Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 1. Episode 8.

21 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-21-00h00m41s49.png

 

The Borgias // Saison 1. Episode 8. The Art of War.


La saison entre dans son avant dernier épisode et le goût de la guerre qui animera le dernier épisode est déjà en place. Cette ambiance était plutôt bien faite et puis la violence aussi. La scène avec le canon était d'une violence rare. J'avoue avoir été presque choqué de voir ça, de voir des cadavres déchiquetés comme ceux ci. C'est presque impotent de voir ce genre de scènes dans une série mais pourquoi pas. En tout cas, chose qui devrait passer à la censure quand la série sera diffusée sur Canal 20 en France.

Cesare révèle un peu plus son personnage. En effet, il préfère rester derrière son père. La fin de l'épisode était d'ailleurs pas mal pour le personnage. J'ai bien aimé que l'on avance aussi avec Paolo. Il paye pour ce qu'il a dit au roi, après que Lucrezia et Julia s'échappèrent. Alors que Lucrezia attends un enfant (je ne sais pas trop ce que l'on veut raconter avec cette histoire par la suite mais cela pourrait être intéressant à une époque sans test ADN).
vlcsnap-2011-05-21-01h02m36s68.pngRodrigo Borgia doit donc faire face à la guerre avec l'armée française. Ce qu'il y a de finalement assez drôle dans cette histoire c'est que ce n'est pas l'un des deux frères Borgia qui va être le sauveur dans l'histoire mais plutôt la plus jeune fille, Lucrezia. Elle va utiliser son charme et sa délicatesse afin d'apporter la paix entre les deux nations. C'est une excellente idée puisque les scènes avec elles sont bonnes et solidement écrites. Je dirais peut être qu'il manque quelques bons moments, des choses moins futiles mais peu importe, l'envie et l'idée sont là.

Les clichés français n'en finiront donc jamais dans cette série. En tant que français, j'avoue avoir un regard plus facilement critiquable envers cette mise en lumière de notre peuple. Encore une fois on passe ici pour les barbares, les sanguinaires de l'histoire. Le roi est excellent, ce côté Dagobert comme j'en parlais la semaine dernière est très bien interprété mais franchement, j'aurais rêver un peu plus classe et moins désorienté dans le cliché bas de gamme.
vlcsnap-2011-05-21-01h24m03s145.pngMalgré le déclenchement de la guerre, l'épisode évite de trop nous en dire. C'est dommage car il y avait matière a en dire un peu plus et notamment avec Rodrigo, le Pape que je trouve depuis le début très renfermé finalement. Même si la fin de l'épisode et ce cliffangher (si tant est que s'en soit un) laisse présager quelque chose pour le moins inattendu, je trouve que la série aurait vraiment pu mieux faire. Au final, voilà un épisode violent, baroque et intéressant. La Renaissance vu par Showtime c'est pas si mal que ça.

Note : 6.5/10. En bref, j'attends de voir ce que la guerre nous réserves mais je pense ne pas être déçu.

Commenter cet article