Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Big C. Saison 3. Episode 8. Killjoy.

4 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-06-04-22h31m09s231.png

 

The Big C // Saison 3. Episode 8. Killjoy.


L'épisode en lui même est assez merdique, qu'on se le dise, mais le dénouement, inattendu m'a beaucoup plu. En effet, heureusement que je n'avais pas eu écho du titre de l'épisode avant de le voir puisqu'il spoil complètement la fin. Joy meurt donc dans la dernière minute de l'épisode et c'est sûrement quelque chose que personne n'attendait. C'est une salope Joy, et elle le dit en face de Cathy juste avant de mourir. Elle n'a pas de toupet. Sa mort est ridicule effectivement puisqu'elle meurt écrasée par un bus, accidentellement. Un bus qui ironiquement avait sur ses parois une publicité pour son show. J'ai donc adoré les dernières minutes de cet épisode, notamment pour la mort mais aussi pour le face à face efficace entre Cathy et Joy. Si l'épisode était complètement merdique, il ne fallait pas louper la fin au risque de ne pas donner envie aux téléspectateurs de voir la suite. Evidemment, le piège se fait ressentir chaque année avec The Big C. Elle nous piège dans une mécanique bien huilée où les scénaristes nous accrochent avec des cliffanghers et des moments surprenants, rééquilibrant les intrigues de façon nette et précise.

"Killjoy" se concentre dans un premier temps sur la fausse grossesse. Je ne m'y attendais pas du tout dans l'épisode précédent, et c'était un cliffangher intéressant. Même si la scène dans les bois avait le mérite de présenter Cathy comme une sorte de mafieuse qui règle ses problèmes comme tel, c'était ridicule. Je ne comprends pas vraiment où les scénaristes veulent en venir avec Cathy dans cette saison. La perte de ce bébé va forcément créer des tensions dans le couple. Cathy a perdue l'amour d'un futur enfant, et Paul se souci plus de l'argent (10 000 dollars tout de même) qu'ils ont perdus dans l'affaire. Ce qui met encore en péril le futur du couple alors que ce dernier prévoit d'aller à Puerto Rico avec Joy pour sa petite présentation de "flip that switch". The Big C reste tellement en surface dans cet épisode que l'épisode ne parvient ni à faire rire avec le peu de scènes qui tentent de tirer les zygomatiques des téléspectateurs, et m'émeut même pas (le choc de la fin m'a presque touché finalement, mais uniquement parce que l'on a eu cette petite apparition de Marlene, la morte du 1.12.
vlcsnap-2012-06-04-22h38m08s67.pngSi The Big C avait l'ambition de parler d'une femme qui a un cancer sans jamais parler de cancer, je n'arrive pas vraiment à retrouver ce qui faisait la vivacité de certains épisodes et notamment du début de la saison qui était plutôt bon dans son ensemble malgré les défauts inhérents de la série. The Big C développe également de façon très furtive la relation entre Paul et Joy. C'est rapide et j'ai hâte de voir la réaction du personnage dans le prochain épisode quand il va apprendre sa mort (et surtout sur une échelle de 1 à 10, combien il va en vouloir à sa femme pour sa mort). Andrea, qui a été promue régulière cette année ne sert presque à rien. Son rôle était tellement intéressant auparavant. Je suis déçu de ce qui a été fait avec le personnage et combien l'actrice est maltraitée dans la série. Elle ferait mieux de faire des films indépendants au cinéma, comme Precious. Enfin, Adam. La leçon de moral qu'il fait à sa mère qui fume de l'herbe (c'est un péché) était ridicule à souhait. Au final, ce nouvel épisode de The Big C est raté. Très raté même, sauf la fin qui contrebalance le côté déchèterie de l'épisode en promesse.

Note : 1/10. En bref, dommage qu'il faille une bonne fin pour tenter de rattraper ce très mauvais bordel.

Commenter cet article