Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 1. Episode 13. The Colonel.

2 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-02-09h07m53s99.png

 

The Americans // Saison 1. Episode 13. The Colonel.
SEASON FINALE


J'aime bien la manière dont The Americans a su développer ses personnages cette année. Il fallait à tout prix que Philip et Elizabeth se retrouve à la fin de la saison, que leur couple se soude pour la première fois, qu'ils apprennent tout simplement à s'aimer. C'est ce qu'il va se passer alors que Philip va tout faire pour sauver sa femme, Elizabeth. Je me demande d'ailleurs comment cela va évoluer dans la saison 2 alors que Philip, en Clarke, est marié à Martha. J'ai adoré le moment où Philip tient la main d'Elizabeth afin de lui dire de ne pas bouger, comme un mari parle à sa femme finalement. On sent qu'ils s'aiment, même si le coeur de chacun s'est éparpillé un peu de partout. Le moment où Philip apprend que le set up est pour la mission d'Elizabeth était également un grand moment, de même que cette course contre la montre jusqu'à ce que le FBI se rende compte qu'ils ont leur couple favoris en ligne de mire. Les choses se déroulent très rapidement et mettent très bien en scène l'attachement de l'un pour l'autre. Je me demande cependant comment The Americans pourrait faire un peu plus évoluer les choses.

En tout cas, cette première saison aura su prendre son temps. C'est même l'une de ses plus grandes qualités finalement. Elle sait comment il faut s'y prendre pour que l'on ne s'ennui pas terriblement, et surtout que l'on ait envie au fil des épisodes de voir tout cela prendre une tournure plus exaltante. C'est donc une sorte de récompense comme fin. On ne s'y attend pas forcément à ce que la série évolue dans cette direction bien que l'on sent dans cet épisode que Clarke commence à ne plus être aussi jovial à l'idée d'emménager chez Martha. Je me demande bien comment il va se sortir de cette histoire car maintenant je le vois mal rester avec elle. Surtout que la série parvient à mettre en avant avec beaucoup de malice le fait que cette histoire de papier peint ne l'enchante pas. Au fond, je me demande si Philip n'a pas un problème avec s'attacher aux choses. Il préfère ne pas être attaché, un peu comme son métier le lui impose finalement. Le mariage était déjà une attache en soi pour lui, et je me demande bien s'il ne s'est pas senti obligé de l'épouser.
vlcsnap-2013-05-02-09h07m47s32.pngPar ailleurs, Nina commence elle aussi à comprendre un peu mieux Stan. La mission a été un échec et ce dernier ne pourra rien faire pour elle. Ce qui tombe bien puisqu'elle a prévu de jouer elle aussi et d'être la taupe chez le FBI pour Stan. Elle va donc donner de fausses informations et surtout mettre Stan dans une position de faiblesse après toute une saison de plus ou moins grands succès. Mais la relation perverse qu'il y a entre Nina et Stan est surtout intelligemment développée depuis quelques temps maintenant. Stan ne se sent plus désiré chez lui et sa femme n'est pas prête à lui donner de seconde chance pour le moment. Elle ne sait pas ce qu'il se passe réellement quand il a quitté le bureau (après tout, il pourrait très bien faire des choses dangereuses et ne pas tromper sa femme), mais elle ne peut pas lui faire confiance, bien qu'il doit garder des choses secrets, comme tout le monde dans le bureau. Stan est un personnage complexe que Noah Emmerich interprête avec une telle perspicacité. Je raffole de son interprétation qui devrait être sujette à une nomination aux prochains Emmy (sans quoi je ne comprendrais plus rien à ce monde).

Astucieusement, Nina est elle aussi une femme étrange. Au début de la saison elle était la femme dans l'impasse, celle qui devait donner des informations en échange du silence du FBI sur ses petits trafics de caviar. C'était grossier comme intrigue mais pas bête puisque finalement le personnage s'est petit à petit affiné et a surtout pris de l'assurance. Rien à redire, la série s'amuse avec pas mal de choses pour que ses personnages prennent de l'ampleur pendant que d'autres descendent de leur piedestal. Je n'oublie pas pour autant Paige, la fille de Philip et Elizabeth. Elle se pose des questions sur ses parents et leurs activités. Surtout celles de sa mère dans le sous sol. Bien qu'elle n'ait rien découvert de vraiment suspect, elle sait qu'il y a quelque chose de bizarre qui se trame et ce sera certainement l'une des intrigues de la saison prochaine (heureusement que FX Network a déjà renouvelé la série pour une saison 2). Je n'oublie pas Claudia et son taser. Ce grand moment. Margo Martindale va me manquer. Elle ne sera pas là la saison prochaine (elle va être réassigné à une autre mission à la demande de notre couple vedette).
vlcsnap-2013-05-02-09h07m57s135.pngC'est dommage car elle était brillante dans ce rôle. Aussi bien dans celui de la tante qui veut téléphoner à son neveux (et qui va se venger de la mort de l'amour de sa vie) ou encore ses faces à faces avec Elizabeth qui me manquent déjà terriblement. Ainsi, cette saison 1 de The Americans s'achève avec de très bonnes choses et un épisode presque parfait. Rien à redire. C'est réglé comme du papier à musique avec ses petits défauts qui en font justement son charme.

Note : 10/10. En bref, un épisode presque parfait mais qui mérite d'être salué. Les petits défauts de The Americans font justement son charme mais avec des acteurs impeccables, comment ne pas tomber amoureux.

Les

Commenter cet article

Cilou 05/05/2013 15:20



Bon épisode, on aurait pas dit un seson final mais cela ne me dérange pas. J'ai trouvé l'épisode rythmé avec de la tension , c'est ce qui compte.


J'avais parié avec des amis que Martha irait chercher une idée de voyage (pour leur voyage de noce) dans l'agence de Philip et Elizabeth, je me suis trompée ...


J'espère quand même revoir Margo Martindale dans la sasion 2, je l'adore !!!!


Cette série mérite quand même des audiences plus élévées. Je serai là pour la saison 2.


 

Christian Pellerin 02/05/2013 12:54


Merci pour cet article. A bientot.