Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Big C. Saison 2. Episode 11.

13 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-13-22h05m56s62.png

 

The Big C // Saison 2. Episode 11. Fight or Flight.


J'ai aimé cet épisode, donc je me prépare aux railleries des gens qui l'ont détesté. Puisque je crois que je n'ai pas pris la série du bon pied, dès que j'aime un épisode, unanimement les fans de la série le trouve moins bons que d'habitude, et vice versa. Je pense donc encore une fois que la série a trouvé les bons moments pour faire les bonnes choses ici. Alors que dans les épisodes précédents (que j'ai pas aimé bien sûr) je pense que la série papillonnait un peu trop à droit à gauche, la mise de côté de Sean et sa disparition permet de redonner un souffle à la saison et aux intrigues. Qu'est devenu ce dernier ? Telle est la question et sa soeur Cathy est à sa recherche. Cela donne une scène (où on va le croire mort, et d'ailleurs j'aurais aimé que la série joue cette carte) très touchante à un moment de l'épisode, où je me suis surpris à verser ma petite larme. Oui, lynchez moi ! (j'ai déjà prévu le coup).

Mais l'épisode ne s'arrête pas là, il va aussi nous faire évoluer le personnage de Cathy qui se voit invitée par son médecin le Dr Sherman (et sa femme, très jeune). Le médecin va avoir un effet positif sur la vie de Cathy, notamment lui donner envie de réaliser un rêve qu'est celui d'apprendre l'art de ne rien faire en Italie, à Noël, avec sa famille. Cette petite décision finale (qui pourrait être bien si elle était poussée jusqu'au vice du vrai voyage etc…) m'a vraiment rendu joyeux. L'épisode jouait sur la simplicité encore une fois mais des sentiments. C'était très joliment et délicatement écrit, tel une belle poésie que l'on récite à l'école. Je ne suis donc pas déçu du voyage et sincèrement, je crois que je rêverais d'une série qui prend son sujet de cette façon, sans trop se moquer des contours. Alors que dans le précédent on était dans le too-much (pour moi) notamment avec Lee qui veut quitter le programme.
vlcsnap-2011-09-13-22h12m51s115.pngAinsi, l'épisode raconte une belle histoire, teintée de pleins de sentiments qui fonctionnent. J'ai eu mon moment à moi avec l'épisode, j'en suis ravi, j'attendais ça depuis le final de la saison précédent qui m'avait littéralement fait fondre comme neige au soleil en terme de larmes. J'aurais pu remplir une amphore. "Fight or Flight" aurait pu être banal, ce qu'il est au final, mais il utilise des procédés qui fonctionne dans la série. Je pense aussi à Andrea et la mignonne demande en mariage et maladroitement faite aussi de son jules. Au final, j'espère que les deux épisodes restant sauront aussi bien nuancer le propos pour éviter de ne rendre soit ennuyeux soit indigeste. A vrai dire, la série me manquerait presque déjà avant même son départ alors que je n'étais pas motivé pour une saison 3 il y a de ça quelques semaines. Je suis une girouette.

Note : 8/10. En bref, un épisode intense en émotions délicates.

Commenter cet article