Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Big C. Saison 4. Episode 4. Finale.

21 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-21-10h36m52s122.png

 

The Big C // Saison 4. Episode 4. Finale.
SERIES FINALE


The Big C aurait pu s'achever dans le ridicule. Ou même dans un épisode bien moins bon que tout ce que The Big C avait pu faire auparavant. Mais au fond, personne n'avait envie que cela soit raté. Fort heureusement, c'était très réussi à mes yeux. Les émotions sont là, sincères et immuables. C'est en tout cas ce que tente de nous montrer ce dernier épisode. Tout le monde s'aime et s'aimera toujours même si la mort nous guête. L'idée était de préparer le terrain des adieux de Cathy. Le moment le plus touchant de l'épisode est pour moi celui de ce déjeuner où Adam revient diplômé et permet à sa mère de le voir avoir son diplôme. C'était une scène tellement émouvante, le tout persemé d'un "Lucky me" qui résonne encore dans mon esprit. Laura Linney incarne les dernières heures de Cathy avec beaucoup de sagesse et surtout d'intelligence. L'actrice n'en fait pas des tonnes et se trouve être touchante tout en restant simple. Finalement, il ne fallait pas aller chercher très loin comment conclure The Big C étant donné que les scénaristes le font avec tellement légèreté.

Au fond, on n'a pas l'impression de dire au revoir à Cathy mais de la laisser naviguer vers une nouvelle vie, plus paisible et loin de sa maladie. Dans l'au delà. La retranscription de l'au delà dans The Big C est très onirique et métaphorique. Mais ce n'est pas une mauvaise idée. Au fond d'un côté on perd en réalisme (quoique... cela pourrait être une sorte de dernier rêve) mais d'un autre côté The Big C ne s'achève pas totalement sur une fin dramatique. Il y a une note d'espoir qu'après la mort, il y a une nouvelle vie et que celle ci est heureuse et sans embuche. J'avais envie de voir Cathy dire au revoir de façon juste, sans trop en faire sur les bords. C'est une bonne chose car l'épisode ne se permet pas de gâcher le personnage. Elle est là, et l'on sent qu'elle est sur le départ. Peut être un peu trop. The Big C veut réellement faire en sorte que l'on voit que son héroïne va mal. Cela pourrait être mal vécu par certains téléspectateurs que je vois déjà crier à l'apitoyement et finalement, je dirais qu'à mes yeux c'est tout le contraire.
vlcsnap-2013-05-21-10h26m11s110.pngEn effet, je l'ai vécu différemment. J'ai connu dans une mesure différente ce que vit la famille de Cathy. Et puis du coup j'ai été bien plus touché que je n'aurais pu le croire car cela a fait remonter des sentiments enfouis. Mais l'épisode parvient aussi à faire quelque chose avec la mort du personnage. Une scène. Très courte. Un regard (celui de Paul). Des fleurs qui tombent au sol. Un moment bref mais efficace qui dénote une certaine empathie de la part des personnages. Oliver Platt était magistral dans ce dernier épisode, tout comme Laura Linney d'ailleurs (qui pourrait surement avoir droit à un Emmy à la fin de l'été pour sa prestation, ce qui ne m'étonnerait pas du tout). Mais au delà de tout ça, cet épisode tente aussi de donner une direction aux personnages qui naviguent autour de Cathy. Entre Paul qui doit aller de l'avant dans sa vie, Sean qui doit lui aussi tenter de trouver un moyen de ne plus devoir compter sur sa soeur, Adam qui va devoir prendre les devants et se battre pour sa mère (il l'a déjà prouvé avec son diplôme). Certaines séries nous offrent généralement un "quelques années plus tard". Ce n'est pas le cas de The Big C.

Je pense que même si ce n'était pas nécessaire (au fond The Big C est sur Cathy et pas les autres personnages), j'aurais aimé voir où ils en étaient dans leurs vies plusieurs années après. J'ai cependant conscience du fait que The Big C aurait pu faire mieux. Mais il y avait de très bonnes choses, et puis il y avait Brian Dennehy dans le rôle du père de Cathy. La scène qu'ils vont partager à l'hôpital était tellement touchante. C'est donc un dernier épisode tout plein de bons sentiments ici et là qui ravira sans aucun doute les fans de The Big C. Pour ceux qui comme moi n'ont pas tout apprécié dans cette série et durant ses quatre saisons, je pense que cette dernière note reste vraiment intelligente et surtout émouvante. Tout le monde n'a pas forcément la même sensibilité face à la mort, et encore moins quand l'on n'a pas déjà vécu ce genre de disparition dans sa propre famille, mais voilà, je pense que les scénaristes sont parvenus à retranscrire avec justesse et sagesse tout ce qui fait que la mort de quelqu'un, bien qu'elle soit préparée, reste douloureuse. De plus, la note d'espoir finale nous rappelle que l'on ne sait pas ce qu'il y a après la mort et qu'il y a peut être un oasis de paix.

Note : 10/10. En bref, beau, simple, émouvant et onirique.

Commenter cet article