Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 2. Episode 10. Yousaf.

1 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-01-17h22m28s42.jpg

 

The Americans // Saison 2. Episode 10. Yousaf.


Cet épisode mettait en scène énormément de sexe. Au fond, The Americans a basé énormément de ses histoires sur le sexe. Ce n’est pas une mauvaise idée, notamment car le sexe est une arme. Que cela soit pour Phil (qui a réussi à avoir des informations grâce à Martha en couchant avec elle en grande partie) ou encore pour Elizabeth. Mais la scène d’ouverture de l’épisode colle parfaitement à la scène finale de l’épisode précédent. On sent que nos deux héros sont plus liés que jamais. Phil et Liz ont beau papillonner, au fond leur couple n’a jamais été aussi fort que cette année alors que leur famille a été mise à l’épreuve. J’en attendais pas moins de la part des scénaristes de la série, surtout qu’ils ont réussi à faire quelque chose d’assez jouissif. La scène en elle même est tendre et passionnelle. Il y a un vrai truc qui se passe entre ces deux personnages à ce moment là et qui fait que l’on a tout de suite envie d’en voir plus. L’issue de cet épisode ressemble étrangement à celle de l’épisode précédent. On laisse encore une fois notre couple Jennings la caméra au loin alors que les deux sont silencieux et ont terminé leur journée de boulot. J’ai comme l’impression qu’ils ne vivent plus leur boulot comme auparavant.

Disons qu’ils ne sont plus aussi excités par leur boulot que durant la première saison. Cette année a passé énormément de temps à se concentrer sur les relations chez les Jennings que cela soit entre Phil et Liz ou encore entre les deux et leurs enfants. Du coup, les missions ont plus ou moins été occultées. C’est un mal pour un bien car il y a toujours des scènes d’espionnage et un mystère qui plane quant au destin des Jennings face à l’enquête qui avance à grand pas de Stan. Le sexe est une belle dynamique dans cet épisode car nous avons aussi Nina et Oleg. Cette relation est très étrange car l’on n’a pas nécessairement l’impression qu’elle soit pareil des deux côtés. Surtout quand Oleg annonce à Nina que ses missions l’excite. En gros, on pourrait traduire ça par le fait qu’au lit il n’en a que faire de Nina contrairement à Stan qui a réussi à tomber sous son charme et qui avait une relation beaucoup plus fusionnelle avec elle. Bien que Nina utilisait aussi le sexe pour soutirer des informations. Le sexe est donc important dans The Americans car c’est une arme. C’est une arme car notamment Phil et Liz ont toujours utilisé le sexe dans leurs missions afin d’avoir des informations ou bien pour mieux tuer quelqu’un plus facilement par la suite.
vlcsnap-2014-05-01-17h21m38s53.jpgTout cela en parallèle de leur propre relation sexuelle et celles qu’ils ont pu avoir avec leurs amants respectifs. On se rend également compte de la faiblesse du sexe. Cette année, l’implication émotionnelle est de plus en plus forte. En effet, la série tente de nous montrer qu’au fond le sexe peut parfois être un mauvais chose quand Phil et Liz se trouvent être de plus en plus proches. C’est un peu comme si tomber amoureux l’un de l’autre était la pire chose qui pouvait arriver à leur mission. Mais le lien émotionnel entre les Jennings est de plus en plus fort et forcément leur dynamique sexuelle au boulot est très différente et beaucoup moins passionnelle. On sent que Liz n’était pas très à l’aise à l’idée de séduire Brad Mullin au début de la saison, on sent que Liz n’aime pas les autres personnages que Phil peut incarner (le face à face entre Clark et Liz était assez effrayant dans « Red Door ») sans compter que dans ce nouvel épisode nous avons droit au grand retour d’Annelise que l’on n’avait pas vu depuis le 1.02 « The Clock ». Cette dernière était vraiment touchante, surtout que l’implication émotionnelle est très forte. Cela permet aussi aux Jennings de se rendre compte que finalement le sexe n’est peut-être pas la solution dans leur métier.

En gros, cela a maintenant démontré ses limites et il faudrait peut-être passer à une autre méthode. Je me demande si justement la suite de la saison va avoir moins de sexe dans les missions et donc inciter Phil et Liz à prendre plus de risques. Philip fait donc débarquer Annelise afin de séduire le numéro deux de la délégation du Pakistan : Yousaf. Tout cela va rapidement tourner vers quelque chose d’assez efficace et surtout de terrible pour Annelise. J’ai trouvé très intelligent de chambouler plus ou moins la dynamique de The Americans et de nous envoyer sur quelque chose de légèrement différent. En impliquant Annelise la série fait tout simplement quelque chose de différent, ajoutant un personnage dans l’équation qui ne devrait pas nécessairement être là. Phil et Liz ont toujours su résoudre leurs missions seuls, comme des grands, avec l’arrivée de quelqu’un d’autre les étincelles sont forcément présentes. Dans un registre différent, nous avons l’enquête de Stan. Ce dernier va être plus ou moins malin, notamment en demandant à Jared de voir s’il a déjà vu les deux portraits robots fait (et qui sont ceux de Phil et Liz bien évidemment). Je me demande si Jared va pouvoir être celui qui va faire tomber les Jennings et donc tuer… Stan. Je vois mal comment The Americans pourrait chambouler la vie des Jennings plutôt que de tuer Stan.

Note : 9.5/10. En bref, encore un magnifique épisode de The Americans.

Commenter cet article