Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 2. Episode 5. The Deal.

27 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-27-16h31m21s71.jpg

 

The Americans // Saison 2. Episode 5. The Deal.


Cet épisode de The Americans était vraiment réussi. En tout cas, il représente tout ce que je peux trouver de bon dans cette série. Mine de rien, même si j’avais peur que la série s’essouffle après la très bonne première saison, je suis toujours aussi séduit. C’est une très bonne nouvelle de toute façon et c’est aussi la preuve que les scénaristes ont su se renouveler sans aucun problème. Ce n’était pas donné pourtant. J’ai beaucoup aimé toute l’histoire autour de Phil et de l’agent du Mossad qu’il retient prisonnier. Il y avait quelque chose dans cette histoire qui fonctionne terriblement bien et ce n’est pas seulement d’un point de vue de l’aspect espionnage de la série. Disons que cela permet à Phil de prendre conscience de certaines choses. Il y a même quelque rebondissements assez efficaces. La série ne cherche pas à trop en faire de ce point de vue là mais c’est justement ce qui rend le truc encore plus efficace et réaliste à mon humble avis. Mais je me demande aussi si Phil n’est pas le personnage le plus vulnérable. A côté Elizabeth est beaucoup plus stable mine de rien. Elle est en tout cas capable de beaucoup plus à mon humble avis. Je pense que Philip a aussi changé et évolué depuis le début de la saison 1. Sa relation avec sa propre famille est beaucoup plus proche, tout simplement. Et ce même si avec Liz on ne les voit presque pas ensemble.

La scène finale de l’épisode où l’on retrouve Philip et Elizabeth dans le canapé ensemble était particulièrement belle. Je crois que c’est l’une des plus belles scènes de toute l’historie de The Americans. Je sais bien que je réagis plus ou moins à chaud mais cette scène est tout ce que l’on peut attendre d’une telle série à mon humble avis. Cet épisode cherche également à s’éloigner un peu de l’aspect parentalité de cette saison, on nous permet aussi de voir quelque chose d’autres sur la manière dont Henry et Paige sont beaucoup plus attachés à l’histoire des Etats-Unis qu’à leur maison et leur famille. Dans l’histoire de The Americans, on sait pertinemment que Phil a toujours été celui qui s’est plus ou moins laissé séduire par la vie à l’américaine contraire à Liz qui est la plus concentrée dans son boulot. On l’a même vu au travers de ses relations avec d’autres personnages (et pas que sa famille). On sent qu’elle est concentrée et qu’elle a un objectif. Alors que de son côté Phil est quelqu’un de légèrement différent. Il est intéressant de voir la place de Henry et Paige dans la vie que les Jennings se sont construits aux Etats-Unis. Car au fond, tout ce que leurs parents ont pu leur inculqué n’a jamais vraiment été en rapport avec leur vraie culture, la culture soviétique.
vlcsnap-2014-03-27-16h36m09s136.jpgD’un autre côté, The Americans tente de démontrer qu’il n’y a pas de méchant et de gentil dans cette histoire alors que généralement les films d’espionnage américains mettant en scène des russes, on sait tout de suite qui sont les méchants de l’histoire. C’est certainement la manière la plus réaliste de traiter cette histoire sans parti pris. Et la série le fait de façon très efficace. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé la scène où Martha explique à Elizabeth combien Clark est un super coup au lit, un vrai… animal. C’était presque gênant pour elle mais hilarant pour nous. Sans compter Stan qui pourrait presque être prêt à mettre en danger sa propre loyauté aux Etats-Unis afin que Nina puisse rester saine et sauve. Sauf que ce que Stan ne sait pas c’est à quel point Nina le mène à la baguette. Nina est maligne et sait très bien ce qu’elle fait. J’espère donc la voire évoluer un peu plus dans les futurs épisodes car ce n’est pas pour rien qu’elle a été promue régulière cette année dans la série. En tout cas, je ne l’imagine pas autrement. « The Deal » était l’un des meilleurs épisodes de The Americans car il joue sur la simplicité des relations tout en juxtaposant des bons sentiments. Ces bons sentiments rendent le tout réaliste et questionnent aussi les personnages à la fois sur leur place mais aussi sur leur loyauté.

Note : 9.5/10. En bref, du très bon The Americans.

Commenter cet article