Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The 100. Saison 1. Episodes 11 et 12.

10 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The 100

vlcsnap-2014-06-05-21h28m15s92.jpg

 

The 100 // Saison 1. Episodes 11 et 12. The Calm / We Are Grounders (Part 1).


Je pense que quand The 100 avait été annoncée, on s’est tous plus ou moins trompés. En effet, The 100 est bien plus sombre qu’elle ne le laissait penser. Mais dans son côté particulièrement sombre, il y a avant tout une vraie énergie entre les personnages et entre les intrigues qui parvient à nous donner l’impression d’être constamment dans une intrigue qui ne cherche jamais à nous ennuyer. Bien au contraire, le spectacle est réussi. Tout commence par « The Calm », un épisode qui tente de plus ou moins redonner du souffle aux personnages de la série avant la grande bataille qui arrive dans le double épisode final. Mais bon, le souffle ne vient pas sans peine. En effet, les réserves de nourriture du groupe sont détruites. Tout le monde est alors forcé de quitter le camp afin de chasser. C’est à ce moment là que Clarke et Finn sont kidnappés par Anya et les Grounders. J’aime bien le danger permanent qu’a réussi à installer The 100. La série est tout de même très forte pour faire ce genre de choses. Je ne m’y attendais pas du tout lorsque la série avait commencé mais petit à petit elle a su installer ce climat et donc mettre les personnages suffisamment en danger.

Car tout le monde peut mourir dans cette série et c’est ce qu’il y a de plus important. Il n’y a personne qui est plus important qu’un autre. Du coup, avec le fait que tout le monde peut mourir, on ne sait jamais qui va rester en vie à l’issue de chaque épisode. Bien entendu, il n’y a pas de morts à chaque épisode de cette première saison mais c’est pour prouver qu’au fond, ils n’ont pas froid aux yeux. Pourtant, vous allez me dire qu’il y a des relations qui se sont tissées entre certains personnages et les fans de la série se sont forcément attachés à ces relations mais à l’instar de Lost, ce ne sont pas toujours ces relations qui priment mais l’histoire avant tout. C’est là que l’on retrouve encore plus l’ancienne série de J.J Abrams. Anya est tout de même un personnage intelligent qui fait tout pour encore une fois mettre en condition les personnages et creuser dont l’aspect dramatique de The 100. La série s’amuse avec tout le monde et notre patience, notamment quand elle met Clarke en danger ou plutôt le met au défit d’aider une jeune fille blessée lors de l’explosion du pont. Si jamais Clarke ne peut pas la sauver alors Finn sera tué.
vlcsnap-2014-06-05-20h50m22s154.jpgTout cela créé forcément une situation de détresse intense. A chaque épisode la série me laisse tout de même dans une ambiance assez tendue dont il est difficile de se défaire. Le pire c’est qu’une fois un épisode terminé, on a tout de suite envie d’enchaîner le suivant. Toute l’histoire de Finn et Clarke était assez étonnante, notamment car c’était assez différent de ce que The 100 avait l’habitude de nous offrir (notamment quand on se souvent de la relation avec Bellamy). Sans compter qu’au camp, alors que tout le monde est à la recherche de Clarke et Finn, ils vont bien entendu tomber sur des os en cours de route. Car tout ne peut pas être simple, il faut bien compliquer un peu l’histoire et sa manière d’être faite. Pour ce qui est de ce qui se déroule sur l’Ark, je suis un peu plus septique. « We Are Grounders » ne se déguste pas vraiment en un épisode. Je m’en suis rendu compte quand j’ai terminé cet épisode. Disons qu’au bout on a vraiment envie de voir la suite car la suite est importante dans la compréhension du reste. Du coup, on ne sait pas trop quoi attendre de la fin de la saison mais cette première partie est assez fataliste. On a failli perdre certains personnages et d’autres sont déjà sur le départ.

Le camp se prépare donc à l’attaque des Grounders quand Murphy kidnappe Jasper. Encore une manière pour The 100 de mettre en danger des personnages. Et cela fonctionne très bien, surtout que l’on se rend bien compte que finalement Murphy est bel et bien l’un des grands personnages de The 100. C’est le méchant que tout le monde pouvait attendre de la série. Je me souviens de l’acteur dans Continuum, il était déjà un opposant intéressant à Kiera et Alec mais pour le coup, je trouve que la série a su faire quelque chose de beaucoup plus malicieux et sombre avec cet acteur dans The 100. Le temps joue contre tout le monde dans cet épisode et cela se ressent alors que la tension, uniforme, se ressent à chaque nouvelle minute de l’épisode. Par moment, The 100 me rappelle énormément de vieilles séries de science fiction. Ce n’est pas une critique car The 100 en reprend plus ou moins tous les atouts. Les personnages évoluent dans un univers qui me donnent parfois un peu l’impression d’être à la fois désuet mais aussi terriblement moderne. Car tout ce qui se passe est plausible. Sur l’Ark, là aussi la tension est plutôt bien exploitée et la série parvient à créer un ensemble particulièrement bien mené.
vlcsnap-2014-06-05-21h13m56s210.jpgFinalement, j’ai surtout hâte de voir la suite et fin de la saison. La seconde partie devrait rendre cet épisode beaucoup plus clair et ordonné. Sans compter que l’on sent le fait que l’histoire n’est pas terminée. Le souci c’est la diffusion que The CW qui aurait très bien pu se faire en double épisode d’un coup d’un seul. Cela aurait été beaucoup plus logique à mon humble avis.

Note : 6.5/10 et 8/10. En bref, une fin de saison épique se prépare.

Commenter cet article