Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The 100. Saison 1. Episodes 7 et 8.

9 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The 100

vlcsnap-2014-05-08-21h37m24s170.jpg

 

The 100 // Saison 1. Episodes 7 et 8. Contents Under Pressure / Day Trip.


Après m’avoir prouvé qu’elle pouvait faire de très bonnes choses, The 100 poursuit sur sa lancée avec ces deux nouveaux épisodes. Disons que petit à petit la série a réussi à faire monter la pression autour de ses personnages et de ses intrigues. Du coup, tout ce qui se passe sur Terre et sur The Ark fonctionne bien mieux maintenant qu’auparavant. Sans compter que les enjeux ont leur intérêt. Dans « Contents Under Pressure », la situation s’aggrave dans les deux situations. Que cela soit sur Terre ou sur l’Ark, il y a des choses qui ne tournent pas dans le bon sens et forcément, le téléspectateur ne peux qu’apprécier. On sent que la série commence à prendre quelques risques. Bien entendu, le fait que Bellamy et Clarke décident de torturer Grounder est discutable mais c’est aussi une manière de démontrer que The 100 n’est pas là pour rigoler et tomber dans les facilités d’une série pour adolescente. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé que la série s’assombrisse au fil des épisodes. Un peu comme peut le faire Arrow par exemple. The CW a besoin de séries plus adultes étant donné que le public jeune n’est plus celui de la télévision d’aujourd’hui (même si malgré tout, il y a de quoi séduire un jeune public, je ne dis pas le contraire).

Mais une bonne série de science fiction se doit aussi de traiter de sujets adultes de façon adulte. Contrairement à Star Crossed qui s’est effilochée dans ses romances à l’eau de rose, The 100 continue de construire son univers et de bâtir quelque chose d’assez impressionnant. Même visuellement la série fait un très joli travail sur les décors utilisés et la manière dont les personnages sont mis en scène. En très peu de temps, on peut s’attacher aux personnages alors qu’au début de la série c’était assez laborieux (les épisodes 1.02 et 1.03 sont encore les plus faibles de la série). Alors que The CW vient d’annoncer le renouvellement de The 100 pour une saison 2, je dois avouer que j’ai déjà hâte de voir ce qu’ils nous réservent pour la fin de la saison. Celle-ci se doit d’être épique et de surprendre le téléspectateur sans quoi on risque de s’ennuyer, malheureusement. Aujourd’hui, je crois que dans The 100 il n’y a pas un personnage que je n’apprécie pas. Ils ont tous leur intérêt. Certes il y a des bêtes brûlées mais au fond c’est aussi ce qui rend le tout encore plus agité et c’est ce qu’il faut. Il aurait été décevant de voir la série stagner dans une mécanique douteuse sans personnages d’envergure.
vlcsnap-2014-05-08-21h14m27s224.jpgPour ce qui est de la torture dans « Contents Under Pressure », je dois avouer que c’est quelque chose que je ne partage pas forcément mais qui, d’un point de vue purement narratif accentue la violence de la série et donc son côté imprévisible. Il faut aussi comprendre la rage de Bellamy et c’est un moyen intelligent de le faire. Pour ce qui est des romances, je suis peut-être plus partagé. Disons que ce n’est pas l’aspect qui m’intéresse le plus dans The 100. Je suis cependant assez touché par la relation entre Octavia et Finn. Surtout quand la première met sa vie en danger pour sauver ce dernier. On ne sait pas toujours quoi réellement attendre de l’historie de The 100 mais globalement la série semble savoir comment s’y prendre pour nous faire plaisir. Du point de vue de l’Ark, je suis beaucoup plus intrigué. La série a réussi à construire quelque chose d’assez passionnant autour de Jaha. Notamment car d’un point de vue purement dramatique, la série parvient à me toucher. Pas au point de me faire verser une petite larme, mais presque. Mais c’est aussi intéressant de voir que Jaha ne fait pas l’unanimité. Le personnage est de plus en plus menacé mais il ne semble pas vouloir y faire attention.

Surtout quand Diana s’est chargée de le manipuler en bonne et due forme. Jaha tente plus ou moins de sauver sa peau en parler de son fils décédé. C’est ce dont je parlais d’un point de vue purement touchant dans l’épisode et cela fonctionne. Puis il y a « Day Trip ». Alors que les communications entre la Terre et The Ark sont établies, Jaha et Kane vont pouvoir donner des informations aux 100 sur la localisation d’un bunker d’avant la guerre qui pourra leur permettre de survivre à l’hiver. Bellamy et Clarke, le duo de choc, part donc à sa recherche. La seule vraie déception de cet épisode c’est sûrement cette histoire d’hallucinations. Ce n’était pas nécessaire même si cela permet d’en savoir un peu plus sur Clarke. Ce n’est pas ce que la série a fait de plus réussi. Je dirais même que c’est ce qu’il y a de plus décevant parmi les derniers épisodes de The 100. Tout simplement. Mais la série s’en sort très bien grâce au reste. La série parvient donc à développer tout un tas de choses autour du reste des personnages qui donnent un peu plus de matière et pas cette impression que Bellamy et Clarke sont les deux seuls personnages de la série. Car mine de rien, j’ai parfois eu l’impression que l’épisode était centré sur eux deux.
vlcsnap-2014-05-08-21h31m01s183.jpgEt je dois avouer que ce ne sont pas nécessairement les deux personnages que j’ai toujours envie de voir. L’épisode précédent était beaucoup mieux réparti entre les intrigues et les divers personnages. Tout ce qui se passe sur The Ark était aussi assez efficace. Notamment Shumway et la mort de Diana. C’est une manière intelligent de conclure une partie de l’histoire de la série pour nous lancer encore une fois sur de nouvelles pistes. Les esprits s’échaudent peu à peu afin de délivrer quelque chose d’assez jouissif. Dans cet épisode, nous découvrons également que le vrai nom de The Grounder c’est… Lincoln. La série cherche alors à humaniser ce personnage et à lui donner un intérêt particulier. C’est sans compter sur Octavia qui est là pour lui rincer ses abdos saillants. Cette scène, en pleine période de chaleur, fait son petit effet. En tout cas, il est certain que cette scène était faite pour les téléspectatrices (et téléspectateurs) de The CW. Surtout quand la caméra insiste bien sur les abdos du Mr. Finalement, je n’ai pas de reproches à faire à cet épisode sauf celui de se concentrer un peu trop sur deux personnages.

Note : 7/10. En bref, deux solides épisodes qui font encore une fois monter la pression d’un cran.

 

A noter : The CW a pris la décision de renouveler The 100 pour une saison 2.

Commenter cet article

Vince R' 11/05/2014 12:16


J'accroche vraiment beaucoup à The 100, je trouve extrêmement malin de la part des producteurs d'avoir choisi de créer une série adolescente, ou le côté adolescent est scénaristiquement justifié



On est loin de la frustration d'un vampire diaries, où la partie école est juste en complet décalage avec le reste...

Hugo 09/05/2014 14:21


Ce qui est surtout un bon point, c'est qu'on s'elloigne du triangle amoureux car Clarke pense d'abord a ses responsabilité de chef au coté de Ballamy