Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Borgias. Saison 3. Episode 1. The Face of Death.

14 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-14-13h03m10s213.png

 

The Borgias // Saison 3. Episode 1. The Face of Death.


Plus les saisons de The Borgias et Borgia avancent plus j'ai l'impression que le Pape Alexandre a eu deux vies avec quelques histoires similaires. Cela ressemble donc à deux versions de la vie des Borgia que l'on aurait pu voir dans l'un des deux mondes de Fringe. Je vais chercher cela très loin, je sais. A la fin de la saison précédente on nous avait livré un cliffangher inattendu : la tentative d'assassinat de Rodrigo alors qu'il buvait son vin. Bien évidemment, Della Rovere est tout de même désigné comme le grand coupable. J'ai bien aimé que l'on mette le Pope Alexander sur un piédestal étant donné que le personnage a toujours été montré comme quelqu'un de fort. Ici il se retrouve en position de faiblesse à tenter de se battre pour sa vie. C'était intéressant de mettre ce personnage dans cette situation et la prestation de Jeremy Irons était sans faille. Mais la famille Borgia n'est clairement pas sereine, surtout quand une tentative d'assassinat est intentée sur la personne de Lucrezia et de son enfant.

C'était même l'une des séquences de l'épisode les plus passionnante et perturbante. D'une part car c'est rapide, rythmé et que l'on ne voit pas vraiment tout ce qu'il se passe (on prend même peur pour la vie des Borgia - alors qu'au fond ce ne sont que des vilains -). Dans la version de Canal +, l'histoire de la tentative d'assassinat de Rodrigo a été traité d'une façon assez différente. En tout cas, je trouve que les choses évoluent toujours aussi bien dans la version de Showtime. Bien que l'histoire ne soit apparemment pas exactement fidèle à la vraie histoire (contrairement à la version de Canal + de ce que j'entends ici et là). Pour en revenir à cet épisode, l'occasion est aussi de nous montrer à quel point Cesare est un personnage qui n'a peur de rien. Il nous montre toute sa stature et surtout sa force dans ce nouvel épisode. Encore une fois il va tenter de se battre et de mettre en avant ses qualités (qui ne sont pas nécessairement les meilleures).
vlcsnap-2013-04-14-12h27m50s6.pngJ'ai beaucoup aimé l'échange qu'il partage avec son père. C'était l'une des premières fois que les deux personnages échangent de cette façon et s'en était presque touchant, surtout que les deux acteurs sont très bons dans leurs rôles respectifs et le tout était donc bien entendu encore plus jouissif. Pendant ce temps, les Cardinals commencent déjà à faire leurs petits pronostiques sur la reprise de la papauté. J'aime bien tout cela, c'est tellement pervers que de parier sur la mort de quelqu'un mais Rodrigo ne va pas mourir et il n'est surtout pas du genre à se laisser marcher sur les pieds comme ça. J'ai hâte qu'il revienne sur le devant de la scène encore plus déterminé que jamais. Cesare et Micheletto sont donc là pour traquer le plan d'assassinat à sa source : Della Rovere. Colm Feore n'est pas le meilleur acteur de The Borgias (et maintenant que je vois comment il joue dans Revolution, je suis encore plus prêt à rigoler qu'autre chose).

Sauf que Della Rovere n'est pas à l'origine de toutes les conspirations. C'est ce qui rend le jeu encore plus intéressant car la preuve que finalement tout le monde peut être méchant. Notamment vis à vis de Catherina Sforza qui a envoyé son assassin personnel Rufio afin de détrôner la famille Borgia de son royaume. Finalement, je trouve que pour un retour la série ne s'en sort pas trop mal. Jonglant entre les émotions qui jaillissent de la potentielle mort du Pape Alexandre (même si l'on sait pertinemment que cela n'arrivera jamais) et les tensions qui se développent grâce aux moments plus surprenants des épisodes, on est donc plongé au coeur d'une vraie conspiration jouissive et efficace. A suivre.

Note : 7/10. En bref, un retour efficace, jonglant entre émotions et action.

Commenter cet article