Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Birthday Boys. Saison 1. Pilot.

1 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-01-13h40m01s220.jpg

 

The Birthday Boys // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Produite par Ben Stiller et Bob Odenkirk, The Birthday Boys est une comédie mettant en scène la troupe de comédie du même nom basée à Los Angeles. C’est IFC, déjà connue pour ses comédies barrées tel que Portlandia ou dernièrement The Spoils of Babylon qui diffuse cette série. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à grand chose et le résultat n’est pas sensationnel mais il est intéressant. Disons que les comédies à sketchs c’est un genre à part, très particulier. Ce n’est pas le genre de comédies que tout le monde va apprécier mais seulement un petit groupe de gens. J’ai beaucoup aimé Portlandia durant ses trois premières saisons et du coup, je me suis déçu que cela ne pouvait pas être une mauvaise idée que de découvrir ce que IFC pouvait diffuser d’autre dans le même genre. La grande star de The Birthday Boys ce n’est pas les membres de cette troupe mais bel et bien Bob Odenkirk (Breaking Bad). C’est dommage car je suis persuadé qu’il y avait de quoi mettre en avant cette troupe d’une façon différente, sans que l’on ait l’impression qu’il y ait une star de cette comédie.

Une comédie à sketchs avec la troupe de comédie The Birthday Boys.
vlcsnap-2014-03-01-13h46m48s193.jpgCar du coup, les sketchs s’enchainent mais je ne retiens que Bob Odenkirk. Ce premier épisode va dans un premier temps se moquer efficacement de la création d’Apple et du Mac. Jusqu’à ce que Bob Odenkirk monte sur scène un peu loin dans l’épisode afin de se moquer des présentations de Steve Jobs. C’était inspiré mais faire une comédie à sketchs est certainement la chose la plus difficile qu’il soit dans le monde de la comédie. Notamment car tout peut finir par être raté et/ou ridicule. C’est d’ailleurs l’une des difficultés du Saturday Night Live qui est la grande référence de ce genre de comédies (Portlandia notamment qui a été créée par un ancien de l’émission à sketchs de NBC). J’avais envie d’aimer The Birthday Boys, de retrouver ce que j’aime dans les comédies de ce genre là sauf que je n’ai pas été aussi surpris qu’avec Portlandia. Au contraire, il n’y a pas de choses suffisamment farfelues, suffisamment drôles, pour que l’on passe un aussi bon moment que je n’aurais pu l’espérer.

Cela reste une comédie tout à fait honorable et il n’y a pas de mal à ça mais en tout cas, je suis légèrement déçu. Malgré quelques bons trucs, et un casting plutôt réussi (je ne connaissais pas les The Birthday Boys mais je dois avouer qu’ils forment une troupe plutôt cocasse et bonne dans son ensemble). Ce premier épisode a également du mal à trouver son rythme. Du coup, on ne sait pas trop sur quel pied danser avec cette série à mon grand damne. Certes il y a des sketchs qui prennent divers angles (ce qui est intelligent) mais est-ce suffisant ? Non. Cela ne suffit pas de faire un truc intelligent, il faut en plus de ça que cela soit réellement drôle derrière. Je n’ai pas envie de trop réfléchir quand je ris et c’est pour cela que les blagues tombent souvent à plat dans The Birthday Boys. Car on réfléchit plus que l’on ne rigole et ce n’est jamais très bon signe. Après ce n’est que quelques sketchs au milieu d’une saison pleine d’autres sketchs mais le tout ne m’a pas suffisamment intéressé. Dommage.

Note : 3.5/10. En bref, un premier épisode qui n’inspire pas suffisamment le rire. Je vais lui préférer des rediffusions du Saturday Night Live, car elles sont drôles elles au moins.

Commenter cet article