Omega.

 

Après une première saison ultra fun et surtout bourrée de clichés et de références, Teen Wolf était de retour pour une seconde salve. Succès surprise (ou pas vraiment) de l’été dernier de MTV, la série revient avec un épisode classique mais efficace dans ce qu’elle peut faire habituellement. Russell Mulcahy, déjà engendreur de quelques épisodes dont le pilote, signe un premier épisode efficace. Le réalisateur, plus connu pour son travail sur des clips vidéos que des films (le très mauvais Ricochet, quelques Highlander) prouve avec cet épisode qu’il en a encore dans le pantalon. Les dix premières minutes de l’épisode, que l’on avait déjà pu déguster auparavant si on avait suivi la petite campagne promo de la série sur internet (après un million de vues sur le trailer de la saison 2… les 10 premières minutes étaient publiées). MTV sait créer le buzz et joue astucieusement avec les fans de la série (même si le chiffre a du être artificiellement gonflé pour être sûr de diffuser ces 10 minutes, sans quoi cela aurait été un vrai échec). Bref, Teen Wolf revient avec efficacité et place déjà les intrigues de la saison.

 

Tout va très vite, peut être un peu trop. On n’a pas le temps de digérer certaines mises en place qu’il faut déjà passer à la suivante. Ce n’est pas bâclé mais pas loin. J’aurais préféré que l’on prenne un peu plus de temps pour introduction le grand père Argent. La scène finale où il tue un Omega, et donc un loup garou en le coupant en deux avec une épée n’était pas nécessaire. Cela tue déjà le suspense autour de ce personnage qui était créé lors de l’enterrement. Surtout que le grand père dévoile trop rapidement son jeu : il veut tuer tous les loups en ville. C’est une bonne idée mais encore une fois, la mise en place est presque aussi emmerdante qu’un tour de montagne russe. Les séries qui ne respirent pas ce n’est jamais bon car souvent, elles se heurtent à quelque chose qui ralenti tout d’un coup le rythme et l’on est encore plus déçu. Ne vous méprenez pas, j’ai passé un très bon moment devant cet épisode de Teen Wolf, car il y a tous les ingrédients de la première saison comme l’humour de Stiles qui vient détendre l’atmosphère (la scène du distributeur est déjà au Pantheon des meilleurs moments « fun » du personnage.

13-0121.PNG

Côté intrigues, il y a de bonnes choses et ma préférée reste celle de Jackson dont le corps semble rejeter la morsure et donc la transformation. Cela pourrait être une excellente intrigue de fond pour Teen Wolf, peut être même la première de la série. Joliment mise en place pour le moment, j’ai hâte de voir ce que cela va donner sur la longueur. Derek est aussi là, mais presque de façon anecdotique. Le personnage se fait furtif dans chacune de ses apparitions. Il prodigue ses conseils, peut être même que ce n’est pas suffisant. J’attends de voir ce que la série peut offrir autour de lui maintenant que la première saison dont il était le centre d’intérêt est passée. Du côté des Argent aussi l’intrigue est intéressante. Scott et Allison se voient en cachette, ce qui a de quoi nous offrir une petite scène d’ouverture ultra fun et quelques pointe d’humour ici et là, notamment dans le jeu exagéré des acteurs (toujours aussi voulu à mon avis). Chris est d’accord pour que Scott reste en vie s’il ne voit plus sa fille. Evidemment qu’il ne l’écoute pas mais au moins, il y a une justification sur le fait que Chris peut être quelqu’un de clément contrairement à Grandpa Argent qui a tout du grand méchant que l’on attendait dans Teen Wolf.

 

Du côté de Stiles, il doit subir durant l’épisode la disparition de la belle Lydia qui est de retour à la fin de l’épisode, complètement nue. C’est un des mystères de la saison, forcément, et j’ai hâte de découvrir ce qui se trame. Le suspense est toujours aussi sympa dans Teen Wolf, ce qui aide forcément. Quant à Scott, finalement il est lui aussi assez en retrait dans cet épisode. La part belle est laissée aux autres personnages, à son meilleur ami qui aime bien les colles (son face à face avec son professeur est également une bonne idée). Bref, Teen Wolf nous offre du bon mais dans une machine à laver qui rince bien trop rapidement son linge. J’espère que le rythme va peu à peu se calmer et prendre le temps de développer les intrigues car pour le moment j’ai eu l’impression de faire de l’apnée de compétition. Ce n’est pas une mauvaise chose et Russell Mulcahy a su donner suffisamment d’entrain à l’épisode (notamment dans les procédés de réalisation qu’il utilise comme les ralentis, les effets, …) pour que l’on prenne notre pied.

 

Note : 6/10. En bref, un début de saison efficace mais peut être un peu trop montagne russe (voulant en dire trop en si peu de temps).

Commenter cet article

Watcher 08/06/2012 15:26


Je m'attendais à voir une screencap de Jackson chemise déchirée tiens ! (rien qu'avec ça, je me marrais déjà bien)


Oh le coup d'épée ne m'a pas gênée, j'entrais pas trop dans le suspense du personnage dont on pouvait se douter des intentions dès le départ, et puis c'était l'occasion de marquer le coup et
d'annoncer du gore à venir (déjà deux scènes de tripes à l'air, wouhou ^^)

Will 04/06/2012 23:37


J'ai beaucoup aimé cet épisode. on sent la saison estivale, vivement PLL mardi et là, ce sera super. Sinon, je me demande bien ce qui va advenir de Jackson. Je sens que son intriqgue va recouper
avec celle de Lydia, et s'ils étaient de la même espèce. Ce sang noir qu'ils ont tous les deux et ce générique... Par contre le coup d'épée final était inutile pour moi, ils veulent se la jouer
True Blood? (D'ailleurs vivement qu'elle revienne aussi). Mais le petit discours de Grandpa fait son effet.


Et mention spéciale à Stiles pour le distributeur à Mama Argent qui m'a fait pouffé de rire dans sa scène de fouille.