Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 1. Episode 8.

21 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-21-09h34m24s237.png

 

The Americans // Saison 1. Episode 8. Mutually Assured Destruction.


Comme dans toutes séries, après avoir accéléré les choses il faut parfois prendre le temps de revenir sur certaines intrigues et les conclure ou en tout cas apporter quelques conclusions. Je pense par exemple au mariage d'Elisabeth et Phillip. Depuis le début de la série, les deux tourtereaux se cherchent. Ils ont été mariés de force pour leurs missions, ils ont des enfants, sauf que le problème maintenant c'est que leur mariage va où réellement ? Où peut-il aller ? Si Elisabeth commence à tomber amoureuse de Phillip, on ne semble pas pouvoir en dire autant de ce dernier. D'autant plus que la scène finale de l'épisode où il joue à l'homme détâché, affirmant à Elisabeth qu'elle n'est pas forcé d'être marié à lui m'a beaucoup plu. C'est ce genre de moments dont la série devrait presque foisonner et qui nous sont offerts par gouttelettes que j'adore. Ce sont les moments de couple de nos deux héros que je préfère. Je ne sais pas trop pourquoi car je suis un grand fan de l'univers de l'espionnage (ma fanitude pour la saga des James Bond devrait vous suffir en guise de justification).

Sauf que l'espionnage ne semble pas être ce qui me passionne le plus au sein de The Americans. Cette semaine, la mission n'est pas toute simple pour les deux agents. Le KGB décide d'arrêter un assassin qu'ils ont engagé. Les Jennings doivent donc mettre la main sur l'assassin et l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard. Le but étant de protéger les scientifiques visés. Sauf que le FBI est lui aussi sur la piste de l'assassin. Pour une fois, les Jennings ont les mêmes informations que le FBI. En effet, les deux groupements de personnages savent très peu de choses et n'ont comme avantage que d'être d'un côté dans le camp de ceux qui ont engagé l'assassin et de l'autre dans le camp de ceux qui ont tout simplement besoin de protéger les personnes visés. The Americans joue de façon très astucieuse avec tout cela et je ne pouvais bien évidemment pas demander mieux de la part des scénaristes. Je ne suis pas déçu et j'avais même envie d'en voir un peu plus. Cette bataille pour mettre la main sur l'assassin est truffée de bons moments.
vlcsnap-2013-03-21-09h29m49s42.pngSans pour autant que cela soit aussi tendu que les épisodes présentés jusqu'à présent. Je suis aussi content de voir comment évolue la relation entre Stan et sa femme avec les Jennings. Ils deviennent petit à petit des amis alors qu'au fond, ils sont des ennemis (sauf que Stan et sa femme n'ont aucun idée de qui sont réellement leurs voisins). Si l'épisode débute de façon particulièrement bonne, on ne peut pas vraiment en dire autant de la seconde partie que j'ai trouvé un peu plus molle et donc décevante. La première partie veut surement trop en faire. Du coup, les personnages, bien qu'à leur place, ne sont pas toujours très passionnants. Nous avons par exemple droit à une explosion dès le début de l'épisode et la fin est donc sans prise de risque. J'aurais bien aimé que l'on tue un agent du FBI, histoire d'accentuer la paranoïa dans la série autour des agents russes infiltrés ici et là. Je suis certain que cela pourrait huiler la machine bien qu'elle n'en ait pas vraiment besoin non plus. Ce ne serait qu'un bonus excitant tout simplement.

Par ailleurs, et dans un registre différent, je ne suis pas fan de ce qu'il se passe entre Phillip et Genevieve. D'une part car cela transforme la relation entre lui et Elisabeth en une montagne de mensonges, mais aussi d'autre part car cela n'a pas d'utilité scénaristique. Je veux bien que Phillip soit un homme avec un appétit sexuel particulièrement fort, mais il ne faut pas en abuser et je trouve que c'est ce qu'il se passe actuellement avec cette histoire. Je préfère largement la relation entre Stan et Nina. C'est bien plus fun, pervers et surtout c'est utile scénaristiquement. Le but est de détruire Stan, de le rendre docile. Nina parvient à le séduire, et forcément les choses vont se compliquer par la suite quand l'un des deux devra répondre de cette histoire à ses supérieur. Finalement, ce nouvel épisode de The Americans enclenche de bonnes choses et fait aussi une pause sur certains personnages afin de faire des conclusions et de lancer la suite (et fin) de la saison.

Note : 6.5/10. En bref, The Americans a toujours été bonne pour créer un environnement de suspense. Cet épisode est bon mais fait une trop longue pause dans sa seconde partie. Dommage.

Commenter cet article

Cilou 25/03/2013 14:53


@Pascal et Romain je pense que vous voulez parler de Stan et Nina et non de Stan et Irina. Irina, c'est le premier amour de Philip.


 


Dans les premiers épisodes , c'est Elizabeth qui était forcée ( de part sa mission) de coucher avec beaucoup d'hommes. Elizabeth et Philip sont obligés dans passer par là pour avoir des
informations.


Tant que Philip et Elizabeth n'éprouvaient pas grand chose l'un pour l'autre tout allait bien mais Grannie à bien compris que leur relation avait changée et c'est précisément ce qui fait peur au
KGB.

delromainzika 22/03/2013 22:51


Je suis tellement parano dans une série d'espionnage moi ^^ C'est fou. Du coup je théorise sur tout.


Pour Elisabeth, ouais et c'est compréhensible quand on connait son passé (les flashbacks que l'on avait vu au début de la série). Rien de très facile mais bon, je pense aussi qu'il n'y met pas
vraiment du sien. Il copulait déjà avec une autre femme au début de la saison, puis il retrouvait une autre femme un peu plus tard, et Genevieve là. Ca fait vraiment coureur de jupons pendant
qu'Elisabeth reste assez sage finalement ^^

Pascal 22/03/2013 22:38


@delro pour Irina et Stan j'ai des doutes également même si leur dernière conversation me laisse penser que c'est sincère...


Par contre pour Philip et Elizabeth je ne suis pas de ton avais ; de mon point de vue c'est la froideur d'Elizabeth ( qui s'ouvre petit à petit c'est vrai ) qui fait que ce dernier ne soit pas
très avenant .

delromainzika 22/03/2013 22:16


Bah je ne pense pas qu'il couche non plus par choix certes mais qu'il n'est pas très avenant avec Elisabeth surtout. C'est surtout ça que je veux dire alors qu'elle, elle été avenante avec lui et
lui a dit qu'elle commencait enfin à tomber amoureuse après tant d'année de mariage professionnelle.


Ensuite pour Irina et Stan, j'ai des doutes franchement. Je sens que The Americans est une série qui peut nous offrir des vrais twists et mon hypothèse est justement un twist. On verra bien, je
peux me tromper de toute façon :).

Pascal 22/03/2013 22:14


@delro là pour le coup t'as loupé pas mal de choses dans l'épisode :


- des membres du FBI sont justement tués en fin d'épisode ( 2 ou 3 je ne sais plus ).


- Philip ne veut pas coucher avec Geneviege mais il n'a pas le choix pour mener sa mission à bien.


- concernant Irina / Stan je ne suis pas sûr mais des deux côtés ça a l'air sincère puisque Irina confie à Stan qu'elle sera prête à fournir des infos concernant les agents SS pour être libre par
la suite.