Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 1. Episode 8. General Ludd.

12 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Blacklist

vlcsnap-2013-11-12-13h06m34s144.png

 

The Blacklist // Saison 1. Episode 8. General Ludd.


Cette semaine nous avons droit à Justin Kirk en blond peroxydé dans le rôle du General Ludd, une sorte de Julian Assange version The Blacklist. J’ai trouvé ça plutôt bien trouvé et surtout assez amusant, notamment car ce genre de personnages un peu borderline colle bien à la peau de Justin Kirk. Cela permet d’exploiter le talent de l’acteur bien mieux que dans des sitcoms pourries comme Animal Practice. Le cas de la semaine est également le premier cas que Red n’a pas apporté au FBI. Enfin, c’est ce que la série tente de nous faire croire. Mais Red ne veut pas être un consultant, il ne veut pas être forcé de travailler sur des affaires. J’ai trouvé sa petite justification assez ridicule dans le sens où de toute façon on sait pertinemment qu’il va aider le FBI au final. Pour en revenir à Ludd, la personnalité de ce personnage était plutôt bien foutue, notamment car les scénaristes savent ce qu’ils veulent faire avec le personnage. Ce que je trouve dommage c’est qu’il faille en rester là pour le moment. C’était bien le genre de méchants qui aurait pu être en filigrane durant plusieurs épisodes à préparer ses actions. D’ailleurs, je trouve dommage que The Blacklist ne cherche pas à faire des trucs du genre en filigrane.

Les seules intrigues secondaires que l’on a sont celles de la famille de Liz (et notamment de son père) et puis du petit ami de Liz dont l’on ne connait pas encore les réels agissements. Mais Red reste en retrait dans cet épisode, notamment afin de se concentrer sur la famille de Liz. Le père de Liz est à l’hôpital. Incarné par William Sadler, ce personnage ne va pas faire long feu étant donné qu’il va être tué par Red. Je ne sais pas ce qu’il faut comprendre derrière ce meurtre, notamment car je trouve que Red est quelqu’un qui nous cache pas mal de choses. Sa relation avec Liz est toujours très paternaliste. Mais l’échange entre Red et le père de Liz était lui aussi très étrange, fait à base de « You’ll always be her father. I can only hope to love her and protect her, as you have », comme si finalement William Sadler était une sorte de père adoptif de Liz. C’était terrible ce moment tout de même. Mais cet épisode ne cherche pas forcément à creuser plus loin. Il nous offre une hameçon avec un petit ver que l’on gobe rapidement mais rien d’autre par la suite. Enfin, pour le moment.
vlcsnap-2013-11-12-13h49m15s154.pngLa petite discussion entre Red et Tom était elle aussi assez intéressante. Je pense que Tom ne travaille pas du tout pour Red mais pour quelqu’un d’autre et je suis persuadé qu’il savait très bien qui était à ses côtés. Car j’ai envie de croire que le petit ami de Liz n’est pas un gentil dans l’histoire. J’en ai tellement envie que je serais particulièrement déçu si c’était l’inverse qui se passait. Finalement, ce nouvel épisode de The Blacklist n’était pas mauvais mais il n’était pas exceptionnel non plus. J’ai parfois l’impression que la série brasse beaucoup d’air pour rien. Il ne se passe pas grand chose dans cet épisode par exemple. Même autour du méchant de la semaine. La série fait beaucoup plus de démonstration de choses. Quand elle nous offre des scènes d’action notamment qui arrivent d’un coup sec dans l’épisode. Ce n’est pas un reproche que je fais à The Blacklist, notamment car cela permet aussi de conserver une certaine rythmique mais disons que j’attendais certainement plus de la part de la série. Parfois quand je regarde The Blacklist j’ai l’impression de voir une série de USA Network. Ce n’est pas un reproche non plus mais c’est la mécanique qui m’impose de penser à ça…

Note : 6/10. En bref, distrayant.

Commenter cet article

Pascal 13/11/2013 20:10


@amlick je ne sais pas si c'est à moi que tu parlais mais de mon côté j'ose espérer qu'il s'agit d'un leurre...

amlik 13/11/2013 15:36


tu ne comprend toujours pas que red est le vrai père de keen. ça coule de souce pourtant

Pascal 13/11/2013 15:15


Il s'agit bien de son père adoptif étant donné que son fiancé en parle à Red lorsqu'ils se rencontrent :)


Depuis le début de la série je pense que Lizzy est la fille de Red , là on a encore des sous entendus . J'espère que non car pour le coup ça serait bien trop prévisible . Pas mauvais mais
prévisible...