Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Teen Wolf. Saison 3. Episode 15. Galvanize.

21 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-21-11h12m41s13.jpg

 

Teen Wolf // Saison 3. Episode 15. Galvanize.


Encore une fois, Teen Wolf nous prouve à quel point elle reste une série à suivre. Cet épisode était à la fois passionnant, jouissif et mystérieux, tous les ingrédients pour de bons épisodes de Teen Wolf tout simplement. En tout cas, je trouve assez fascinant de voir à quel point la série peut se renouveler constamment. C’est un renouvellement constant qui se fait à la fois dans le fond et la forme de la série. Les personnages se retrouvent donc constamment plongés dans de nouvelles intrigues sans pour autant oublier le fait que cela doit rester rythmé, convaincant, en lien avec le reste et puis cocasse. Le petit « Oh really » quand Danny se fait choper dans les couloirs sombres de l’école en train d’embrasser un mec par son ex, Ethan, ou encore Stiles qui se fait gauler par le coach pour avoir allumé l’alarme incendie, je trouve que ce sont des moments dont Teen Wolf a le secret. En tout cas, Coach a une place assez importante dans cet épisode et ce n’est pas une mauvaise idée. Notamment car le personnage est ce qu’il y a de plus drôle dans cette série quand il s’agit de tacler plus ou moins ses élèves. Notamment Stiles et Scott d’ailleurs, surtout Stiles même. Les vrais martyres. Il y a un truc entre Stiles et Coach qui pourrait faire de très bons gif sur Tumblr en tout cas.

Cet épisode mélange également tout un tas de choses au travers de sa mise en scène et son histoire. Il s’agit du second épisode mis en scène par Robert Hall après « Frayed », un épisode que je n’avais pas du tout aimé mais qui était déjà séduisant pour sa mise en scène (c’est l’un des rares points de cet épisode que j’avais trouvé bon). Cette semaine le réalisateur prouve encore une fois qu’il veut apposer sa propre patte sur la série et cela fonctionne plutôt bien. La mécanique et le découpage sont rythmés et assez loin d’être linéaire ce qui donne de l’envergure à une série qui veut montrer qu’elle est ambitieuse. Dans cet épisode de Teen Wolf on retrouve également l’excellent Doug Jones (Hellboy, Le Labyrinthe de Pan). La série s’approprie un acteur qui a fait ses preuves dans l’univers particulièrement riche de Guillermo del Toro. Il incarne ici Barrow, un personnage plutôt intéressant qui va nous offrir quelques bons frissons. Notamment la scène à l’hôpital qui était plutôt bien fichue. L’acteur s’amuse sous les traits du Shrapnel Bomber et l’on ne peut donc qu’être séduit par ce que Teen Wolf tente d’en faire.
vlcsnap-2014-01-21-11h08m15s162.jpgOn sent au travers de son jeu qu’il y a quelque chose derrière ce personnage et c’est aussi ce qui rend l’épisode aussi électrisant. Je n’oublie pas non plus la place de Lydia dans la série. Cette dernière est avec Stiles mon personnage préféré de Teen Wolf et je dois avouer que je suis heureux de la voir plus souvent. Elle est bien plus intéressante que Allison et son côté un peu ennuyeuse. Cette dernière, ainsi que Scott d’ailleurs, ne servent plus à grand chose dans la série pour le moment. Ce n’est pas une mauvaise idée, bien au contraire. Cela permet en effet de se laisser séduire par tout ce que Teen Wolf peut nous offrir tout simplement. En tout cas, cet épisode était jouissif à souhait et l’une des meilleures choses que j’ai pu voir depuis le début de la saison 3. Comme quoi, bien que certains puissent fustiger cette saison par rapport à la précédente, je trouve qu’ils ont justement su ne pas refaire ce qu’ils ont déjà fait et prennent donc le temps de nous envoyer ailleurs avec beaucoup de malice et d’intelligence. Teen Wolf est une série truffée de bons personnages alors à quoi bon les gâchés.

Note : 9/10. En bref, un épisode jouissif du début à la fin.

Commenter cet article

Batfirst 21/01/2014 18:07


Très surpris par la Kira personnellement !