Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 1. Episode 4. The Stewmaker.

15 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Blacklist

vlcsnap-2013-10-15-16h35m06s10.png

 

The Blacklist // Saison 1. Episode 4. The Stewmaker.


Cette semaine, une sorte de Dexter à la peau ravagée s'est invité dans The Blacklist. Son nom ? The Stewmaker. Un tueur qui utilise des produits chimiques pour faire disparaitre les corps. Brrrr. En tout cas, j'ai bien aimé dans le sens où l'on nous offre l'occasion de mettre en avant quelque chose d'autre que les gangs de chinois ou clichés du genre. La présentation de ce personnage est particulièrement bien gérée par les scénaristes et l'on sent que The Stewmaker n'est pas là pour rigoler. Bien qu'il soit assez simple de le retrouver (aussi bien pour Red que pour le FBI, chacun de son côté), j'ai bien aimé cette petite quête. Notamment car Red est quelqu'un d'assez amusant à voir sauver Liz. On a l'impression qu'il transforme ça en quête personnelle mais le problème c'est que l'on ne peut pas vraiment sentir le danger autour de Liz étant donné que sans elle ou Red il n'y a plus de The Blacklist. Il aurait presque fallu que la série prenne le risque de tuer un personnage de la série, un inspecteur. Au fond ce n'est pas un problème,ils peuvent toujours ajouter de nouveaux personnages. Derrière ce problème de facilité scénaristique se cache tout de même de l'action efficace.

J'ai bien aimé également au début de l'épisode que l'on permette à Red de poursuivre ses aventures de criminel international à Haiti. Cela permet aussi à Red de garder sa couverture et de ne pas montrer qu'il travaille pour le FBI. Sinon ce serait trop facile car tout ce que Red touche se transforme actuellement en arrestations et cie. James Spader ne m'épate pas forcément maintenant que l'on est entré dans The Blacklist mais il parvient à délivrer pile poil ce que l'on attend de sa part et c'est toujours avec grand plaisir que l'on suit ses aventures. En tout cas j'adore cet acteur depuis que je n'ai découvert dans Boston Justice il y a de ça quelques années et depuis je trouve qu'il sait faire de genre de choses. Ce n'est pas que l'histoire du Stewmaker que l'on va suivre dans cet épisode mais aussi celle du manitou d'un cartel incarné par le très sympathique Clifton Collins Jr. J'aime bien cet acteur car il sait toujours très bien incarné ce genre de rôles. Même si l'on a l'impression de le voir toujours faire la même chose finalement.
vlcsnap-2013-10-15-16h35m10s48.pngGlobalement, ce nouvel épisode de The Blacklist était plutôt efficace dans le sens où il utilise tout ce que la série sait faire avec une certaine efficacité. Le fait que l'on mette Liz en danger est également une bonne idée dans le sens où l'héroïne est en danger constant. Aussi bien aux côtés de Red que de son mari qui cache encore tout un tas de choses. Je ne sais pas quoi attendre de la suite de la saison autour de la relation de Liz et de son mari, notamment avec ce cliffangher mais en espérant que le prochain épisode exploite ce filon. Comme le pilote cet épisode a été mis en scène par Joe Carnahan. On sent qu'il y a un changement dans la dynamique avec plus de scènes d'action (même des scènes d'explosions même si les effets spéciaux laissent un peu à désirer). Carnahan n'est pas parfait mais le but est clairement de nous montrer quelque chose de différent, comme un autre visage de la série, plus sombre, plus pervers. Le réalisateur de Narc en fait le minimum mais pour un maximum de plaisir à l'écran.

Note : 7.5/10. En bref, meilleur que l'épisode précédent et même si au fond The Blacklist se cherche il y a tout un tas de choses dans cette série qui parviennent à faire adhérer la mayonnaise.

Commenter cet article