Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Big C. Saison 2. Episode 10.

30 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-08-30-19h04m52s43.png

 

The Big C // Saison 2. Episode 10. How Do You Feel.


Je voudrais bien avoir les scénaristes de la série devant moi pour leur demander leur but dans la vie ? Oui, car même si la mort, le cancer, et des trucs pas super joyeux entourent leur série, je pense qu'il va falloir qu'ils se posent des tas de questions eux aussi sur comment tenir en vie une série et ce n'est pas avec une perfusion. En tout cas, je ne le vois pas comme ça. Alors The Big C incarne ici une nouvelle fois un exemple exécrable de ce qu'elle peut faire du personnage de Cathy. Le retour de Lee m'a vraiment ennuyé. Leurs résultats sont tombés et pour Lee le bilan n'est pas vraiment positif alors que pour elle si. Mais ce qui m'a le plus embêter c'est que leur relation ne s'intègre pas vraiment à l'épisode comme j'aurais voulu. Ils passent du temps à boire du vin, partager des secrets personnels, parler de leurs désirs et puis surtout, on sait que Lee est gay mais… j'ai peur que la série saut le pas afin de faire réaliser à Lee qu'il n'est pas gay, simplement en touchant les seins de Cathy.

Ce serait le truc le plus ridicule que la série pourrait bien nous offrir si jamais ça arrivait mais pour le moment ce n'est pas le cas. Alors leur relation me gène, il manque un truc, j'accrochais bien à Hugh Dancy au début mais dès que cela a commencé à devenir un peu trop émotionnel, voilà que pour moi, la voiture s'est grippée et tout est devenu bien moyen, voire mauvais à certains moments. Alors que The Big C se voulait introspective sur le personnage de Cathy, ici elle se retrouve à s'ennuyer, et le seul bon moment de l'épisode avec elle c'est quand elle parle à son fils à la fin, une scène très touchante et personnelle qui personnifie un peu plus le personnage incarné par Laura Linney, ça me manquait énormément. Et justement, Adam est la bien bonne surprise de l'épisode. Le retour de Parker Posey dans le rôle de Poppy était réjouissant. Et je dirais même plus. L'énergie qui se dégage de cette partie là de l'épisode était vraiment à la fois délirante et émouvante. On sent que les deux ont beaucoup de choses en commun avec leur grande différence d'âge.
vlcsnap-2011-08-30-18h53m32s153.pngJe pense sincèrement que c'est la meilleure relation développée dans la série jusqu'ici. C'est fait avec beaucoup d'intelligence et de délicatesse, les scénaristes ont voulu prendre leur temps et c'est louable. De plus, leur relation est extrêmement bien ficelée puisqu'en effet, pour une fois Adam développe une amitié avec une femme, attirante, avec qui il n'est pas du tout question de sexe. Ca change et change aussi le personnage. C'est d'ailleurs bien mieux géré qu'un Adam qui va coucher avec tout ce qui bouge (c'était bien marrant un épisode, mais vu la durée… j'étais un peu ennuyé). Sean est maintenant sans bébé et sans Rebecca et il commence à reprendre ses mauvaises habitudes. Toute l'histoire est assez pathétique au final. J'ai pas du tout accroché au mal être de Sean, c'est sans parler des voisins avec leur bébé qui pleure tout le temps. Alors je ne sais pas ce qui va changer par la suite mais j'espère que Sean va réellement quitter la série, il pourrait offrir plus de place à des choses potentiellement passionnantes.

Note : 5/10. En bref, un épisode avec une excellente partie et l'autre qui n'a rien de convainquant. Cela donne un mix pas folichon. Dommage.

Commenter cet article