Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 2. Episode 7. The Siege at Forli.

22 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-05-22-19h35m30s174.png

 

The Borgias // Saison 2. Episode 7. The Siege at Forli.


Je tiens à remercier la personne qui a commentée mes articles de la saison 2 de The Borgias afin de m'expliquer que la série ne suit pas du tout (mais alors pas du tout) la vraie histoire et qu'elle prend de bien trop grosses libertés. Je vous invites vivement à lire ses petites commentaires qui permettent de mieux comprendre la véritable histoire des Borgia. Maintenant je tente de comprendre un peu mieux la vraie histoire de cette famille. J'aime toujours la série dans son ensemble, de savoir qu'ils ne respectent pas vraiment l'Histoire avec un grand H m'a juste déçu de la part des scénaristes. Maintenant il faut attendre de voir quel camp choisira la saison 2 de Borgia, la version de Canal +. Bref, cette semaine, Alexander demande à son fils Juan de faire plier Catherina Sforza. Les scènes sont assez sympathiques dans leur ensemble, mais pas vraiment sympathique dans le sens à voir car de la torture ce n'est jamais drôle. J'ai trouvé que l'histoire n'avait pas spécialement d'utilité finalement, car à la fois on ne finit pas comment j'aurais espéré. Ce que je remarque avec cette série c'est que Catherina est une femme forte qui ne se laisse pas avoir par les Borgia, ces derniers n'ayant pas la défaite facile.

Preuve en est, il envoie Juan alors que cela avait échoué avec Cesare. Ce que je trouve dommage avec Juan et Cesare, c'est que les deux personnages ne sont pas fait pour cohabiter dans un seul et même épisode. J'ai donc remarqué que Cesare était tout de suite remis au second plan alors que Juan prenait sa place afin de régler le problème Sforza. Ce n'est pas mon personnage préféré, mais cela ne vient pas de l'acteur qui est excellent dans son rôle, plutôt du personnage en lui même. Il doit sans aucun doute être fidèle à la réputation des Borgia, de cette arrogance et de cette suffisance, mais je n'arrive pas à en apprécier une seule once. Dommage pour lui. Ses scènes avec Catherina ne sont donc pas vraiment le genre de moments que j'ai préféré dans l'épisode. Je préfère largement que l'on se concentre sur le reste. Et notamment Lucrezia. On avait pas entendu parlé du personnage depuis quelques temps maintenant. Cependant elle tente de faire en sorte de se sortir d'un mariage arrangé et cette intrigue est plutôt bonne.
vlcsnap-2012-05-22-20h15m14s212.pngEn effet, le personnage trouve le moyen d'être à la foi très malin, mais aussi efficace. Lucrezia a toujours manqué dans les précédents épisodes (moins cette année) de jugeote. Du coup, cette année on tente de reprendre les choses bien en main en donnant un air beaucoup moins sot au personnage. On est donc plus proche de la Lucrezia que j'avais beaucoup aimé dans la version de Canal +. Peut être bien qu'ils se sont inspirés de la notre version pour faire évoluer le personnage dans The Borgias. A Florence, Cesare et Machiavelli sont dans les petits papiers de Savonarola. Je ne sais pas trop ce qu'il faut attendre par la suite avec cette intrigue mais cela pourrait bien être intéressant à suivre. Cet épisode permettait donc avant toute chose de montrer une fois de plus le vrai visage de Juan alors qu'il est héros de guerre pour son père. Petit à petit on plonge avec beaucoup d'intérêt dans cette aventure. J'ai hâte de voir la suite.

Note : 6/10. En bref, un épisode assez bien écrit mais qui coule parfois un peu trop de source. Sauvé en grande partie par Cesare et Lucrezia.

Commenter cet article

Byblos 27/05/2012 12:46


Salut ! Pas de quoi pour les commentaires historiques , d'autant que cette période est l'une de celles qui me passionne ! Maintenat , il n'est pas si courant qu'une série TV amène à se pencher
sur l'Histoire , ce qui en fait une série trés intéressante ! Ce que je trouve dommage - et ne comprend pas - est que les scénaristes éprouvent ce besoin de "déformer" l'Histoire alors qu'en
règle générale elle se révèle plus passionnante que leurs scenarii !? Ne dit-on pas la réalité dépasse la fiction !? Je veux bien croire que les spectateurs pour la plupart n'ont pas bcp de
connaissances historiques sur la question surtout aux USA qui ne s'intéressent guère à l'Histoire européenne , mais s'ils regardent c'est que le thème les a intéressé , et ils ne sont pas
plus bêtes que d'autres et sauraient parfaitement comprendre ce qui s'est passé en réalité ! Le "pire" en ce domaine est "Kingdom of Heaven" , une terrifiante daube historique d'un réalisateur se
prétendant passionné d'Histoire ! Dommage d'ailleurs car la photographie et les décors sont trés bons ! En ce qui concerne The Borgias , je vais suivre la série car il est justement intéressant
de comparer avec la réalité historique ! Pour ceux qui voudraient aller + loin : "Les Borgia" de Ivan Cloulas chez Fayard , et éventuellement "Histoire de l'Italie" de Francesco Guicciardini , un
contemporain , mais attention là c'est du costaud ( et du coup du détaillé ) !