Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Big C. Saison 3. Episode 7. How Bazaar.

21 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-21-16h43m58s207.png

 

The Big C // Saison 3. Episode 7. How Bazaar.


L'évolution de la saison prend une tournure intéressante dans ce nouvel épisode. En effet, Cathy et Paul veulent adopter un bébé sauf qu'il se trouve que la femme qui est sensée porter l'enfant n'est finalement pas enceinte. Je ne m'attendais pas du tout à un tel retournement de situation que je trouve assez efficace dans son genre et qui permet de changer la donne de la saison. Même si cela veut dire que l'on ne reverra plus Mamie Gummer que j'aime beaucoup. Le personnage de Cathy arrive encore une fois à une surprendre dans sa relation avec son fils. Quand elle est avec Paul c'est très ennuyeux, mais avec son fils il y a une étincelle supplémentaire qui rend les scènes moins chiantes à suivre. Du coup, ce nouvel épisode de The Big C permet de les confronter tous les deux. En effet, Adam doit donner des choses pour une grande loterie de sa paroisse. Il doit prouver sa générosité envers Dieu. Même si la base de cette intrigue n'a rien de passionnante (je n'ai pas vraiment aimé l'émerveillement d'Adam dans la religion, même si c'est assez bien foutu car lié à la maladie de sa mère), l'épisode parvient à créer une vraie confrontation mère / fils.

J'ai beaucoup aimé les scènes entre les deux personnages et le fait que Cathy se comporte encore et toujours comme la gamine de l'histoire. Adam tente de faire comprendre à sa mère qu'elle devrait être plus reconnaissante envers Dieu car elle est en bonne voie pour une rémission. Encore une fois The Big C tente de faire un lien avec la religion. Ce n'est pas tellement ce que je préfère dans cette série, car il y a une morale qui ne me plait pas du tout. Les dialogues étaient cependant bons. Pendant ce temps, Sean continue de profiter de la vie d'un couple… à trois : un "triple". Gisèle & Tim sont deux personnages très intrigants. Je ne sais pas ce qu'ils recherchent avec Sean exactement. Mais je pense que leurs intentions ne sont pas bonnes. Sinon ce ne serait pas marrant. Petit à petit cela risque de devenir deux personnages collants qui vont parvenir à étouffer Sean. Le nouveau Sean que l'on a découvert cette année pourrait bien redevenir la saison prochaine celui que l'on avait connu aux débuts.
vlcsnap-2012-05-21-16h55m49s148Joy tente de donner quelques conseils à Paul et notamment qu'il doit capitaliser sur son idée de "Switch the Light". Elle lui propose d'être sa partenaire en affaires et de l'aider à se développer. Ababou (puisqu'il faut l'appeler comme ça) ou Andrea pour les intimes, tente de raisonner Paul sur le fait que Joy est une vipère et qu'elle ne veut qu'une chose : mettre le grappin sur Paul. La scène de branlette devant cette vidéo était assez déroutante et dégoutante. J'en ai presque revendu mon goûter. Bref, ainsi, ce nouvel épisode de The Big C n'a pas énormément de choses à raconter mais il le fait avec sympathie (afin de gommer le fait que la série est bourrée de défaut, elle tente toujours de nous avoir par les sentiments, peu importe lequel). Il y a de bonnes idées, toutes ne sont pas spécialement bien exploitées, mais c'est apparemment le but du jeu dans cette série de toute façon. J'y suis habitué maintenant. Maintenant, il ne reste que trois épisodes avant la fin de la saison, du coup je ne sais pas trop ce que la série va pouvoir raconter.

Note : 5/10. En bref, encore et toujours sympathique sur les bords grâce à quelques bonnes idées, The Big C se sauve les fesses.

Commenter cet article